Vu !

Cap au sud

13 février 2012

Quand on franchit la ligne imaginaire qui sépare les contrées inhospitalières du pays de mes rêves, ce qui frappe dès l’abord, c’est le passage de l’ombre à la lumière.

Avant : le gris, le plat, l’amer. Après : la lumière.

Célérité, à la limite de l’irréalité. Observer la France à travers une fenêtre de TGV, c’est poser sur le monde des jugements tranchants, en se demandant comment avant, on pensait le paysage, quand on l’abordait plus lentement.

Et puis là-bas, arrivée dans mon doux pays de Provence, j’ai vu un citronnier. L’amer et la lumière réconciliés.

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

6 Commentaires

  • Répondre electromenagere 13 février 2012 at 19 h 10 min

    Quand tu dis Sud, tu veux dire Afrique du Sud ? Non parce que moi j’habite presque au Sud et que là, j’ai froiiiiiiiiiiiiid !

  • Répondre anacoluthe 13 février 2012 at 19 h 24 min

    @electromenagere : non mais c’était AVANT la vague de froid, il y a pffff… X jours au moins (procrastination etc)

  • Répondre Camille 14 février 2012 at 1 h 10 min

    Je viens du Suuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuud (…)

  • Répondre anacoluthe 14 février 2012 at 11 h 02 min

    @Camille : quel talent, quel organe ! Tu tiens vraiment bien la note…

  • Répondre Napoleon Rehbock constructeur 13 juin 2012 at 10 h 07 min

    bravo pour votre site je le trouve convivial et utile. Bravo et merci !

  • Répondre Laurie remise en forme Paris 8 19 juin 2012 at 9 h 36 min

    Ah j’adore ce enre de blog sympa ^^

  • Répondre à Camille Annuler Répondre