On parle de moi

Anacoluthe dans Girl Next Nord (new). Et dans Fémina (old).

4 février 2013

C’est l’histoire de deux sœurs qui aimaient le Nord, qui aimaient les gens. Alors, elles se sont dit « Et si on faisait un magazine sur les gens du Nord ? » Chose dite, chose faite, en ligne et sur papier, avec le magazine Girl Next Nord, édité à 4 mains par Laurène et Alice Leuridant.

J’aime beaucoup ce genre d’histoire. Sans doute parce que j’admire les gens qui vont au bout de leur projet. Et sans doute parce que c’est rarement le cas de la procastinatrice en moi !

Toujours est-il que Girl Next Nord me fait l’honneur d’un portrait, à découvrir ici.

Cela m’aura valu de vivre cette expérience troublante : parler de soi pendant une heure. Parler de soi, ce n’est pas forcément évident, mais parler de soi blogueuse, encore moins, étant donné que bloguer est précisément une solution pour agir au lieu de parler… et de procrastiner !

J’avais déjà ressenti ça après l’article paru dans Fémina il y a quelques mois. Dont je ne vous ai pas parlé, je sais, mais c’est un lent-très-lent processus d’assumer mon identité numérique au grand jour, dans la vraie vie…

Surtout que blogueuse, c’est quand même le moyen le plus pratique pour raconter des trucs à la con ou au contraire tristes à pleurer, sans que le vrai moi soit totalement impliqué. Donc faire coïncider les 2 identités, c’est un peu compliqué, mais je ne suis pas folle vous savez !

girl-next-nord-2

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

12 Commentaires

  • Répondre Stelda 4 février 2013 at 9 h 59 min

    Chouette alors mais quel scoop! On découvre d’un coup ton nom, ta tête, pourquoi tu blogues (ça, je m’en doutais un peu), ouch! Suis toute émotionnée, dis-donc :).

  • Répondre electromenagere 4 février 2013 at 10 h 12 min

    Parfois en tant que blogueuse j’ai envie de café mais pas en tant que non blogueuse alors je comprends parfaitement.

  • Répondre Marylin 4 février 2013 at 10 h 29 min

    Ahhh, ben suis allée lire ça direct !
    Je comprends mieux 2-3 petites choses du coup ^^ !
    Et… « assumer son identité numérique au grand jour, dans la vraie vie »… comment dire… ça raisonne chez moi aussi !

  • Répondre Luna Part 4 février 2013 at 10 h 35 min

    c’est sympa de découvrir ta tête :-)
    et je comprends ta difficulté d’assumer son identité numérique au grand jour, je suis pareille…

  • Répondre anacoluthe 4 février 2013 at 10 h 47 min

    @Stelsa ; oui, je sais, moi-même, j’en suis toute émotionnée !!

  • Répondre anacoluthe 4 février 2013 at 10 h 48 min

    @electromenagere : t’es frappé (café) dans les 2 cas, mais j’aime autant ton toi blogueuse que ton toi pas blogueuse !

  • Répondre lutecewoman 4 février 2013 at 10 h 50 min

    Oh quel venir-dehors (jouir extérieur ?). Brava, Anacoluthe :)

  • Répondre anacoluthe 4 février 2013 at 10 h 52 min

    @Marylin : n’est-ce pas, pas fastoche, mais je pense que c’est le cas pour pas mal de blogueuses… c’est notre point commun avec les Daft punk ^-^ !!

  • Répondre anacoluthe 4 février 2013 at 10 h 53 min

    @Luna Part : en fait, c’est une photo postée sur mon instagram, à la base, au moment de mes essais coiffure « rétro »… Bienvenue au club des blogueuses-anonymes-ou-peut-être-pas !

  • Répondre anacoluthe 4 février 2013 at 10 h 55 min

    @lutecewoman : je suis en train de torturer mon cerveau enrhumé pour comprendre le jeu de mots !!

  • Répondre La vie en presque rose 4 février 2013 at 11 h 31 min

    Bonne petite bouille, joli portrait, enchantée Mme Anacoluthe-Constance. Bon, moi, tu sais que j’ai pas le problème d’assumer mon identité numérique 😉

  • Répondre anacoluthe 4 février 2013 at 16 h 35 min

    @La vie en presque rose : non, c’est vrai, tu assumes depuis le début, toi ! Mais ceci dit, tu changes souvent de pseudo, donc en cherchant bien je vais te trouver un trouble de l’identité virtuelle carabiné (ça nous fera 50€ !)

  • Répondre à anacoluthe Annuler Répondre