Beauté Mode & Beauté

Simone, Monique et autres coiffures rétro

30 avril 2013

Comme 97,8% des femmes, je n’aime pas mes cheveux. Oui, sauf que moi j’ai des raisons objectives, puisqu’ils sont à la fois fades, fins et raides. Tellement raides que j’ai connu mon heure de gloire il y a 5 ans, lors de la grande folie des cheveux baguette. Ne me dites pas que vous avez oublié ce temps où tout le monde vivait un lisseur greffé au bras, tout le monde à part moi, même par temps de pluie, lisse j’étais et je restais, cheveux droits comme un i, le i de piquet.

Moment béni, mais après avoir mangé mon pain mes cheveux blancs, de dépit, je me suis coupé les cheveux très courts. Et puis, comme 95,9% des femmes, je varie : j’ai laissé re-pousser mes cheveux.

Depuis, je n’aime toujours pas mes cheveux, mais j’ai décidé de m’amuser à changer de personnalité, en explorant les possibilités des coiffures vintage… Lundi, mardi ou mercredi, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, je voyage dans le temps, capillairement parlant.

Tiens, le lundi, par exemple, je suis… Simone !

 

1940, en voiture Simone

simone

Simone veut du volume, mais elle n’a plus le temps ni l’argent d’aller chez le coiffeur, et puis qui irait chez le coiffeur en temps de guerre ? Alors, elle se débrouille, comme elle peut, avec une astuce ou deux.

How to be Simone ?
Séparez une longue mèche sur le côté, puis, lissez-la entre deux doigts jusqu’en bas, formez une petite boucle à la pointe, enroulez en remontant… voilà, vous avez une boucle, fixez-la avec une barrette dissimulée sous le volume. Dans le dos, attachez les cheveux ou pas (Germaine ne les attache pas, je crois…)

 

1950, Monique aime le pratique

monique

Monique est femme de modernité, tiens même, elle a voté : pas de temps à perdre pour chichiter ! Mais comme Monique est néanmoins coquette, elle prend la peine de se coiffer, un peu de temps, beaucoup d’effet.

How to be Monique ?
Une raie sur le côté, le tour est presque joué ! Attachez les cheveux, mais laissez une petite-moyenne mèche libre sur le côté. Tirez dessus entre deux doigts, et – mèche tendue – tournicotez, tournicotez, tournicotez. Sans lâcher les cheveux, remontez vers le front : magie, la boucle se forme ! Fixez avec une ou deux barrette. Astuce : testez le tournicotis d’avant en arrière, ou bien d’arrière en avant, et observez votre effet préféré !

 

1960, Martine au cours de danse

martine

Martine adore danser, les surboums, c’est trop bath ! Mais enfin, Papa-Maman n’aiment pas trop ça. Alors en attendant, Martine prend des cours de danse chez Mademoiselle Solange. Petit chignon obligatoire, évidemment.

How to be Martine ?
Attachez les cheveux en queue de cheval haute, bien lisse. Glissez un bun (voir + bas) sur la queue de cheval. Rabattez les cheveux sur le bun. Enroulez les pointes autour du chignon. Fixez le tout avec un deuxième élastique, enroulé deux fois autour du bun.

 

1970, Corinne  a une sale mine

corinne

Corinne est un peu pâle, l’abus de blanc sans doute, blanc le vin, blanche la poudre et les nuits. Elle met du rouge pour oublier, non pas le vin, le rouge baiser. Ses cheveux ? Oh, ils sont dans l’état où elle les a laissés en se couchant hier très tard ou aujourd’hui très tôt.

How to be Corinne ?
Séparez les cheveux du devant par une raie horizontale. Crêpez les avec un peigne à grosses dents. Glissez le peigne-banane (voir + bas) à l’arrière de la mèche. Rabattez les cheveux et puis fixez avec une, deux, trois, etc barrettes (Objectif 24h de tenue !)

 

1975, le rock à Billie

billie

Billie se fout de tout, la vie, l’amour, le succès, les photographes. A quoi bon leur sourire, à quoi bon poser ? En coulisses, Billie – son vrai nom c’est Delphine – s’est fait coiffer 2 heures pour atteindre ce parfait méché coiffé-décoiffé et tester sa moue désabusée.

