Maman

Dame Nature n’est (pas tout à fait) une p***

4 avril 2011

L’an dernier, après six mois de lobbying, Mini-Monstre Premier est parvenu à ses fins en nous faisant acquérir un lapin soi-disant nain.

Il doit y avoir un juteux trafic de lapins prétendument nains, vu que j’ai déjà croisé nombres parents qui se sont retrouvés avec un lapin de garenne au lieu de la taille hamster annoncée…

Lapin qui est quasi devenu mon fils préféré vu qu’il est le seul de mes enfants qui soit obéissant, pas chiant et toujours disposé à être câliné.

Néanmoins, en cas d’envie de – par exemple – « week-end prolongé », se pose le problème lapin : Qui-qui va lui donner à manger ?

La dernière fois, on a honteusement profité du sens de l’hospitalité de nos amis bien fournis en enfants : on leur a laissé le lapin en invité. Bizarrement, et alors qu’ils ont déjà une lapine à domicile, ils ont eu l’air super contents de voir le nôtre débarquer.

On aurait dû se douter de ce que tramaient des gens atteints d’un tel syndrome de fertilité, 4 enfants en même pas 9 ans.

Ni une, ni deux, ils ont claqué le lapin et la lapine dans la même cage, et ce qui devait arriver arriva : mon fils préféré s’est transformé en démon du sexe.

« Menfin, vous allez avoir plein de bébés lapins sur les bras, pourquoi vous avez fait ça? » on leur a demandé incrédules en revenant.

« Ben, on voulait que les enfants comprennent un peu mieux la nature… » qu’ils ont répondu ravis.

Et effectivement, au même moment, pendant qu’on discutait, leurs 4 enfants et les 2 nôtres, disposés en rang d’oignon autour de la cage, étaient en train de prendre une leçon de chose en direct live, et m’est avis qu’en plus de la biologie, ils révisaient aussi leur vocabulaire…

Parce qu’à regarder mon fils préféré grimper toutes les 3 minutes sur le dos de la lapine pour un coït de 6 secondes chrono, la signification de l’expression « comme un lapin » devenait tout à coup extrêmement claire sans recourir au dictionnaire…

Même qu’à la fin, pour remplir son quota de coïts à l’heure, notre soi-disant lapin nain se précipitait dans n’importe quel sens sans se soucier de menu détail tel que où est la tête, alouette…

Bébé lapin de dans mes rêves...

Quatre semaines plus tard, un mardi matin, le chapitre 2 de la leçon de chose s’ouvrit sur la naissance de 4 adorables petits bébés lapins, événement dont on nous tint aussitôt au courant afin d’établir des relations cordiales avec la belle-famille…

Mais nous fûmes également informés, dans la suite de la journée, de la tournure inquiétante que prenaient les événements : la jeune mère se désintéressait de ses enfants, refusait de les nourrir, et ne leur accordait pas un regard…

« Non mais forcément, si elle t’a observée au jour le jour avec tes 4 enfants, je comprends qu’elle soit moyen motivée par la maternité » j’ai argué perfidement auprès de ma copine fraîchement grand-mère…

À mesure que les heures passaient, l’inquiétude grandissait chez nos enfants respectifs. Pendant que la belle-famille se renseignait sur internet, de mon côté, je demandais conseil à ma chère Bergamote – fidèle lectrice du blog – parce que je savais que son Monsieur Berga était un homme de l’art, du cochon, et des bêtes en général.

« Il faut préparer vos enfants au pire, parce que ça peut malheureusement arriver »  ne m’a pas rassuré Monsieur Berga « mais on peut néanmoins tenter de les nourrir avec des mini-biberons et des boîtes de lait pour petits mammifères**. Attention, il ne faut SURTOUT pas présenter les bébés au père, il pourrait les bouffer… »

Entre la mère dénuée d’instinct et le père cannibale, je me voyais déjà expliquer à mes enfants que Dame Nature n’est décidément qu’une pute borgne…

Heureusement, le lendemain matin, le miracle tant espéré se produisit : Maman Lapin commença par s’arracher une palanquée de ses propres poils pour confectionner un nid douillet pour ses bébés imberbes, puis elle s’attela joyeusement à la tâche d’allaitement de 4 enfants 4 fois par jour …

Finalement, si devenir mère, ça signifie commencer par s’auto-faire la peau pour la filer à ses lapereaux, je comprends mieux pourquoi elle a longuement hésité, la maman lapine indigne…

Oeil torve et babines retroussées : attention, dangereux cannibale potentiel

**Magie de la technologie, j’ai trouvé confirmation de cette technique de sauvetage des lapereaux sur le site de Radios Rurales internationales.

