Humeurs

L’orthographe, on s’en fou ou koi ?

6 février 2014

Si tu as tiqué deux fois dès le titre, je parie que tu ne t’en fous pas !

A la base, je croyais que l’orthographe et moi, on n’était pas vraiment amies, étant donné que je fais partie de cette catégorie de concepteur-rédacteur qui ne kiffe pas les grands débats sur ‘comment ça s’écrit fuchsia ?!!!!’.
Et à vrai dire, j’ai toujours été un peu énervée que ceux qui ne connaissent pas grand chose à mon métier* le résument à ‘ah ouais, ton job, c’est d’écrire sans fautes ?!’.

Zob my job ! Et en fait, ça s’écrit comment zob ?

Mais même si je ne suis pas une obsessionnelle de l’orthographe, donc, je dois avouer que je suis quand même effarée par les fautes que je vois, partout, tout le temps, depuis quelques années.

Mais qu’est-ce qui s’est passé ?

Est-ce que toute une génération de Français a séché les cours de français au primaire ? Est-ce qu’à vouloir enseigner l’informatique à l’école, l’éducation civique à l’école, le vélo à l’école, on a oublié d’enseigner l’orthographe à l’école ? Est-ce qu’à force de raccourcir nos SMS et nos tweets, on a fini par croire que les mots s’écrivaient vraiment comme ça ? Est-ce que les gens ont perdu l’orthographe spontanée en arrêtant de lire des livres ? Est-ce qu’on est tous devenu des grosses feignasses qui comptent sur Word pour corriger leur orthographe ?

Ou alors… peut-être que ça a toujours été comme ça, sauf qu’avant, on ne LISAIT pas les gens ?!

Si ça se trouve, Tata Monique, elle a toujours cru qu’on écrivait « Comment sa va ? », mais avant, elle nous le disait en vrai et pas sur Facebook ?
Et Gérard de la compta, il nous appelait au lieu de nous envoyer un mail pour dire que la réunion était ‘en sale B12’…

Alors quoi, l’orthographe, c’est pire qu’avant ou pas, je ne sais pas…

Mais il y a au moins une chose qui ne change pas, et dont je suis sûre. « Maman té bel, je t’ème pour toute la vi » ça fera toujours plaisir, faute d’orthographe ou pas !

***

*Aparté : à part ça donc, mon métier, c’est concevoir – c’est à dire penser et organiser les idées – puis rédiger – en fonction de tout un tas de critères variés, objectif du message, ton de communication, cible visée, encombrement, etc. Et en ne faisant pas de fautes, accessoirement !

faute

 

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

27 Commentaires

  • Répondre MissBrownie 6 février 2014 at 16 h 43 min

    Voilà, je pense que c’est ça, avant nous discutions avec les gens, nous ne les lisions pas. Mais parfois, même à l’oral, ça fait mal aux oreilles !!! Parfois j’aimerai être sourde même.

    Mon petit frère fait partie de cette génération pour qui l’orthographe est passé au second plan et aujourd’hui, il dit à mes doudoux que l’orthographe, c’est important. Je crois qu’il écrit mieux en anglais qu’en français.

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 16 h 55 min

    @MissBrownie : bon, on ne donnera pas d’exemple pour ne pas enfoncer la région Nord une fois de plus, mais c’est vrai qu’on peut limite entendre les fautes dans not’ coin ^-^

    Le côté positif : comme il s’agit visiblement de toute une génération, je me dis que ce ne sera pas aussi discriminatoire que ça l’était avant, d’avoir une mauvaise orthographe !!

  • Répondre cybarna 6 février 2014 at 17 h 06 min

    Mon Dieu, c’est de pire en pire, partout tout le temps, sur internet c’est une catastrophe et ce que je trouve pire que tout (désolée, désolée, désolée mais..) ce sont les blogs de certaines filles bourrés de fautes, qui « inssitent pour liker » (alors « inciter à » ou « insister pour » du coup..).
    Je trouve cela honteux car il existe de nos jours assez de logiciels capables de plus ou moins de corriger le maximum de fautes! Bon sang, il m’arrive par moment d’être obligée de lire à haute voix pour comprendre le sens de la phrase… En gros, cela m’horripile, mes poils se hérissent constamment.
    Je vois certains CV qui arrivent… aïe, j’ai mal aux yeux de les lire, sans compter la lettre de motivation qui « cherche un travaille bien paillé !! (je lui ferais bien manger la paille tiens!)
    Il y a aussi ce concours vu il y a quelques jours : (thème :écrire une lettre d’amour) La lettre gagnante choisie par un joli jury de professionnels (i diz pa de koi d’abor!!!) qui commence par « je les aimé tous de suite… » (ahhhhh mais mauvaise langue, c’est la force des mots qui compte, les idées émises (mises où d’ailleurs??!! )
    ARRGGGHHH laissez-moi mourir aveugle!

