Conso Déco & Conso Lu !

Agenda(te)

15 octobre 2011

Comme tous les ans à la même époque, lorsque – dès la mi-octobre – on me fixe des rendez-vous pros pour janvier prochain, je me dis que j’ai une vie de dingue, que je déteste devoir tout planifier toujours, courir après-avant les jours au lieu de juste les laisser filer comme ils viennent…

Et puis, au même instant, je me dis qu’il est enfin temps que j’aille le re-trouver, que notre loving-date est arrivé, avec lui, mon compagnon de chaque jour, fiable et fidèle, parfois drôle, parfois pas, mais beau, forcément beau : mon nouvel agenda pro !

L’an dernier, j’avais acheté l’agenda de Margaux Motin, qui me plaisait bien. J’hésitais à le racheter quand je suis tombée en arrêt devant cet objet papetier non identifié qui surpasse de loin tous les agendas que j’ai dénichés depuis des années :

L’agenda Bic 2012.*

Tout me plaît en lui, sa forme carrée, compacte pour tenir dans le sac, l’élastique qui l’entoure, pour ne pas perdre les papiers qui y sont glissés, l’emplacement prévu pour un crayon – découpé à même la couverture – le marque-page rouge vif, rouge bic…

Et puis, surtout, l’incroyable travail réalisé entièrement au Bic 4 couleurs par l’illustratrice et peintre Carine Brancowitz. Chaque mois, un dessin délicat se déploie sur 2 pages, et puis, au fil des pages, comme des bonbons surprises, des petits crayonnés au charme fou…

Sans oublier, aussi, la couverture cartonnée, une sorte d’effet croco magnétique, réalisé au bic toujours, au bic noir, et puis, lorsqu’on l’ouvre, ce motif géométrique hypnotique, noir, rouge, vert…

Comme tous les ans à la même époque, je me dis combien le beau m’est important, et que c’est bien dans les objets du quotidien qu’on doit précisément l’y trouver, ceux que tous les jours nous regardons, parce qu’alors – dans ces journées accélérées par nos rythmes effrénés – il y a l’instant suspendu de la contemplation, qui – comme la méditation – nous fait prendre conscience que nous sommes, ici, maintenant, vivant.

*Et tout ça pour 11€95, les amis, soit 0,032 centimes la dose quotidienne de beauté, c’est donné !

Je ne suis pas sponsorisée, hein, je suis juste amoureuse…

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

9 Commentaires

  • Répondre bergamote 15 octobre 2011 at 23 h 36 min

    Waouh trop beau! Suis accro à la Moleskine, mais assez tentée. Toutes les illustrations sont faites au bic??? Je n’imaginais pas que l’on puisse faire des dessins avec un quatre couleurs!!! Chapeau!!

  • Répondre anacoluthe 17 octobre 2011 at 9 h 25 min

    @bergamote : ah oui, les Moleskine, j’aime beaucoup aussi, j’en ai eu dans des couleurs vives… bon, c’est plus soft que celui-là à l’intérieur ! (oui, oui, tout au bic 4 couleurs)

  • Répondre Firemaman 20 octobre 2011 at 10 h 08 min

    Je ne suis pas du tout accro à l’agenda, parce que je n’en ai pas besoin professionnellement mais là je crois que je vais trouver un prétexte. Il est vraiment beau comme tout et ce bic, ce bic, il me le faut !
    Note que tu m’influences, terriblement aujourd’hui !

  • Répondre anacoluthe 22 octobre 2011 at 18 h 38 min

    @Firemaman : ça peut te faire un agenda pour les soirs et week-end ! ou un joli cahier pense-bête…

  • Répondre Rebecca 3 novembre 2011 at 21 h 17 min

    Je suis fan des agendas moi aussi! Et j’ai trouvé le mien hier :) Allez, comme toi, je m’en vais le présenter sur mon blog…

  • Répondre anacoluthe 4 novembre 2011 at 11 h 12 min

    @Rebecca : on fonde le club des agenda-philes ?

  • Répondre Marie 20 novembre 2011 at 1 h 25 min

    il est sympa, cet agenda ! Je vais aller explorer les liens…

  • Répondre anacoluthe 21 novembre 2011 at 19 h 35 min

    @Marie : contente que ça te plaise !

  • Répondre Quelques heures à Marseille en 2013… | la vie est une anacoluthe 6 mai 2013 at 14 h 47 min

    […] ! J’ai une tendresse particulière pour les dessins réalisées au bic (souvenez-vous, mon agenda Carine Brancowitz) et j’ai beaucoup admiré la virtuosité des ombres et des volumes au bic noir de Léon […]

  • Répondre à Quelques heures à Marseille en 2013… | la vie est une anacoluthe Annuler Répondre