Mode Mode & Beauté

Le DIY 10 secondes : la bottine à pompon !

2 avril 2013

Mise en garde : si vous êtes totalement incapable de faire quoi ce soit avec vos 10 doigts, ce DIY est totalement fait pour vous !

La bottine à pompons, c’est mon Graal de la saison. Malheureusement – et comme souvent dans ces histoires de Graal – on a beau le vouloir très fort, entre l’objet de notre désir et nous, il y a toujours quelques considérations bassement hautement matérielles, talon trop haut, prix trop élevé, etc.

Qu’à cela ne tienne, j’ai décidé de m’engager toute seule sur la route de la satisfaction, en tentant de me fabriquer moi-même des boots à pompons. Oh, mais comment donc ?

Eh bien, comme dit le philosophe, pour faire un bon riz, il faut un bon riz, et un Kubmachin.
Toutes choses étant égales par ailleurs, pour faire une belle bottines à pompons, il faut une belle bottine, et un pompon. Et un anneau, et une pince en option.

Je me suis procuré le pompon et l’anneau à la Droguerie, pour la modique somme de 2€ (somme annoncée pour les besoins narratifs, j’ai oublié le prix exact, mais c’était à peu près ça). J’ai également investi dans une pince à 4€50 – quelle folie ! – parce que ça simplifie grandement la phase « écartage » et « refermage » de l’anneau.

Parce que voilà, la seule chose à faire dans ce DIY, c’est :
1/ Ecarter l’anneau avec la pince
2/ Placer l’anneau dans le pompon et la glissière de la boots
3/ Refermer l’anneau avec la pince
4/ Téléphoner à son banquier pour lui faire part de notre Grande Sagesse combinée à notre Grand Art

Bonus track : on notera que le Grand Art du « Pom-Pom » semble être hériditaire, si l’on en juge par la création publicitaire de Mini-Monstre…

avant

 

matos

apres

pompom-girl

 

***
**************
****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

10 Commentaires

  • Répondre La vie en presque rose 2 avril 2013 at 9 h 55 min

    Quel discernement. Moi, j’ai acheté l’an dernier des bottines à pom (pas pompon parce qu’il y avait que quelques lanières), qui se sont arrachés au bout de 15 jours. Bref, maintenant, j’ai des bottines à rien. Ca tombe bien, je les avais pas achetées pour les pom(pas pons).

  • Répondre anacoluthe 2 avril 2013 at 11 h 43 min

    @La vie en presque rose : puisqu’on en est aux questions de vocabulaire, justement, je me demandais si ça s’appelait vraiment un pompon, ce truc accroché à ma bottine…

  • Répondre Stelda 2 avril 2013 at 15 h 23 min

    Ben j’aurais dis gland plutôt que pompon (mais c’est moins cute, je te l’accorde). Le résultat est cute, de toute façon!

  • Répondre Marylin 2 avril 2013 at 16 h 19 min

    Waaaaaaaahhh, t’y es trop forte !
    A tes pieds je me prosterne… seriously !

  • Répondre anacoluthe 2 avril 2013 at 18 h 19 min

    @Stelda : ah… oui mais non alors ! c’est vrai que ça ressemble aux mocassins à glands d’antan (mais c’est pour ça que non, je ne peux appeler ça comme ça !)

  • Répondre anacoluthe 2 avril 2013 at 18 h 20 min

    @Marylin : merci mais attention de ne pas abîmer mon pompon quand tu te prosternes, STP 😉

  • Répondre christine 2 avril 2013 at 20 h 36 min

    En effet c’est simple. Cela fait longtemps que je ne suis pas allée à la droguerie.

  • Répondre anacoluthe 3 avril 2013 at 9 h 59 min

    @christine : tu devrais, c’est une mine de bonnes idées !

  • Répondre lutecewoman 9 avril 2013 at 11 h 26 min

    Ta supportrice pomme pomme girl, elle est géniale <3

  • Répondre anacoluthe 9 avril 2013 at 18 h 08 min

    @lutecewoman : en ce jour de pluie pluie pluie où elle me l’a montré, ce dessin m’a plu plu plu ^-^

  • Répondre à La vie en presque rose Annuler Répondre