Humeurs

L’impossibilité de la tong et autres tourments

29 mai 2013

fracture-pied

Je me suis fait sauvagement agresser par un coin de canapé, dans l’obscurité. Bilan : un gros orteil fracturé et ma dignité perdue pour trois ou quatre semaines, puisque me voilà désormais condamnée au port de basket wesh ma sœur.

Et contrainte d’oublier les tongs, donc, comme me l’a fait remarquer la riante @sophievertigo sur Instagram. En même temps, les tongs, en ce moment… je ne vais pas vous rejouer le mur Facebook des lamentations météo, mais enfin cela m’aura permis de comprendre qu’il y existe un plus grand tourment que l’automne au printemps : l’orteil fracturé. Ah ça, quand on a la santé, hein…

Fin de notre interlude café du commerce. La météo et la santé sont décidément les 2 mamelles conversationnelles…

Juste après le shoot de mon orteil dans le canapé, j’ai couru faire une radio. Couru façon escargot, s’entend. Après la confirmation de la fracture, et en attendant de voir mon médecin, j’ai fait ce qu’il ne faut jamais faire dans ce genre de cas : chercher des informations sur internet.

Trois heures plus tard, je me préparais mentalement à l’ablation de mon gros orteil après 6 mois de souffrance. Et je m’enduisais frénétiquement l’orteil d’un mélange d’argile verte, de vinaigre de cidre et de pipi de chien. Enfin, j’ai évité le pipi de chien mais me connaissant, si on m’avait annoncé le pouvoir spectaculaire du pipi de chien sur les fractures, je pense que j’aurai tenté le tout pour le tout(tou) (je ne viens pas de faire ce lamentable calembour, non non non) (ou alors mettons ça sur le compte d’une fatigue extrême).

 

Le Do It Yourself médical...

Le Do It Yourself médical…

C’est le moment de vous faire part d’une information de la plus haute importance : le masking tape est un accessoire idéal afin de maintenir une compresse d’agile en place avec un je-ne-sais-quoi d’élégance, ce petit supplément d’âme qui se fait sentir femme…

Personnellement, je trouve que cette découverte mériterait au moins le Prix Nobel de Médecine, mais je ne suis pas sûre que le monde scientifique soit encore prêt pour accueillir mon génie.

Ensuite j’ai vu mon médecin, et il m’a annoncé qu’il faudrait surveiller ça de très très près, et que ça risquerait d’être long, car apparemment, la calcification n’est pas mon point fort.

Depuis, je m’interroge : mais quel est donc le point fort de mon organisme ?! Enfin, on ne peut pas tout avoir, le génie du masking tape et le génie de la calcification. Mais pourquoi j’ai pas tiré le deuxième plutôt que le premier dans le grand loto génétique, hein, POURQUOI ?!!! Sa mère la p***, Dame Nature…

 

***
**************
****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

16 Commentaires

  • Répondre Albane 29 mai 2013 at 9 h 07 min

    Je dirais le sens de l’humour (comme point fort). Parce qu’après tout, il doit y avoir peu de gens qui réussissent à faire rire de parfaits inconnus au sujet d’une fracture. Bon rétablissement !

  • Répondre Marylin kidnappée à Rome 29 mai 2013 at 9 h 10 min

    Pauv’ bichette ^^ !
    Ben wesh, tu vas pouvoir investir dans de la chaussure de djeun’s, comme ça, ça te changera !
    Et puis les tongs, c’est tellement has been…
    (ok, on sent que je suis pas hyper carrée sur le sujet, là)

    Sinon, tu peux aussi t’esbaudir sur les articles des copines (genre un petit week-end à Rome ici http://belleblonde.net/week-end-a-rome-afin-de-coincer-ma-bulle-dans-ta-bulle/ ), en attendant que Dame Nature te rende ton petit supplément d’âme à toi ?

    ++ et bon rétablissement

  • Répondre La vie en presque rose 29 mai 2013 at 9 h 49 min

    Tu as l’avantage de ne pas être trop calcifiée de la cervelle, c’est déjà ça, Ana.

