Sponso and co

Tu vois ? T’as une voix ? Alors c’est pour toi !

6 juin 2013

livre-audio

Il y a quelques mois, je vous racontais mon incroyable épopée dans le noir complet, 20 minutes pendant lesquelles j’avais failli me faire renverser par une voiture, me brûler la main sur une plaque de cuisson, et me prendre un placard dans la gueule.

Ces 20 minutes épiques pour moi sont le quotidien de 65 000 personnes aveugles en France et de 1,2 millions de malvoyants. Car il s’agissait en fait d’une action de sensibilisation à la cause des déficients visuels.

Et puis voilà, on sort, on voit, et on oublie…

Piqûre de rappel aujourd’hui avec la belle opération du Livre Audiosolidaire, dont la 4ème édition se déroule en ce moment et jusqu’au 30 juin.

participer-good

L’idée ? Créer une chaîne de solidarité, dans laquelle chacun d’entre nous peut enregistrer un extrait du roman « Au bonheur des Ogres » du célèbre Daniel Pennac et de son non moins célèbre héros Benjamin Malaussène, livre qui sera prochainement adapté au cinéma par le réalisateur Nicolas Bary.

De nombreuses personnalités ont déjà enregistré un extrait du livre, comme Nicolas Barry, justement, mais aussi Michel Cymes, Véronique Jannot, Isabelle Nanty, Jean-Marie Colombani, et même the famous Anacoluthe LeBlog (je suis la modestie).

Eh oui, hier après-midi, je me suis prise pour une voix célèbre en enregistrant 3 extraits – une petite tisane pour chauffer la voix, on inspire et on se lance –  et il ne tient qu’à vous d’en faire autant en suivant le mode d’emploi :

1/ Vous rendre sur le site http://audiosolidaire.avh.asso.fr

2/ Vous identifier

3/ Choisir votre extrait et l’enregistrer

4/ Et voilà, c’est tout !

Enfin… ce n’est pas tout à fait tout, la bonne idée étant de partager cette info sur tous vos réseaux sociaux grâce au module viral prévu !

Car le but de cette belle opération, c’est bien de sensibiliser le grand public au handicap visuel, et au travail de l’Association Valentin Haüy : ouéé, faites du bruit, montez le son !

(enfin, faites gaffe quand même de ne pas saturer quand vous enregistrez l’extrait…)

 

Le saviez-vous ?

Valentin Haüy est l’inventeur de l’écriture en relief – qui sera perfectionnée par un des ses élèves, Louis Braille, avec l’invention du fameux alphabet du même nom – et le fondateur de l’Institut National des Jeunes Aveugles en 1785.

Ancien élève de l’INJA, Maurice de La Sizerranne fonde en 1889 l’association « Valentin Haüy », qui aujourd’hui encore a pour objectif de se mettre au service des aveugles et des malvoyants, de leur apporter les moyens de mener une vie normale, développer leur autonomie, favoriser leur insertion professionnelle, contribuer à la recherche, etc.

aubonheurdesogres-good

Article sponsorisé

 

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

4 Commentaires

  • Répondre La vie en presque rose 7 juin 2013 at 16 h 38 min

    Pff, je l’avais fait il y a deux ans, le son était pourri. J’ai réessayé l’an dernier, ça n’a jamais fonctionné. J’ai reçu la solliciation cette année, je vais encore essayer, mais j’y crois pas trop !

  • Répondre anacoluthe 10 juin 2013 at 10 h 05 min

    @La vie en presque rose : là, ça va, le son n’est pas pourri ! Ceci dit, l’objectif premier n’est pas d’enregistrer un livre mis à disposition des aveugles et mal-voyants, mais de sensibiliser à l’action de cette association.

  • Répondre lutecewoman 10 juin 2013 at 10 h 16 min

    Figure-toi que j’habite tout près de la fondation. Et que j’ai donc du apprendre à mes enfants, avec la marche, le roller ou la trottinette, comment toujours ramasser les papiers qui tombent des poches des personnes aux cannes blanches ou chiens à laisse rigide (ha la chèque signé et en blanc qui tobe en plein milieu du passage piéton !) ; comment proposer son aide en cas de crottes/travaux/chaises de terrasse/fauxpiétons en panne, et surtout comment ne pas se casser soi-même sa mini-goulette d’aventurière urbaine et trébuchant dans la canne à bouboule du monsieur/dame qui ne vous voit pas. Oui, même si vous avez deux ans.

    Mais c’est vraiment pennac qu’il faut lire ?

  • Répondre anacoluthe 10 juin 2013 at 10 h 20 min

    @lutecewoman : ah, je ne savais pas que c’était dans ton coin, bel apprentissage pour tes filles ! (oui, pennac obligé-obligé, un petit effort pour la bonne cause, surtout si tu partages avec tes nombreux amis !!)

  • Répondre à lutecewoman Annuler Répondre