Tourisme & Sorties

Le Top 3 des conseils pour survivre à Disneyland Paris…

30 mai 2012

Après plusieurs années de guerre psychologique, les Monstres ont fini par nous avoir à l’usure : on est allé passer deux jours à Disneyland Paris.

Deux jours, une nuit dans un hôtel Disney et tous les repas pré-réservés : autrement dit, cette petite fantaisie nous aura coûté le prix du canapé fifties sur lequel je bave depuis des mois !

Tu imagines donc dans quel état d’esprit je suis partie, les dents serrées, la main sur le porte-monnaie piégé et avec une forte envie de buter la très-très grosse souris costumée si jamais elle me décevait…

Maintenant que c’est fait, je me suis rendu compte que j’étais très mal préparée à cette folle virée et ce pour une raison simple : je soupçonne Mickey et ses acolytes (les Rapetou ?!) de maintenir le black out sur la réalité du parc pour conserver intact l’effet de surprise… « Oh mon Dieu, mais la nourriture est infâme et hors de prix, quelle surprise ! »

C’était sans compter Internet et ses internautes solidaires, toujours prêt à s’entraider dans les galères – Qui-qui a triché à Secret Story, Votez pour mon blog please les amis et autres joyeuseries…

Voici donc révélés le top de mes péripéties pendant mon séjour à Disneyland Paris, afin que toi, au moins, tu sois plus informé que je ne l’étais :

Le Top 3 des meilleures attractions :

Alors juste une remarque en préambule : Disney, c’est parfait avec des grands-qui-aiment-les-sensations ou avec des petits-qui-aiment-l’esprit-Disney-magie. Entre les deux – mes Monstres de 7 et 11 ans – ce n’est pas évident. Enfin, surtout qu’elles n’aiment pas les attractions qui font vomir, quoi, donc ne comptez pas sur moi pour vous parler de Space Mountain and co… Donc voilà, le choix des meilleures attractions est très dépendant de la composition de ta famille, et il y a peu d’attractions tous publics, je trouve… (en fin de billet, le récap’ de toutes les attractions qu’on a fait)

Et le truc pas cool, c’est qu’il est quasi impossible de se faire une idée de l’attraction d’après les descriptions Disney, qui sont + que light (encore un coup de l’effet de surprise, j’imagine…)

 1> It’s a small world (situé dans FantasyLand)

Pour moi le meilleur rapport attente/émerveillement ! Parce que soyons lucide : + on attend dans une queue, + on s’attend à un truc bien ! Donc avec peu d’attente (5 à 10 min), l’attraction « it’s a small word » part gagnante. Il s’agit d’un tour en bateau à travers le fabuleux décor des 5 continents, peuplées de poupées animées. Bon, décrit comme ça, ça fait naze, mais même mon homme (pas très « poupée » à la base !) a aimé…

2> Moteurs… Actions (situé dans le parc Disney Studio)

L’attraction idéale pour se reposer un peu. Ou affronter une averse. En fait, on assiste au tournage d’un film d’action avec des cascades en voiture et moto, dans un décor de village grandeur nature. Spectaculaire. (et reposant, donc, puisqu’on ne marche pas pendant une heure !!) Pas forcément réservé aux garçons, mes filles ont adoré !

3> Autopia (situé dans DiscoveryLand)

Pas mal d’attente pour cette attraction, mais elle présente l’avantage d’être tous publics : il s’agit d’un mini-circuit automobile, où l’on conduit des simili voitures années 50 (en réalité, ce sont des tondeuses à gazon avec une jolie carrosserie). Assez amusant car les enfants peuvent conduire eux-mêmes, grâce aux guide-roues anti-sorties de route.

Le Top 3 des pires attractions :

Il y a suffisamment d’autres attractions (et de queues) à faire, ne perds pas ton temps avec :

 1> Art of Disney animation (situé dans le parc Disney Studio)

Sur le papier, c’est LE cœur de cible Disney : une attraction qui t’explique comment on fabrique un dessin animé. En réalité, c’est très mal fait, une espèce de dialogue au lance-pierre entre une comédienne et un personnage inconnu de Disney (Muchu le dragon, kézako ?!). On s’ennuie, on ne comprend rien, passe ton chemin !