How to be a rockstar selon Billie ?
Si seulement je savais les amis ! Je suis sortie de chez le coiffeur comme ça, magie, miracle, que je n’ai jamais réussi à reproduire chez moi. Bon bien sûr, il a fallu en passer par la case humiliation aka les bigoudis, loin des photographes Dieu Merci ! Depuis, j’ai acheté des bigoudis chauffants, et j’ai pour projet fou de séquestrer mon coiffeur pour une leçon particulière, non pas de chant mais de rouleaux !

Le matos ?

coiffure-matos

J’ai découvert qu’il faut étonnamment peu de choses pour « se coiffer », au sens vintage du terme : barrettes, élastique, faux cheveux en boudin ou en rond… Ah oui, il faut aussi cet élément important qu’on a pris l’habitude de dilapider à notre époque : le temps ! Le temps de tester, parce qu’une fois qu’on est au point, le temps de réaliser est très court…

Alors, tentée ?? Simone, Martine, Billie, qui serez-vous demain ?

 

 

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

22 Commentaires

  • Répondre l'expat de biarritz 30 avril 2013 at 10 h 31 min

    Elle est jolie Monique 😉
    Billie aussi, mais deux heures tous les matins ça comprime sévère le timing de la journée.

    Je vote pour Monique !

  • Répondre La vie en presque rose 30 avril 2013 at 10 h 33 min

    Attends, passe-moi l’épingle, non pas celle-là, raah, la mèche est retombée, ‘tain, j’y arrive pas ! Trop dur pour moi ton mode d’emploi. T’as rien pour une Muriel ?

  • Répondre anacoluthe 30 avril 2013 at 11 h 11 min

    @l’expat de biarritz : oui, c’est ça, Monique est bien plus adaptée aux contraintes de la vraie vie que Billie (contrairement à son homonyme suédois Billy :-)

  • Répondre anacoluthe 30 avril 2013 at 11 h 13 min

    @La vie en presque rose : pour te situer mon niveau de nullitude en coiffage, je suis absolument INCAPABLE de me faire un brushing. Et pourtant, j’arrive à faire ces coiffures, c’est vraiment facile, juré !

  • Répondre sosso 30 avril 2013 at 11 h 22 min

    J’ai essayé la coupe Jean-Seberg 1960 , trop bien la journée, mais au réveil, j’étais plus Desireless 1984.
    Là, je laisse pousser. J’aimerais ressembler à Inès 1988, mais en fait non. Plutôt Josiane 1979.

    Et sinon, tu es très belle, Corinne ! (une fan des années 80 dort en moi)

  • Répondre 4enfants2bras 30 avril 2013 at 11 h 27 min

    J’ai les mêmes cheveux que toi… mais en plus j’ai 2 mains gauches alors que je suis droitière… pas pratique !

    Sinon, t’es la classe !!!!!!

  • Répondre anacoluthe 30 avril 2013 at 11 h 31 min

    @sosso : ah ah ah, Je crois qu’on rêve toutes secrètement d’être Jean Seberg quand on se coupe les cheveux ^-^
    (et là, Wikipédia m’apprend qu’elle avait 22 ans dans A bout de souffle. Mouais, je comprends mieux pourquoi ça ne marchait pas sur moi, le court !!)

    Je dois t’avouer que Corinne n’est jamais sortie de ma salle de bain, je ne m’assume pas du tout en années 80 !

  • Répondre MissBrownie 30 avril 2013 at 11 h 31 min

    Plus je vieillis plus mes cheveux sont plats et raides, ça me désespère.
    Faut que je coupe court bientôt, ça ira mieux!

    Allez, t’es parfaite quelque soit ta coiffure !

  • Répondre anacoluthe 30 avril 2013 at 11 h 37 min

    @4enfants2bras : en même temps, se coiffer soi est un exploit qu’on peut tenter quand on a dépassé la phase du coiffage des moins d’1m18 (âge de la majorité légale capillaire) dont a charge d’âme et de cheveux…
    Mais si tu veux, viendez un jour, je t’apprendrai !

  • Répondre anacoluthe 30 avril 2013 at 11 h 40 min

    @MissBrownie ; une preuve de plus qu’on ne se voit pas comme on est, je t’ai trouvé très bien coiffée !
    T’as déjà testé les cheveux courts ? Je trouve que ça demande pas mal d’expertise coiffage, justement… un brushing par exemple, sinon avec les cheveux plats, c’est un peu tristounet.

    (merci mais tu me verrais aujourd’hui… pas coiffée, un comble !)

