Sponso and co

J’me sens tout mou (mou-mou-mou)

26 avril 2012

Parfois, quand je vois l’état d’épuisement dans lequel je me trouve, je me dis que cela doit tenir à ma physiologie : du jus de navet coule probablement dans mes veines en lieu et place du sang. Et ça ne date pas d’hier.

Je suis née fatiguée.

Epuisée, exténuée, harassée, fourbue, rompue, vermoulue.

Je suis née fatiguée et puis, par la suite, miraculeusement, les choses se sont (un peu) arrangées. Enfin, quand je dis miracle, entendez, par exemple, que j’ai appris à me coucher tôt, 22 heures au lieu de minuit. Et c’est là un fait étrange mais avéré : on est moins fatigué quand on dort 8h plutôt que 6…

Notons qu’il faut 10 bonnes années à un adolescent pour apprendre cette vérité que ses parents s’évertuent à lui enseigner, soit à peu près le même temps que celui nécessaire pour intégrer le rapport de cause à effet entre tablette de chocolat et boutons sur le front…

Au fil des années, j’ai aussi appris que Qui Fait du Sport Est Moins Fatigué. Soit une révélation pour moi, aka la fille qui aime le moins le sport sur la planète Terre (« Courir ? Nager ? Non mais ça va pas, jsuis fatiguée ! »).

Heureusement pour moi, mon dos en a décidé autrement, et m’a contraint à me muscler les abdos (et les fessiers !) une fois par semaine, me permettant de découvrir ce bénéfice collatéral : quand on se fatigue au sport, on est moins… fatigué !

Même si je suis globalement en meilleure forme qu’il y a quelques années, je traverse encore des périodes d’intense fatigue, comme par exemple : maintenant ! La sortie de l’hiver, c’est vraiment un moment difficile, entre le changement d’heure, le manque de soleil qui rend chagrin, les enfants eux-même épuisés/puisants…

Sauf que. Maintenant que je sais que « le jus de navet n’est pas une fatalité », j’ai pris l’habitude de me faire une petite cure revigorante de printemps, genre magnésium, vitamine C ou Ginseng.

Conclusion : je suis la personne idoine pour tester la cure d’un mois de Bion Energie Plus !

En effet, on y retrouve une combinaison idéale pour faire le plein d’énergie :

> Des extraits végétaux d’origine naturelle de 2 plantes traditionnellement connues pour leurs vertus stimulantes, le Schisandra et le Ginseng (je suis fan du Ginseng, j’en ai toujours dans mon frigo pour me faire des infusions en cas de rhume. Mais il faut avouer que le goût est un peu fort au naturel, alors vive l’extrait !)

> Un concentré de 12 vitamines (toute la famille des B – si utile en cas de fatigue – et aussi la star, la vitamine C) ainsi que 7 sels minéraux.

> Trois souches brevetées de probiotiques, et là je ne peux que plussoyer, vu que je n’arrête pas de répéter que la clé de TOUT, c’est une flore intestinale en bonne santé (c’est-à-dire des milliards de bactéries au boulot dans le bidon) et que les probiotiques peuvent contribuer à la restaurer en cas de déséquilibre, ce qui peut arriver assez souvent selon ce qu’on mange, par exemple…

> De la Coenzyme Q10, que je ne connaissais pas – enchantée Madame la Coenzyme– mais dont on me dit qu’elle contribue à la formation d’énergie dans la cellule.

Bref, je sens qu’on pourrait bien s’entendre Bion® Energie Plus et moi, et je m’en vais de ce pas demander conseil à ma pharmacienne. J’en profiterai pour tenter ma chance au jeu instants gagnants de Bion® Energie Plus : On peut gagner une Smartbox Aventure, idéal quand on est au top de la forme (une fois qu’on a fait sa cure, donc !)

D’ailleurs, je vous invite vous aussi à jouer jusqu’au 30 avril dans les pharmacies participantes ou sur www.bion.fr/bion-energie-plus. On peut tenter sa chance chaque jour, et il suffit de cliquer sur un réveil, c’est à la portée de tout le monde, même si vous êtes épuisé, exténué, harassé, fourbu, rompu, vermoulu.

Vous n’auriez pas besoin d’une petite cure de printemps, dites ?!

Ce produit contient de l’iode. Il est déconseillé en cas d’hyperthyroïdie, d’hyperparathyroïdie, d’hypercalcémie, d’insuffisance rénale sévère. Bion® ENERGIE PLUS ne convient pas à la femme enceinte. NE PAS LAISSER A LA PORTEE DES ENFANTS. En cas de doute, demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin. Pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr »

Article sponsorisé

 

 

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

4 Commentaires

  • Répondre l'expat de biarritz 26 avril 2012 at 17 h 37 min

    Tu m’étonnes qu’il ne faut pas le laisser à la portée des enfants…

    Sinon, un petit débat sémantique pour bien commencer la soirée : dans ma famille on a toujours affirmé que la pharmacienne n’est que la femme du pharmacien. (Mon père ayant épousé un pharmacien, en pratique, ce serait donc lui la pharmacienne)

  • Répondre anacoluthe 26 avril 2012 at 18 h 58 min

    @l’expat de biarritz : oui, enfin, vu l’aversion de mes filles pour les médicaments (les ruses de sioux pour leur faire avaler un truc !!) je risque pas grand chose à le laisser traîner…

    Alors là, j’avais jamais pensé à ce débat pour cette profession là ! « Mairesse », « écrivaine », bouah, OK, mais pharmacienne, j’avais jamais douté qu’on ne puisse pas le dire ! C’est malin, je dis quoi, moi maintenant « Bonjour Madame le pharmacien » ?!

  • Répondre Cilaïne 30 avril 2012 at 23 h 15 min

    Comment ça tu ne connais pas les Coenzymes Q10 ? Et la crème anti-rides Nivea du même nom ? (commentaire sponsorié) (non, je rigole)

  • Répondre anacoluthe 1 mai 2012 at 16 h 14 min

    @Cilaïne : mais tu crois que c’est la même Madame coenzyme ou juste son homonyme ? (en même temps, ce serait quand même troublant qu’il existe 2 même Madame Coenzyme Q10)

  • Laisser un commentaire