2> Buzz Lightyear Laser Blast (situé dans DiscoveryLand)

Une nouvelle attraction où l’on attend super longtemps (d’ailleurs, il y a un Fast Pass, donc elle doit être très demandée !) mais qui n’est pas à la hauteur des attentes : assis par deux sur un petit wagon-vaisseau-spatial, on soit « shooter » le méchant Zurg (aka des croix) avec son pistolet. Mais le système de shoot n’est pas très fluide, ce qui limite fortement le plaisir a priori primaire du champ de foire en mouvement…

 3> Les voyages de Pinocchio (situé dans FantasyLand)

Un petit train qui circule à travers les grandes scènes du dessin animé. Là encore, beaucoup de monde, et a priori, on se dit que c’est OK avec les tout-petits… Ben non, les petits hurlent devant certaines scènes assez flippantes, c’est vrai, et les grands s’embêtent parce que bon, un wagonnet quoi…

Le Top 3 de la déception :

1> On a même pas vu Mickey !

Oui, alors, moi, naïvement, je croyais qu’on allait croiser des Mickey dans toutes les allées. Que nenni, gestion de la rareté option magie : il n’y a qu’un et un seul Mickey dans le parc, et pour le voir, il faut faire comme partout ailleurs dans le parc : la queue avec une attraction dédiée « Rencontrer Mickey » ! (je l’ai pas fait, parce qu’en plus, on m’a dit que c’était pas le vrai mais un monsieur habillé en Mickey. Vilenie !)

2> La bouffe

Chez Disney, il y a plein de restaus où on mange la même chose : des buffets à volonté, sauf que la volonté de s’empiffrer de plats aussi fameux que le riz trop cuit de la cantine est assez limitée. En même temps, on aurait dû s’en douter, qu’on mangerait mal chez les américains…

Conclusion : apporte ton sandwich maison avec du bon jambon et de la bonne baguette bien de chez nous !

3> La parade Disney

Après une journée passée à arpenter le parc Disney, on comprend réellement le sens du mot « fatigué ». Il faut donc être sacrément motivé pour rester jusqu’à 19h et assister à THE famous parade Disney. Oué ben laisse tomber. The famous parade Disney, c’est des milliers de gens amassés sur quelques mètres carrés – le long de la route principale – 30 minutes avant le début, pour regarder passer 12 chars avec les personnages Disney dessus qui agitent les bras, pendant qu’une ritournelle insupportable te vrille les oreilles 10 fois de suite « Magic in the air… »

Intérêt très limité au-dessus de 4 ans et demi (sauf si tu veux ENFIN voir Mickey, dont le char clôture la parade). Mais bon, à 19h30, sitôt la parade finie, les milliers de gens amassés décident en même temps de se diriger vers la sortie, façon embouteillage sur les Champs.

Moralité : va plutôt faire un tour dans les attractions désertées au lieu de mater la parade…

Le Top 3 de la honte :

Je me suis déjà couverte de honte, please ne le refais pas…

1> Le vol de poussettes

En début d’après-midi, Mini-Monstre en Second nous a fait une panne de moteur : plus de jus « et j’avancerais plus d’un pas, na ! ». Et là, devant nous, on voit un parking à poussettes, et on crie au génie devant ce sens du marketing à l’américaine. « Ils sont forts, quand même, hein… Penser à prévoir des poussettes en self service pour éviter les cris des enfants épuisés, chapeau ! »

On embarque donc une poussette pour Mini-Monstre, sur laquelle on entasse tous nos manteaux et roule ma poule jusqu’à la prochaine attraction, devant laquelle on se gare le temps de faire le manège, avant d’en reprendre une autre à la sortie et ainsi de suite.