  • Répondre Luna Part 6 février 2014 at 17 h 25 min

    J’aime bien chiner les vieilles cartes postales, je peux t’assurer que l’orthographe des personnes qui en envoyaient au début du XXe siècle est quasi parfaite, même si à travers les mots on sent qu’il s’agissait de personnes modestes qui n’ont pas fait d’études supérieures. Mon père a arrêté l’école à 13 ans avec le certificat d’études et il ne faisait pas de fautes du tout… Seulement à l’époque à part le français, le calcul et l’histoire géographie on ne devait pas apprendre grand chose d’autre (ha si, la morale !).

  • Répondre Luna Part 6 février 2014 at 17 h 28 min

    ah et sinon mon cher et tendre qui bosse dans l’informatique, demande à ses jeunes recrues d’une vingtaine d’années de lui envoyer les brouillons des mails destinés à leurs clients pour qu’il corrige les fautes avant envoi, tellement il a honte pour eux (par contre les jeunes recrues ne semblent pas voir où est le problème ni qu’il en va de leur crédibilité…).

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 17 h 42 min

    @cybarna : c’est vrai que dans des CV ou dans un texte à vocation littéraire, c’est pas top top 😉 !

    Après, je ne veux pas non plus stigmatiser les gens qui n’ont pas d’orthographe , ça peut être assez désagréable pour ceux qui en ont conscience et qui ne le font pas exprès !

    Je peux me sentir mortifiée si je laisse passer une faute d’orthographe, je m’auto-brûle les yeux, et je trouve ça encore plus mortifiant quand on me signale une faute : je me souviens parfaitement d’une lettre envoyée à mon oncle et ma tante quand j’étais petite fille, et à laquelle ils m’avaient répondu, en m’indiquant au passage que « professeur » ne prenait qu’un seul « f » : remarque, je n’ai plus jamais fait de faute à ce mot 😉

    Mais vraiment, ce qui me questionne, c’est le pourquoi de cette épidémie de mauvaise orthographe ?!

    (Sur les blogs, je ne vois pas trop de fautes… c’est parce que je ne lis que les meilleures blogueuses !) (je défends ma corporation ^^)

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 17 h 46 min

    @Luna part : on tines peut-être un début d’explication, l’apprentissage se focalisait beaucoup sur l’orthographe !

    Je me souviens de mon instit de CM2, Mlle Berdeau (RIP) qui était de l’ancienne école, puisque c’était sa dernière année avant la retraite. Eh bien, elle nous faisait faire des fiches d’orthographe et grammaire que j’ai gardé jusqu’au lycée, c’était un peu le Bled de Mlle Berdeau, hyper utile pour avoir une vision claire des choses, et ne pas les oublier !!

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 17 h 48 min

    @Luna part bis : explication bis, avant, les courriers clients transitaient forcément par la secrétaire, qui se devait de bien maîtriser l’orthographe !

    La fin des secrétaires a tué l’orthographe !

  • Répondre La vie en presque rose 6 février 2014 at 17 h 53 min

    M’en parle pas ma pauvre dame, mais moi c’est mon gagne-pain

  • Répondre Luna Part 6 février 2014 at 17 h 54 min

    m’en parle pas !
    RIP mon BTS secrétariat (et honte à tous ceux qui tapent à 2 doigts !)

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 17 h 56 min

    @La vie en presque rose : c’est ton gagne-pain de quoi ?
    De corriger les fautes d’orthographe des autres ?!
    D’écrire des textes sans fautes ? (moi aussi, c’est mon gagne-pain, ça, je fais pas blogueuse comme métier en fait 😉 )

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 17 h 59 min

    @Luna Part : mais je trouve ça naze d’avoir supprimé ce job en fait !

    Les cadres perdent un temps de maboule à gérer leur agenda, répondre à leurs mails, trier les infos importantes… Rétablissons les assistantes à grande échelle pour lutter contre le burn-out (et le chômage) (et les fautes d’orthographe) !!