  • Répondre anacoluthe 29 mai 2013 at 17 h 28 min

    @Albane : oui, je ris de me voir si pas belle en ce miroir, avec mes baskets et mon pied de traviole, je ris un peu jaune mais je ris !

  • Répondre anacoluthe 29 mai 2013 at 17 h 31 min

    @Marylin : outre la tong, je ne peux pas mettre de bottes, bottines, escarpins, baskets compensées… est-ce qu’on pourrait décréter aussi que TOUT est has been hormis les baskets, please ?!

    (à part les ballerines, c’est tout plat, je peux !)

    J’irai te voir à Rome asap…

  • Répondre anacoluthe 29 mai 2013 at 17 h 32 min

    @La vie en presque rose : tu as raison de rappeler que la cervelle est avant toute chose un organe, on l’oublie tellement souvent ! Voilà, j’ai une belle cervelle, donc ^-^

  • Répondre lutecewoman 29 mai 2013 at 17 h 44 min

    Oh bravo ! Tu as réussi cet exploit de te casser les pides toute-seule ! (pauvre pauvre toi)

  • Répondre anacoluthe 29 mai 2013 at 18 h 09 min

    @lutecewoman : tu ne crois pas si bien dire, je me fatigue moi-même en ce moment…

  • Répondre Sophie Vertigo 29 mai 2013 at 19 h 08 min

    Coucou c’est la riante d’instagram :) (merci pour ce joli qualificatif)
    Juste pour dire que je ne porte pratiquement que des baskets depuis près d’un mois alors que je n’ai aucune ordonnance médicale qui m’y oblige.
    Sinon ton ostéoporose précoce me touche évidemment :)))
    Je plaisante avec un sujet qui me fait peur, mais je te souhaite bien sûr un prompt rétablissement. Et des talons de consolation ! (Chsuis dac avec La vie en presque rose, ta cervelle est loin d’être calcifiée) (et tu as le génie des titres de post, spa rien !)

  • Répondre anacoluthe 30 mai 2013 at 12 h 20 min

    @Sophie Vertigo : hé, c’est pas la riante mais la consolante que j’aurais dû t’appeler, je me sens moins seule avec mes baskets, chouette, c’est sympa tu verras (oups, j’ai un retour de forbans !!)

    Ah bon, ça te fait peur, l’ostéoporose, moi j’y avais jamais pensé avant. Maintenant, si !

  • Répondre Les coups | la vie est une anacoluthe 31 mai 2013 at 16 h 51 min

    […] de journée, fatiguée par mon orteil fracturé, je trouve à me garer non loin de chez moi, centre-ville mais rue […]

  • Répondre cilaïne 3 juin 2013 at 10 h 37 min

    « le mur facebook des lamentations météo » : j’adore ! Bon courage pour ton orteil. (A une époque où j’avais eu des soucis de santé, mon médecin m’avait carrément interdite de recherches internet sur le sujet !!! c’est toujours hyper anxiogène…)

  • Répondre anacoluthe 3 juin 2013 at 11 h 03 min

    @cilaïne : c’est pour ça qu’il me faut un médecin qui explique bien ! Parce que je trouve que c’est aussi anxiogène de ne pas avoir d’infos, mais autant qu’elles soient fiables, donc plutôt données par le médecin que par internet…

  • Répondre La belle au pied dormant | la vie est une anacoluthe 24 juin 2013 at 8 h 41 min

    […] celui qui a décrypté la structure narrative des contes – et je suis formelle : avec mon pied tout cassé, ma vie du moment n’est pas un roman mais un conte pour […]

  • Répondre La chasse aux steaks hachés | la vie est une anacoluthe 1 juillet 2013 at 8 h 52 min

    […] chasser le distributeur de billets, en clopinant tel un vieux braconnier solitaire. La faute à cet orteil fracturé, souvenir d’une chasse au canapé qui a mal […]

  • Répondre Geisha couci couça | la vie est une anacoluthe 9 juillet 2013 at 8 h 36 min

    […] cours de cette passionnante saga de mon gros orteil, fracturé il y a 6 semaines lors d’un violent corps à corps avec un […]

  • Répondre à anacoluthe Annuler Répondre