  • Répondre Luna Part 30 avril 2013 at 11 h 49 min

    ah la la, m’en parle pas, j’ai passé plus d’1/4 d’heure ce matin à essayer de coincer un headband sur la tête de ma n°2 (sur moi ça ne va pas du tout, ça remonte en faisant une choucroute).
    Tu as une bonne nature de cheveux vu tout ce que tu arrives à faire, c’est chouette, les miens sont trop lourds, ça finit toujours par retomber (ou alors il faut une bombe de laque et environ 30 crochets et épingles au vu de ce qu’une coiffeuse m’a laissé sur la tête à l’occasion d’un chignon pour un mariage) et comme ils sont lisses aussi, tout glisse dessus et pinces et élastiques descendent descendent… du coup j’ai adopté la coupe « cousin machin » huhuhu
    Sinon je te trouve très belle en Corinne (un petit air de Jil Caplan)

  • Répondre anacoluthe 30 avril 2013 at 12 h 00 min

    @Luna Part : Le headband, parlons-en ! Sur moi non plus, ça ne tient pas du tout, ça remonte à chaque fois, j’ai fini par me dire que j’étais une sorte de monstre à grosse tête (et même en fixant avec des barrettes, ça remonte)

    Je lance un appel solennel au syndicat des fabricants de head-band : « prévoyez une attache réglable à l’arrière !! »

    Une bonne nature de cheveux, c’est la première fois que j’entends ça, même les coiffeurs à qui je me plains démentent et puis admettent en les touchant que « ah oui, ils sont fins, hein, très très très fins, quand même… »
    Mais du coup, légers, oui, sans doute…

    La grande leçon, c’est peut-être qu’on doit trouver une coiffure en fonction de la nature de nos cheveux (mais si on était raisonnable, ça se saurait…)

    Ah oui, astuce : un cheveu trop propre est impossible à coiffer !

  • Répondre liliba 30 avril 2013 at 12 h 09 min

    ah ah tu es trop belle, et on ne sait laquelle choisir !
    Quand je pense que moi, je les lisse, mes cheveux…

  • Répondre Stelda 30 avril 2013 at 14 h 08 min

    Tu es canon, Billie!!!

  • Répondre anacoluthe 30 avril 2013 at 14 h 24 min

    @lilliba : merci à toutes, vous allez finir par me réconcilier avec mes cheveux !

    Tu les lisses, mais pourquoi ?!!! Ils sont comment au naturel ?

  • Répondre anacoluthe 30 avril 2013 at 14 h 25 min

    @Stelsa : ah, Billie, Billie, les cheveux souples, l’ivresse d’un instant mais d’un instant seulement (« Shoote mais shoote » j’ai demandé à ma fille « ça ne se représentera pas de sitôt ! »)

  • Répondre Marylin 1 mai 2013 at 23 h 10 min

    Ahhh, moi j’te kiffe en Billie !
    Mais t’as déjà testé la frange ?
    En tout cas, seriously, je serais un mec, je tenterais quelque chose avec la charmante Billie ^^

  • Répondre anacoluthe 3 mai 2013 at 10 h 52 min

    @Marylin : Mais pour être Billie, il faut un coiffeur perso capable de reproduire ça tous les matins, donc faut être une rock star et là, forcément, les mecs te kiffent !

    Déjà testé une mini-frange, mais il paraît que mon implantation capillaire n’est pas « favorable à la frange »…

  • Répondre Marylin et le bio pour les cheveux 7 mai 2013 at 9 h 45 min

    Meuh non, moi les mecs me kiffent et suis pourtant pas une rockstar !
    Ok, je remballe…^^

    Bon allez, rien que pour toi, je suis allée interviewer une experte en bio, qui donne plein de bons conseils pour soigner et entretenir sa chevelure : http://belleblonde.net/du-bio-pour-la-bonne-sante-de-nos-cheveux/

    Tu me diras si tu trouves ton bonheur ?

  • Répondre anacoluthe 7 mai 2013 at 15 h 46 min

    #Marylin : OK, je vais aller voir ça !

  • Répondre Superbulles 13 mai 2013 at 12 h 36 min

    Allo mais t’as pas mis une coiffure 80’s quoi !

  • Répondre anacoluthe 14 mai 2013 at 11 h 10 min

    @Superbulles : alors au début, pour la cohérence narrative, je m’étais dit que Billie serait années 80… mais y’a pas assez de volume ni d’ondulation, je n’ai pas le cheveux eighties, je crois !

  • Laisser un commentaire