  • Répondre Luna Part 6 février 2014 at 18 h 07 min

    Je peux te dire que ça m’a fait mal aux *** quand les 1ères notes de services tapées par les responsables nous sont revenues pour mise en page avant impression et diffusion à toute la boîte… au secours ! on aurait été plus vite à les taper directement qu’à les reprendre derrière eux :-p

  • Répondre Liliba 6 février 2014 at 18 h 31 min

    Bien sûr que c’est pire ! Nos parents et grands-parents ne font pas de fautes, ou peu… Et à notre génération, nous sommes en minorité à pouvoir rédiger quelques pages manuscrites sans erreurs (et sans le correcteur word…). Quant à nos enfants, je prévois malheureusement des lacunes assez terrifiantes…

    Et oui, d’accord avec toi, nous ne faisons pas QUE rédiger sans fautes !

  • Répondre La vie en presque rose 6 février 2014 at 19 h 03 min

    Eh ben oui c’est mon gagne-pain de corriger les fautes, je suis correctrice au Monde. J’écris aussi des articles (sans fautes), mais mon vrai gros gagne-pain, c’est les fautes des autres.

  • Répondre Marylin 6 février 2014 at 19 h 15 min

    Moi, ça me hérisse le poil les mails bardés de fautes, où le mec ne s’est clairement pas relu avant d’envoyer sa prose, genre je n’en valais pas la peine.
    Et les phrases de 10km, sans ponctuation et à toi de te démerder avec.

    ‘Fin bref, quand je me dis ça, je me sens d’un coup très vieille… nanmé fuck l’ortograf, koi !

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 19 h 19 min

    @Luna Part : carrément contre-productif !

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 19 h 20 min

    @Liliba : et nos arrières petits-enfants réformeront l’orthographe pour que le français soit aussi simple à écrire que l’anglais !

    (grrrr, conceptrice-rédactrice, le job méconnu…)

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 19 h 21 min

    @La vie en presque rose : waouah, quel job ! Et ils font beaucoup de fautes, les journalistes du Monde ?? (attention, un mythe est en jeu…)

  • Répondre anacoluthe 6 février 2014 at 19 h 24 min

    @Marylin : oui alors, c’est exactement ça, en écrivant ce billet, je me disais que ça faisait un peu « la vieille qui râle parce que c’était mieux avant ! »

    Je me console en me disant que mon ado est parfois horrifiée elle aussi par les fautes de ses cop’s

    (enfin, maintenant qu’elle a ENFIN un portable – on a vaillamment résisté jusqu’en 4ème – elle fait aussi des fautes dans ses SMS pour écrire plus vite)

  • Répondre La vie en presque rose 7 février 2014 at 14 h 32 min

    Ben tiens, un peu qu’ils en font, sinon ch’rais pu là. Tu crois que la presse a les moyens de se payer du personnel inutile ? Que nenni.

  • Répondre Stelda 8 février 2014 at 1 h 00 min

    Ahahah, le correcteur et/ou le secrétaire de rédaction (dit SR), ce sont ceux qui sauvent l’image d’un journal (on voit d’ailleurs les rédactions qui mégotent sur ce poste, c’est la cata. Sur les versions web de certains journaux, par exemple, ouch!)
    Je suis la reine des coquilles et comme j’écris souvent mes posts à 2 h du mat’, y a de quoi rendre dingue. Et quand je réponds aux com’ de mon smartphone, c’est l’apocalypse. Mais je corrige dès que je peux et j’ai super honte.

    « Est-ce qu’à vouloir enseigner l’informatique à l’école, l’éducation civique à l’école, le vélo à l’école, on a oublié d’enseigner l’orthographe à l’école ? » Oui, me dit une copine instit’. Chaque année, on lui grignote une heure ou deux et elle n’a même plus le temps de faire lire les enfants (elle a un CP, donc imagine les dégâts…). Ma mère avait le niveau 3° et je crois qu’elle n’a jamais fait une faute d’orthographe de sa vie. Mais elle avait 40 heures de cours juste pour lire, compter, écrire, apprendre l’histoire-géo, les sciences naturelles. Et surtout, les enfants copiaient toutes les leçons, ça les entraînaient énormément (même si c’était ch… comme la mort). Maintenant, ils ont des photocopies jusqu’en 3°. Je pense aux pauvres petits gosses que leurs parents ne peuvent pas aider (parce qu’ils bosssent le soir ou maîtrisent mal le français) et ça me met en rage contre l’éducation nationale.