En fin de journée, une dame nous alpague alors que Mini-Monstre s’assied sur une poussette « hey, it’s MINE ! ». Comment ça, « mine » ??

Et là, horrifiés, on réalise que chaque poussette est nominative (un papier qui se trouvait sous nos manteaux entassés) et le soir, en demandant à l’hôtel ce qu’il en est, on re-réalise re-horrifiés qu’il faut PAYER 8€50 la location de poussette à la journée, et qu’il faut aller à l’entrée du parc pour cela, faire la queue etc…

Je présente donc mes plus plates excuses à Tatiana et Igor, Ingmar et Görtruda, Juan et Pilar, et Mike et Kelly, les 4 couples qui ont divorcé par notre faute après leur séjour à Disneyland Paris : « Ingmaaaar ! Où as-tu garé la poussette ? Mais puisque je ne la trouve pas, je te dis, essaie un peu de réfléchir, pour une fois ! »

« Tu vois, Kelly, je t’avais DIT que c’était une mauvaise idée, ces vacances en France, tous des voyous, ces français ! Voler une poussette, non mais tu imagines la dépravation de leur sens moral ? »

« Et pourquoi JE devrais traverser TOUT le parc pour louer une autre poussette, alors que c’est aussi TON fils, Juan, tu peux me dire ?? »

On récapitule : on LOUE une poussette à l’entrée, on ne se sert pas dans le parc, c’est compris les amis ?!

2> Avoir eu peur dans un manège « avec les + petits »

« Peter Pan Flight », c’est censé être « un fabuleux voyage au-dessus des toits de Londres qui réjouira le cœur des grands comme des petits ». Personnellement, je l’ai vécu comme un terrible voyage au bout de l’enfer. La faute au vertige, parce que oui, « au-dessus » des toits de Londres, c’est suspendu dans les airs. A 2 mètres 20 du sol, certes, mais suspendu quand même. Et donc, pour moi, les yeux fermés et le cœur qui bat à tout rompre. A ma décharge : il y a eu une panne au milieu du manège, et on est resté bloqués en l’air. A 2 mètres 20 du sol ! Pendant 10 minutes ! Dans le noir !

J’en suis sortie tellement traumatisée que, méfiante, je demandais ensuite avant chaque attraction « Nan mais, ça fait plus ou moins peur que Peter Pan Flight ? » au personnel Disney, un peu éberlué par ma question à la con…

Alors, si toi aussi tu as le vertige, méfie-toi !

 3> Y’en a pas…

Parce que les deux premiers, c’est déjà tellement la honte que ça vaut pour trois !

Le Top 3 du Zen

Une journée zen avec enfants à Disney, c’est quasi impossible. Quoique…

1> Télécharge l’appli Disneyland Paris

Dans l’appli Disney pour SmartPhone, il y a un onglet que je n’ai pas vu tout de suite : mon planning ! (accessible uniquement quand on est dans le parc) On peut y ajouter ses attractions favorites, et l’appli donne EN TEMPS REEL le temps d’attente de chaque attraction sélectionnée. Ultra pratique !

2> Prends ta maison avec toi…

… c’est à dire un sac à dos avec de l’eau, des gâteaux, des mouchoirs, une petite laine, un chapeau, un Kway, des bonbons, des pansements, etc. Enfin bref, un nécessaire complet de survie en milieu hostile ! Et baskets obligatoires, vraiment, vraiment, vraiment (c’est LE jour de l’année où il faut oublier toute velléité modesque)

3> Fais un tour en bateau sur le mississipi

L’attraction la plus Zen du parc, Thunder Mesa Riverboat (dans FrontierLand) : un lac géant, un bateau à aubes, de la musique façon Mississipi, j’ai a-do-ré ce moment ! (j’ai d’ailleurs décidé de partir en croisière sur le Mississipi, si tu as des plans ??)