Je te laisse savourer l’info, au figuré comme au propre, avant d’en informer les Monstres, Mmmmm :

« De nombreux lapereaux qui auraient pu mourir vont maintenant survivre grâce à la nourriture que vous leur donnez. Ce qui signifie davantage de viande nourrissante et délicieuse pour vous et votre famille, dans un avenir proche. »

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

25 Commentaires

  • Répondre l'expat de biarritz 5 avril 2011 at 8 h 31 min

    Je crois que ce post va me faire rire toute la journée.
    Rien à ajouter !
    Si ce n’est que je ne dois pas oublier de féliciter la jeune grand-mère :))

  • Répondre Firemaman 5 avril 2011 at 9 h 47 min

    Ils sont sympas tes amis…. Tu es sure que tu leur confieras tes mini monstres à l’adolescence ?

  • Répondre anacoluthe 5 avril 2011 at 9 h 56 min

    @l’expat de biarritz : le but caché de ce post, c’était juste de pouvoir écrire que Dame Nature est une pute borgne… parce que ça me fait beaucoup rire !
    (remarque, moi aussi, je suis grand-mère, dans l’histoire !)

  • Répondre anacoluthe 5 avril 2011 at 9 h 59 min

    @Firemaman : ouh là, oh que oui, je me méfierai, mes 2 petites, mes 2 agneaux, dans cette maison avec 3 jeunes loups sauvages… Heureusement qu’elles maîtrisent parfaitement le « cri qui tue » (367 décibels mesurés à la dernière colère…)

  • Répondre Mélisse 5 avril 2011 at 11 h 40 min

    Quel dévouement lapinesque !

  • Répondre anacoluthe 5 avril 2011 at 12 h 36 min

    @Mélisse : j’en suis admirative (parce que perso, j’aurais gardé mes cheveux…)

  • Répondre Cilaïne 5 avril 2011 at 12 h 43 min

    Quelle histoire ! mais qui va les garder les nouveaux-lapins-pas-nains ? vos amis qui vont devenir la famille 4 enfants-4 lapins-en-moins-de-9-ans ?
    Une amie à moi a des hamsters, et un petit (hamster donc) a totalement disparu une nuit , bouffé par son géniteur selon toute vraissembance…ça fait un choc kémême !…

  • Répondre MissBrownie 5 avril 2011 at 13 h 20 min

    Et le papa, il les a reconnu ses 4 enfants?

  • Répondre electromenagere 5 avril 2011 at 13 h 33 min

    s’auto faire la peau pour la filer à ses lapereaux : en vérité, y’a aucune différence entre nous et les lapines !

  • Répondre Papillote 5 avril 2011 at 14 h 36 min

    quand on a un animal, il devient souvent le roi de la maison… on veut voir les photos des bébés lapins aussi !

  • Répondre anacoluthe 5 avril 2011 at 16 h 23 min

    @Cilaïne : ma fille réclame une garde alternée, mais halte là ! Dans la nature, c’est la maman qui s’occupe des enfants et point, non ?!

  • Répondre anacoluthe 5 avril 2011 at 16 h 24 min

    @MissBrownie : j’espère pour lui qu’il a compris, vu que Mini-Monstre lui répète 10 fois par jour « et alors mon bébé, t’es Papa, hein, maintenant mon bébé » (je ne suis pas sûre qu’il s’y retrouve dans ce double discours, néanmoins…)

  • Répondre anacoluthe 5 avril 2011 at 16 h 24 min

    @electromenagere : la conception, peut-être ?

  • Répondre anacoluthe 5 avril 2011 at 16 h 26 min

    @Papillote : pour le moment, ils sont aussi photogéniques que des rats sans poil (rose, donc !) cachés dans un nid poilu… Mais il paraît qu’ils vont vite devenir mignons.

