Maman

Cheveux longs, idées fixes

9 août 2010

Vacances obligent, c’est la saison officielle des rediffusions… Voici donc un Special Summer Remix, avec quelques-uns de mes vieux billets, à découvrir ou à re-découvrir, pour les (rares) lecteurs préférant l’écran PC à l’écran total… A très bientôt, les amis !

Très beau spécimen de hérissonus-ciselé...

Le Héros est amoureux de Mini-Monstre en Second.

Enfin, plus exactement, le Héros est amoureux des cheveux de Mini-Monstre en Second.

Oui, derrière l’homme à costume se cache un garçon-coiffeur refoulé.

Il faut le voir lui démêler ses longues boucles blondes pendant des heures, assortir les chouchous aux barrettes, traquer le pou – le fou ! – qui oserait s’y loger.

Depuis sa naissance, il y a 3 ans, il est formellement interdit de couper les cheveux de Mini-Monstre en Second, sauf de temps à autre la frange, mais chez le coiffeur, et sous la haute autorité du Héros. « OK, allez-y mais 1 cm maxi. STOPPPPP !!!!! ».

L’amour, ça rend con, des fois. Et ça rend fourbe aussi.

Parce que Mini-Monstre Premier, elle, est amoureuse de son Papa, du genre gaga à tendance exclusive.

Donc, l’autre soir, elle a massacré les cheveux de Mini-Monstre en Second avec ses ciseaux à bout rond.

Le résultat ? Comment te dire…

Sur le devant, tu prends Milla Jojovitch dans Jeanne d’Arc

Sur les côtés Louise Brooks dans Loulou

Et de dos, la coupe Agassi vintage, du temps où il en gagnait, des coupes.

T’aurais vu la tête du Héros quand il a découvert ça « Putain, 3 ans d’effort » qui répétait hébété…

Y’en a un qui était content, c’était le coiffeur ; il a enfin pu laisser s’exprimer sa créativité bridée depuis 3 longues années.

Il a tout rasé.

Maintenant, l’Héroïne elle trouve que son Mini-Monstre,  on dirait Jean Seberg dans « A bout de souffle ». En plus belle.

Oui, l’amour maternel, c’est aveugle que ça rend.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

11 Commentaires

  • Répondre bergamote 9 août 2010 at 10 h 45 min

    ah ah, la vengeance de Monstre Premier!!! Heureusement c’était les ciseaux à bout rond!

    Chez les Bergamote, nous avons eu aussi un épisode « jejouepourdevraiàlacoiffeuse »! La Mini Bergamote, un jour où elle était chez sa grand mère s’est coupé, TOUT UN COTE de cheveux, les a mis dans un radiateur (?????) et a passé sa journée tranquille sans que personne ne s’en aperçoive (soeur aînée, grands parents, tantes et oncles présents ce jour là!). Tous aveugles!

    Cri d’horreur à mon arrivée! Rativoisage général chez le coiffeur! et deux ans pour retrouver une coupe qui fasse un peu princesse!

  • Répondre dahoé 9 août 2010 at 11 h 56 min

    bon moi petite, je me suis fait de « l’auto-hair styling », également avec ciseaux à bouts ronds, heureusement quand ma mère est arrivée, je n’avais eu le temps que de couper quelques mèches … mini-monstre 1 est digne, par son acte désespéré d’attraction de l’amour paternel via le tranchage barbare de la toison sororale, des plus grandes tragédies Grecques, je dis chapeau … (le Héros, dans le rôle du grand prêtre en charge de « la chevelure sacrée  » n’est pas mal non plus !! )
    dans un autre genre, je connais une petite fille qui a renversé l’intégralité d’une bouteille de sirop à la grenadine (100% poisseux, donc) sur la tête de sa petite soeur …
    la maman (une amie) n’a jamais récupéré son parquet et pour les cheveux, ça n’a pas été de la tarte non plus … allez, bisous !!

    @ Berga : dans un radiateur ????

  • Répondre sabine 10 août 2010 at 18 h 53 min

    oooh trop mignon ce billet(je m’ensucre). Ma Rosette qui est pourtant très fille, voudrait qu’on lui coupe tout court « pasque j’aime bien aller chez le coiffeur, alors j’irais plus souvent » « oui mais on pourra plus te mettre de noeud, peut-être une seule barette » « ah, oui mais moi je les veux tout courts longs quoi! »

  • Répondre Anacoluthe 13 août 2010 at 9 h 56 min

    @bergamote : elle s’est coupé TOUT un côté, et PERSONNE n’a rien remarqué ! C’est vachement rassurant, ils y font vraiment attention, à ta fille, quand ils la gardent 😉

  • Répondre Anacoluthe 13 août 2010 at 10 h 00 min

    @dahoé : tragédie grecque, ça me plait, comme perspective (tant qu’on rejoue pas les Atrides !)
    Le sirop de grenadine, quelle horreur ! On a déjà eu le coup avec (un peu) de sirop contre la toux, et c’était déjà galère !

  • Répondre Anacoluthe 13 août 2010 at 10 h 02 min

    @Sabine (et Rosette) : je la comprends très bien, ta Rosette. Paske pareil, je voudrais les cheveux longs et courts à la fois ! Je voudrais être comme ces Barbie a cheveux extensibles, en fait !

  • Répondre Tailleur d'Images 14 août 2010 at 21 h 58 min

    tiens, je me rends compte que j’étais plutôt cool, avec ma petite soeur, un truc que je lui ai pas fait ! ^^ (regrets retrospectifs tiens ! ^^)
    et elle a fait comment pour le convaincre de se laisser faire ? elle lui a promis son dessert ?

    côté mythe, il y a aussi un petit air de samson et dalida ^^ l’histoire ne le dit pas, mais peut-être que dalida lui a fait une coupe bien space du style de celle de mini-monstre, et qu’il s’est payé la tehon, l’autre baraqué ! ^^

  • Répondre La vie (où est le) mode d'emploi (?) 15 août 2010 at 18 h 31 min

    J’ai une copine dont la fille de 4 ans est un jour sortie de la salle de bains avec un air bizarre, mais sa mère savait pas trop ce qui clochait… La petite maligne s’était rasé les sourcils avec le rasoir à papa. Très joli.

  • Répondre Anacoluthe 15 août 2010 at 20 h 59 min

    @tailleur d’images : ah oui, je réalise aussi que – cool ! – la grande sœur ne me l’a pas fait, ce truc..
    Elle a accepté fastoche, elle avait 3 ans, elle devait pense que se GRANDE sœur savait le faire…
    J’aime bien ton hypothèse Samson la teuhon !!

  • Répondre Anacoluthe 15 août 2010 at 21 h 00 min

    @la vie mode d’emploi : hum, dommage elle était avant-gardiste sur ce coup là, les mannequins se sont rasés les sourcils l’hiver dernier, il me semble…

  • Répondre Tailleur d'Images 17 août 2010 at 15 h 32 min

    avant-gardiste, ou rétro typé moyen-âgeux ! ^^ et ça lui a plu, sans ses sourcils ?

  • Laisser un commentaire