Donc pour résumer, vous pouvez passer une journée au parc mais un weekend entier peut être pas. Disneyland n’est qu’à 30 minutes du centre-ville de Paris en RER (A). Si vous êtes de passage dans la capitale, une visite chez Mickey pour satisfaire vos plus jeunes est donc possible mais je vous conseille de vous trouver un bon hôtel sur Paris où vous pourrez vous relaxer et profiter d’un bon diner en fin de journée.

(bon, là, j’ai mal aux doigts à force d’écrire et le cerveau vidé de tous bons mots, donc that’s all folks et bon séjour à Disney !!)

(au revoir quand même, oui…)

***

****************

Psssst : si tu veux des infos sur d’autres attractions, voilà toutes celles que j’ai faite :

DANS LE PARC DISNEY CLASSIQUE :

FantasyLand :

> Alice’s Curious Labyrinth > Disneyland Railroad > It’s a small Word > Les voyages de Pinocchio > Mad Hatter’s Tea Cup > Peter Pan’s Flight

DiscoveryLand :

> Autopia > Buzz Lightyear Laser Blast

FrontierLand :

> Thunder Mesa Riverboat

AdventureLand :

> Le Passage enchanté d’Aladdin

DANS LE PARC DISNEY STUDIO :

> Animagique > Art of Disney Animation > Les tapis volants > Moteurs… Action ! > Studio Tram Tour : behind the Magic > Ciné Magique

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

110 Commentaires

  • Répondre anacoluthe 14 avril 2015 at 23 h 28 min

    @auroredu 92
    @mamadou

    Hey ! J’ai comme l’impression que mon article sur mes amis les trolls vous a inspiré !!
    http://www.anacoluthe.fr/?p=7868

    (ça pique les yeux, de déchiffrer le langage codé des trolls quand même ^-^)

    (et désolée, mais vos commentaires étaient passés direct dans les indésirables par Akismet le robot : comme quoi, dès qu’il voit des fautes, Askimet dit méfiance… !)

  • Répondre Pauline & Jules 17 avril 2015 at 9 h 05 min

    Pardon mais je ris tellement fort fallait que je le dise mwahahahahahaha

  • Répondre anacoluthe 17 avril 2015 at 9 h 45 min

    @Pauline & Jules : c’est-à-dire que c’est toi les 2 comm’ précédents de troll trop trop méchants ?!!

  • Répondre Pauline & Jules 17 avril 2015 at 9 h 46 min

    Mais non haha c’est juste à mourir de rire ces commentaires mais même si je le voulais je pourrais pas faire autant de fautes !

  • Répondre anacoluthe 17 avril 2015 at 9 h 48 min

    @Pauline & Jules : ah ouais mais ce sont des faces, non ? Enfin, chais pas, à ce point là de fautes, je me suis dit que c’était forcément volontaire 😉

  • Répondre anacoluthe 17 avril 2015 at 9 h 49 min

    des FAKES je voulais dire…

  • Répondre Pauline & Jules 17 avril 2015 at 9 h 53 min

    Oui tu as probablement raison, on s’en fout nan? Fake ou Troll ils m’ont fait marrer ce matin !

    Allez je m’en vais lire ton article sur la mousse !

    Bises bon week end !

  • Répondre Carole 19 novembre 2015 at 23 h 18 min

    Je suis tombée sur cet article par hasard car je dois aller à Disney avec mon mari et mes 2 filles et je cherche un peu des bons plans.
    Mais alors…. qu’Est-ce que tu m’as fait rire ! Je rigole toute seule bêtement devant l’ordi. Par contre, tu ne m’as pas super rassurée quant à mon séjour futur !

  • Répondre Gil 17 avril 2016 at 15 h 03 min

    Parce que ça n’arrive pas souvent, je l’écris : j’ai enchaîné les fous rires en lisant ta prose. :-)
    Bravo et merci !

  • Répondre did 13 avril 2017 at 16 h 47 min

    Tombé par hasard, me suis marré tout seul devant cet ordi pas si tordant!

  • 1 2 3

    Répondre à anacoluthe Annuler Répondre