A propos

Pacte Back

16 juin 2011

On ne saurait mieux qu’Elle dire l’ambiguïté intrinsèque du fait de blogguer.

On ne saurait mieux dire et pourtant…  je m’apprête à le redire.

Note pour moi-même :
Penser à arrêter de me tirer des balles dans le pied.
Et racheter de la crème fraîche.

Au début – il y a 3 ans et 3 mois pour moi – on bloggue pour soi, pour se sentir mieux.

Et puis un jour – il y a 2 mois pour moi – on réalise que parfois on se sent pire à l’écrire. Alors on essaie de comprendre pourquoi ce qui marchait avant ne vaut pas. Qu’est-ce qu’on a perdu en route ?

Je ne dirais pas exactement que l’enfer c’est toi – l’Autre avec un grand A – mais je crois que je suis très douée pour me représenter l’Autre comme un enfer pour moi. Moyen douée pour les relations humaines, en somme…

Et là, je me fatigue moi-même à essayer de clarifier mes pensées. Vivement le billet sur mon nouveau denim qui fait un fessier de Lucifer…

D’où l’idée du Blog-Pacte qui a germé dans mon cerveau dérangé. Bon, OK, j’ai été un peu aidé par le fait que je suis tombée nez à nez à couverture avec le Pacte Autobiographique de Philippe Lejeune.

Note pour l’humanité :
Je tiens à m’excuser publiquement auprès de la bibliothèque de mon lycée à qui j’ai emprunté ce monument de la culture critique française depuis, hem hem, quelques années. Mais je vous jure, Monsieur le Directeur, c’était pas prémédité !

La thèse de mon Philippounet, donc, c’est qu’un pacte implicite de « sincérité » lie l’auteur d’autobiographie à ses lecteurs.

Et pour le blog, c’est quoi, le pacte ?

Pffff... On se fait une pause, une pause bleu horizon (le mien ce matin...)

Mon Blog-Pacte perso – il n’y en a sans doute pas d’universel en ce domaine – serait justement de ne pas m’obliger à la sincérité. Je l’ai déjà dit ici, mais c’est très important pour moi que la distance soit claire entre le moi-d’ici et le moi-moi.

Parfois ce que j’écris est vrai, parfois pas, mais la vérité n’est pas mon objet.

Et puis en vrac, cette idée difficile à expliquer sans être mal interprétée, qui serait la nécessaire liberté du bloggeur et la nécessaire liberté du lecteur.

Lire un livre, c’est prendre quand on veut, à son rythme, un objet désincarné, sans l’auteur derrière l’épaule. Lire un blog, c’est se coltiner un rythme de publication donc de lecture qu’on ne maîtrise pas, et choisir de réagir – ou pas – à ces mots et à cet autre qui les a écrits.

Et symétriquement, écrire un blog, c’est imposer son propre rythme de publication aux lecteurs, et ne pas savoir si les mots qu’on écrit feront réagir ou pas.

C’est comme ça, le principe même de ce medium est relationnel.

Alors pour éviter que l’enfer les autres et caetera, je me suis dit que je devrais introduire ici quelques menus outils qui permettent à chacun de rester libre, aux armes et caetera.

Attention, le passage du Grand Principe de Liberté au principe de réalité va vite te faire déchanter.

Parce que ce que je veux faire, en fait, c’est juste
> Petit-a, mettre en place un système d’abonnement au blog, pour pallier mon rythme foutraque de publication des billets.

> Et Petit-B, installer en bas des articles un système genre « j’aime », pour que ceux qui n’ont pas le courage de commenter puissent quand même me faire un petit signe amical au passage.

Note pour les Geeks :
Des idées de widgets WordPress pour faire ça ?!

Pacte posé, je peux dorénavant recommencer à blogguer, pour le meilleur et le rire.

Toujours plus haut, toujours plus bleu !

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

15 Commentaires

  • Répondre Camille 17 juin 2011 at 0 h 05 min

    J’ai rien compris.
    Pour le j’aime tu peux pas faire ça avec facebook? une page fan+ le widget? ou hellocoton?
    et pour l’abonnement, bah y’a déjà le flux RSS non?

  • Répondre Firemaman 17 juin 2011 at 9 h 41 min

    Sinon Hellocoton, c’est bien pour suivre ton actualité ou non actualité aussi… Je n’utilise jamais les widget de « vote », ni les système d’abonnement. Par contre je consulte régulièrement la page Hellocoton pour savoir qui publie.
    Un peu le même ressenti que toi vis à vis de mon blog. Je décide de prendre de la distance, puis de m’y investir, un vrai yoyo.

  • Répondre anacoluthe 17 juin 2011 at 9 h 50 min

    @Camille : Oui mais pas exactement, il me semble : j’aime sur Facebook, forcément plus impliquant, parce que pas anonyme
    (à moins de s’être créé un profil 2.0, différent de son profil avec nom-prénom, n’est-ce-pas Cilaïne !)

    Enfin, ça, je devrais trouver le widget assez facilement, mais je galère pour trouver un widget d’abonnement qui marche ! Et là, pour le coup, je trouve que c’est pas pareil que le flux RSS, je trouve pas ça pratique du tout, le flux RSS (parce que le seul lecteur que j’ai c’est par Google, et c’est pas du tout agréable comme environnement !)
    DES IDEES D’AUTRES LECTEURS RSS ?

