Humeurs

Le projet P.

1 décembre 2014

J’ai un projet.

C’est beau d’avoir un projet : ça vous porte, vous emporte, vous fait rêver à des lendemains qui enchantent.

C’est dur un projet : ça vous obsède, vous remet en question et vous fait douter de vos capacités, syndrome de l’incapable encore bien pire que l’imposteur.

Avoir un projet, c’est sortir de sa zone de confort où l’on était si bien, tellement bien qu’on s’endormait un peu, lovée contre ses habitudes.

C’est se sentir en vie, dans cette tension constante entre maintenant et demain, entre ce que l’on est et ce que l’on sera, peut-être, ou pas.

Et j’espère que très bientôt je pourrai partager avec vous mon projet P. chuuuut encore secret…

 

projet

 

****

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

16 Commentaires

  • Répondre Marylin 1 décembre 2014 at 14 h 50 min

    Mais c’est touuuuut ???
    Tu plaisantes ou qoaaa ?

  • Répondre Rebecca 1 décembre 2014 at 15 h 14 min

    J’aime bien les projets :)
    Hâte d’en savoir plus!!!

  • Répondre Marie 1 décembre 2014 at 15 h 17 min

    Toujours les mots justes et le sens de la concision pour dire l’essentiel ! En plus c’est exactement mon mood du jour, bref j’adoooore :)

  • Répondre sophie 1 décembre 2014 at 15 h 22 min

    ha oui!!!! ça m’parle ces deux syndrômes!!
    c’est bon quand même les défis!
    bises
    sophie

  • Répondre anacoluthe 1 décembre 2014 at 15 h 35 min

    @Marylin : OK, désolée, je n’aime pas qu’on me fasse ça non plus « je peux rien te dire », mais là, vraiment je peux rien dire… mais en même temps, j’avais envie de partager cet état d’esprit particulier d’avoir un projet…

  • Répondre anacoluthe 1 décembre 2014 at 15 h 36 min

    @Rebecca : oui, tu es très projet, toi, d’après ce que je suis de ton actu… moi c’est vraiment cette ambiguité, j’aime ça, et je flippe en même temps !

  • Répondre anacoluthe 1 décembre 2014 at 15 h 36 min

    @Marie : oui, c’est aussi la concision du ‘j’ai pas trop le temps’ 😉
    merci en tout cas !

  • Répondre anacoluthe 1 décembre 2014 at 15 h 37 min

    @sophie : pas évident, hein… c’est un peu la même chose que les « to do list » dont on n’arrive jamais à bout 😉

  • Répondre Liliba 1 décembre 2014 at 16 h 59 min

    Ah chouette, j’aime les projets ! Plusieurs en route chez moi aussi, ça me booste, mais c’est épuisant…

  • Répondre Catherine 1 décembre 2014 at 21 h 53 min

    C’est exactement ça….je suis dans le même état d’esprit….sauf que moi je vais être prochainement licenciée et que c’est certainement le bon moment de changer de cap …alors les projets,la remise en question,les doutes….D’ou les visites de fermettes Normandes,la formation apiculture,peut être la déclaration d’auto entreprise
    On verra…en espérant que 2015 tienne toutes ses promesses!!!!

  • Répondre anacoluthe 2 décembre 2014 at 12 h 20 min

    @Liliba : boostant épuisant, c’est ça, oui !

  • Répondre MissBrownie 2 décembre 2014 at 12 h 21 min

    Il est interdit de faire des billets mystères !
    Où est Sabine de la répression des statuts mystères sur FB ? Que fait-elle ? Ça doit également fonctionner pour les billets mystères.

  • Répondre anacoluthe 2 décembre 2014 at 12 h 24 min

    @Catherine : L’autre jour au Petit Journal (bonjour les références !), ils disaient qu’en chinois, le mot « crise » se dit wei-ji, c’est-à-dire « wei » danger + « ji » opportunité : c’est une manière d’envisager les emmerdes qui nous tombent dessus comme des occasions de faire de belles choses ! (c’est ce que je te souhaite <3 )

  • Répondre anacoluthe 2 décembre 2014 at 12 h 28 min

    @MissBrownie : je souscris complètement à la brigade de répression des statuts mystère de Sabine, ça m’insupporte au plus haut point !

    J’aurais pas dû mettre la dernière phrase, parce que c’est pas si important que ça, finalement, de quoi il s’agit, je voulais juste retranscrire cet état d’esprit « au milieu du gué », fait de sentiments très contradictoires, quel que soit le projet !

  • Répondre isa-monblogdemaman 2 décembre 2014 at 12 h 31 min

    Je devrais mettre ce billet en favori tellement ma vie n’est plus qu’un gigantesque projet. Avec plein de P à double inconnues. J’y vais mais j’ai peur. Je baisse la tête pour ne pas me cogner mais je la garde bien haute pour garder en vue l’horizon et son ciel bleu qui va revenir, forcément.

    Plein de bonnes ondes pour ce projet P.

  • Répondre anacoluthe 2 décembre 2014 at 13 h 11 min

    @isa-monblogdemaman : tu n’avais pas vraiment choisi de sortir de ta zone de confort, mais j’espère en effet que le ciel bleu reviendra…

    (ça m’a donné l’occasion d’aller lire ton dernier billet que j’avais zappé, si touchant… <3)

  • Répondre à anacoluthe Annuler Répondre