    « Est-ce qu’à force de raccourcir nos SMS et nos tweets, on a fini par croire que les mots s’écrivaient vraiment comme ça ? Est-ce que les gens ont perdu l’orthographe spontanée en arrêtant de lire des livres ? Est-ce qu’on est tous devenu des grosses feignasses qui comptent sur Word pour corriger leur orthographe ? »
    Oui, un peu tout ça aussi :).
    C’est vrai que les secrétaires étaient un rempart contre les fotes d’aurtografe. Maintenant, c’est la débandade dans beaucoup d’entreprises. On compte sur Word… qui ne maîtrise pas toutes les finesses de la langue.

    Mais quoiqu’il en soit, je constate de plus en plus cette sélection par l’orthographe. C’est devenu une compétence exceptionnelle.

  • Répondre anacoluthe 11 février 2014 at 11 h 52 min

    @Stelda : j’ai demandé à mes filles, et effectivement, il y a beaucoup de photocopies des cours…

    En fait, c’est une vraie question de société, au final : est-ce qu’on choisit ou pas de mettre l’orthographe dans les priorités de l’école ?
    A brûle-pourpoint, j’aurais tendance à dire non, d’autres choses me semblent plus importantes…

    Mais c’est vrai que le contre-coup, c’est que ça devient sans doute hyper discriminant socialement, parce que ça reporte une partie du job sur les parents, leur capacité à corriger ou à faire aimer l’écrit et la lecture…

    Quant à Word, bien d’accord avec toi, il se plante souvent, le bougre !

  • Répondre anacoluthe 11 février 2014 at 11 h 55 min

    @La vie presque rose : Des fautes d’orthographes au Monde, un mythe disparaît !

    (note que j’aurais préféré que ce soit « un(e) mite disparaît », je ne les regrette jamais, ces mites-là 😉 )

    Mais enfin, cela te fait un bien joli travail, c’est l’essentiel !

  • Répondre Céline 22 mai 2014 at 18 h 19 min

    Dernière hypothèse votre honneur : les gens étaient déjà comme ça avant ! J’ai une petite manie dont je parlerai sûrement un jour sur le blog, c’est de collectionner les cartes postales (très) anciennes, celles qui sont rédigées bien entendu ! 😉 Et effectivement, l’écriture est très jolie mais elles sont souvent remplies de fautes d’orthographe, et ce même quand l’auteur s’appelle Mademoiselle de Machin ou Monsieur du Truc. Le « ici sa va très bien », je le retrouve dans plus de la moitié de ma collection.. 😉

  • Répondre anacoluthe 30 mai 2014 at 11 h 42 min

    @Céline : waouah merci pour l’info, tu m’apprends un truc là !

  • Répondre sophie 5 février 2015 at 17 h 21 min

    en dehors des personnes qui ont une « pathologie spécifique » engendrant une gêne pour apprendre l’orthographe, on ne devrait pas trouver une augmentation des fautes d’orthographe, ce que j’ignore c’est si effectivement le niveau dorthographe se dégrade ou si nous sommes plus critiques.

    Ce que je ressens néanmoins c’est que le système scolaire est moins normatif qu’avant et par exemple il existe moins d’attente, moins de stimulations spécifiques dans certains domaines. Si je prends l’exemple de la « calligraphie », si tu regardes l’écriture des anglais ou des allemands tu constateras aisément qu’ils ont « tous » la même écriture, chez nous ce n’est pas le cas, il y a peu d’enseignement sur le respect des normes d’écriture …je me dis que pour l’orthographe c’est un peu pareil…et puis d’une circonscription à l’autre, les lignes d’enseignement ne sont pas les mêmes et les types d’enseignement de la lecture ont énormément varié depuis 30 ans…total je pense qu’on perd des objectifs en route. Par ailleurs, l’orthographe n’est pas inné, c’est un acquis qu’il convient de renforcer constamment pour le garder valide et fonctionnel (ouais c’est la pro qui parle ;-))…Plus tu lis (des romans sans faute), plus tu renforces ton orthographe, par contre si tu es confronté à beaucoup d’erreurs au quotidien, alors ton orthographe se dégradera, ou encore si tu ne lis plus jamais…même chose…bisettes
    sophie

  • Laisser un commentaire