  • Répondre anacoluthe 17 juin 2011 at 9 h 53 min

    @Firemaman : ah oui, tu utilises Hellocoton, toi ? En fait, c’est peut-être ça, le lecteur RSS que je devrais utiliser ! Bon, l’idée, c’est de laisser plusieurs choix possibles selon les habitudes de chacun…

    Oui, c’est pas évident, j’ai souvent des idées de billet et je m’enthousiasme, et puis après je me dis « tout ce temps pour quoi… », donc yoyo, oui !

  • Répondre lorka 17 juin 2011 at 11 h 24 min

    Mais le « moi d’ici  » et le « moi-moi » ne sont pas si éloigné l’un de l’autre pourtant… en as-tu marre de te préoccuper des commentaires ? est-ce ça qui te prend la tête ?
    Ce que j’aimais chez toi, (je dis j’ aimais par cause de changement de rythme aussi) c’est ton écriture détachée justement, la narration de choses vraies avec ton humour, ton style, cette manière de dire… c’est peut etre ça le vrai plaisir à bloguer, non ? Alors, oui il y a de l’énergie là-dedans et du temps à peser et plaisir aussi à partager, et à recevoir. Mais tu fais bien comme tu veux et quand tu veux, faut se laisser une marge…
    :-)

  • Répondre helenablue 17 juin 2011 at 11 h 40 min

    Blue attitude?

    En fait, je n’ai pas tout compris! Tu te sens aliénée par ce que tu as engendré?

  • Répondre anacoluthe 17 juin 2011 at 17 h 53 min

    @lorka : moui, non… bon : je te réponds en mail !

  • Répondre anacoluthe 17 juin 2011 at 17 h 54 min

    @helenablue : non, c’est pas exactement ça… bon, je sentais que ce serait galère de clarifier mes pensées !

  • Répondre sosso 17 juin 2011 at 22 h 30 min

    Je ne suis abonnée à aucun flux RSS, j’aime déambuler sur le net et être surprise par la publication d’un article.
    C’est vrai que je commente pas toujours mais il est vrai qu’ici, je le fais régulièrement. A vrai dire, je ne sais pas trop pourquoi.
    Je ne te connais pas,mais j’aime ton ton (hum) et je trouve que ce blog change des « vous avez vu, j’ai le nouveau it-bag trucmuche et je pose avec, les genoux en dedans »; Il y a du contenu, un humour, une vision décalée de choses (que je retrouve chez Sonia aussi et chez Fonelle).
    Donc, tout ça pour dire… ben je sais plus! Je ne suis pas claire non plus…. je vais me coucher !
    Demain, je remettrai dans l’ordre tout ça !

  • Répondre bergamote 20 juin 2011 at 9 h 06 min

    J’ai quasi compris ton cheminement! L’article que tu cites en premier sur la dépendance est très bien! Mais bon, tu peux faire aussi très simple: publier quand tu peux, quand tu veux… Pour moi j’ai plaisir à te lire quand tu es là….
    Je comprend aussi l’addiction…. On cherche des sujets, des idées en permanence, on regarde les réactions… Et la vie ailleurs nous attend…
    Je comprend aussi que tu espères tirer de ce travail un mieux être, une possibilité d’extérioriser des choses qui te touchent… On les reçoit et on s’enrichit avec, l’échange est réciproque!
    Conclusion: tu peux opter pour la simplicité ( Pourquoi  » j’aime »???). Et finalement heureusement que je suis trop nulle en ordi pour savoir monter mon blog, je serais méga accro!

  • Répondre Cilaïne 20 juin 2011 at 9 h 58 min

    J’aime

  • Répondre anacoluthe 20 juin 2011 at 17 h 33 min

    @Sosso : Merci Sosso mais je suis bien emmerdée maintenant, parce que je voulais justement vous parler de mon bag, peut-être pas it mais quand même… Comment je fais maintenant ? Promis, je tenterais de « décaler » le truc !

  • Répondre anacoluthe 20 juin 2011 at 17 h 43 min

    @berga : Voilà, c’est ça, Berga ! Etre compris même quasi, c’est chouette °-)

    (le « j’aime », c’est un petit module en bas d’un article sur lequel on clique… en fait, j’y ai pensé parce qu’il m’arrive, quand je lis les blogs des autres, d’avoir la flemme de commenter, alors même que je sais le boulot que c’est d’écrire un billet ! Alors ça me semblait pas mal d’avoir la possibilité de dire « coucou » facilement, comme un poke sur Facebook) (en même temps, personne ne se poke sur Facebook !!)

  • Répondre anacoluthe 20 juin 2011 at 17 h 43 min

    @Cilaïne : mise en application immédiate !

  • Répondre sosso 20 juin 2011 at 18 h 26 min

    @Anacoluthe: tant que tu ne poses pas avec les genoux en dedans, oui parle-nous sac!
    ce n’est pas parce que j’aime ton blog que je n’aime pas la mode, les choses futiles, dont on n’a pas besoin ! Encore que… on a toujours besoin d’un sac à main !

  • Répondre à Camille Annuler Répondre