  • Répondre bergamote 6 avril 2011 at 8 h 49 min

    J’avais l’info en exclu mais j’adore ta façon de raconter tout ça. Avez vous donné des biberons finalement ou pas? Parce que c’est là que ça devient drôle!! Oui le coup du lapin (ah ah) nain est un grand classique!!!!!
    Juste pour rire, il faut savoir que pour operer un lapin il faut plus d’anesthésique que pour un gros chien. Ça résiste ces bestioles!!! Plus envie d’en manger après….

  • Répondre anacoluthe 6 avril 2011 at 10 h 47 min

    @bergamote : non, heureusement, Maman Lapine s’est ressaisi avant qu’on ait eu besoin de passer au plan B(iberon) !
    Ah bon, c’est un grand classique de se faire couillonner sur la taille du lapin nain, mais dingue, à quand les pedigree du lapin ?!!
    Tu m’étonnes que ça résiste, il parait que ça vit 10 ans ! (y’a eu du lapin à la cantine hier, je crois qu’ils ont fait un flop…)

  • Répondre bou-bou 6 avril 2011 at 17 h 12 min

    faut rentabiliser le truc … faites des films érotiques pour lapins ! « love on the beat chez les rabbits « , « ma lapine est une coquine »,  » pan-pan en a une grosse (euh …carotte ?)  »
    etc, etc … allez, des bises !
    ps : c’est la Boulette qui t’envoie ce message ( je change de pseudo, donc) !

  • Répondre anacoluthe 7 avril 2011 at 9 h 40 min

    @bou-bou : dans mes bras, bou-bou (bou-bou ? Vraiment ? OK, va pour bou-bou !!) tellement je suis contente de te revoir par ici, et en plus, avec des suggestions aussi réjouissantes que « love on the beat chez les rabbits » !

    (je vais te répondre, promis, suis pressée, là mais promis !)

  • Répondre Blogueuse égarée 8 avril 2011 at 8 h 47 min

    Dis donc, quel suspense, j’ai tremblé avec vous pour les lapinots.
    Et après, vous en faites quoi ? (puisque bien entendu il est hors de questions de les accommoder en civet…)

  • Répondre sosso 8 avril 2011 at 14 h 12 min

    Rien à voir, mais je pars pour 3 semaines (NY, Montréal), du coup, je suis un peu speed mais je voulais te faire un petit coucou / au revoir !

  • Répondre anacoluthe 8 avril 2011 at 16 h 03 min

    @Blogueuse égarée : Alors là, mystère… C’est bien pour ça qu’on avait dit à nos potes qu’ils étaient dingues, ils vont faire quoi avec 5 lapins ?!
    Surtout que j’imagine que les lapins ne doivent pas être du genre à s’embarrasser avec des trucs du style « interdit de l’inceste » donc les 5 lapins pourraient tout à fait être 12 dans 2 mois… !

  • Répondre anacoluthe 8 avril 2011 at 16 h 04 min

    @sosso : oh, c’est gentil de faire un petit détour ici avant ton voyage… 3 semaines « aux Amériques », veinarde ! Amuse-toi bien…

  • Répondre Rebecca 12 avril 2011 at 21 h 36 min

    Oh les joies des familles qui s’agrandissent… 😉
    Nous, on dit NON à toute espèce vivante. On va forcément passer par des vieux cons un jour ou l’autre mais bon…

  • Répondre anacoluthe 14 avril 2011 at 14 h 33 min

    @Rebecca : à toute espèce vivante, même le ficcus, même le lombric du compost, même le… bébé ?! (remarque, ne pas avoir d’enfant, c’est le plus sûr moyen d’éviter de se faire traiter de vieux con un jour…)

  • Répondre 24 heures en 2011 | la vie est une anacoluthe 1 mars 2013 at 16 h 32 min

    […] je viens de réaliser qu’en plus des 3 souris mutantes, je suis également en possession d’un lapin priapique et d’un cochon d’Inde échevelé, tous deux déjà suffisamment hystériques à mon […]

  • Répondre à anacoluthe Annuler Répondre