Déco & Conso Lu !

Pigé ?

15 décembre 2010

Acheter des magazines débiles, moi jamais ! J’achète de la pige, nuance…

La grande différence entre la pige et le mag débile, c’est que la première passe en frais professionnels déductibles des impôts…

Et puis, la pige – comme son nom l’indique – ça me fait comprendre plein de choses, comme ce hors série déco du magazine Milk, qui met en scène les sublimes intérieurs de familles lambda.

Lambda catégorie journaliste, décoratrice, illustratrice, et banquier, quand même…

J’ai compris donc, qu’en matière de décoration, il faudrait savoir oser, oser l’inattendu, le mélange des genres, le pas coordonné, le qui fait qu’enfin, chez soi, on ne se sent plus dans une duplication vraiment lambda d’un catalogue Ikea.

Le seul hic, c’est qu’oser, c’est un peu plus risqué quand on n’est pas soi-même décoratrice, illustratrice ou banquier. Oser, oui ; risquer de se planter, moui (aka : « moins oui »).

En pigeant, j’ai compris aussi, que les murs d’aujourd’hui sont option-a peints en larges aplats colorés, turquoise, parme, noir, ou option-b, recouverts de papier peints vintage.

Voire – c’est mieux – les deux dans une même pièce.

Et puis finalement, j’ai compris qu’il suffisait d’un simple accessoire bien choisi pour changer facilement sa déco : un beau brun avec un très-très profond décolleté V, ça it-customise illico ta salle à manger…

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

18 Commentaires

  • Répondre Ginie et son paillasson 15 décembre 2010 at 16 h 07 min

    On l’achète où, le beau brun ?
    (tu crois qu’ils le font sans moquette torsale ?)

  • Répondre anacoluthe 15 décembre 2010 at 16 h 14 min

    @Ginie est son paillasson : on l’achète (enfin on le trouve) p.100 du hors série Déco de Milk ! Le hic, c’est qu’il est vendu en lot avec sa femme suédoise…

    Comment ça, sans moquette, mais le poil is back, le poil is hype, Madame !!

  • Répondre sosso 15 décembre 2010 at 17 h 04 min

    J’aime le poil…

    chez les mecs!

  • Répondre anacoluthe 15 décembre 2010 at 17 h 07 min

    @Sosso : et pas chez les tapis ? Non parce que c’est quand même la déco, c’est le sujet, à la base… (vous êtes rien que des obsédées !)

  • Répondre MissBrownie 15 décembre 2010 at 17 h 20 min

    Ah la la, la déco et moi, ça fait 2!

  • Répondre anacoluthe 15 décembre 2010 at 17 h 46 min

    @MissBrownie : ben mets un tee-shirt col V très-très décolleté à ton homme, et vous serez 3 : ça change tout !

  • Répondre Flannie 15 décembre 2010 at 17 h 57 min

    Je me disais bien que le beau brun un tantinet bobo malgré le poil faisait partie de la déco… En hiver, il est toujours bon de miser sur un bon brun à poils pour enrichir la déco. Il n’y a rien de tel ! (Pis, ça soigne aussi bien les contours que certaines bouillottes ;-))
    C’est malin mais tu viens juste de me donner des envies de tapisserie vintage. Un motif différent par mur ?

  • Répondre anacoluthe 15 décembre 2010 at 18 h 45 min

    @Flannie : pas con ! Moi qui cherchais justement comment me faire une jolie housse pour ma bouillotte en noyaux de cerises, qui la maintienne bien au chaud : le poil de beau-brun-bobo me semble parfaitement indiqué…

    (mais moi aussi j’ai envie de tapisserie vintage, qu’est ce que tu crois !!-

  • Répondre sosso 15 décembre 2010 at 18 h 52 min

    Les tee-shirts col en V très profond, ça fait parfois kéké boy!
    (Oui, je sais, la déco: pas de tapis chez moi, j’ai un chat!)

  • Répondre Mlle toutouille 15 décembre 2010 at 22 h 27 min

    C’est vrai que l’accessoire change tout

  • Répondre J.Earthwood 15 décembre 2010 at 23 h 42 min

    Je reviens chez vous…
    Après qu’il ait neigé sur le port du prince, que le soleil ait brûlé mon Chamonix et que le ciel ait été bleu à Paris… Comme si c’était un événement exceptionnel.
    J’aive votre écriture virevoltante, pas déroutante mais pleine de surprises.
    Et j’aime être surpris… Qui n’aime pas ça, me direz vous ?…
    PS : j’ai un texte qui va vous parler, peut-être… Ca parle d’Ana Coluthe, une amie à moi à qui j’avais écrit un truc sans avoir jamais osé lui envoyer… :-)
    2ème PS : Je vous invite à « rejoindre » ma liste d’abonnés.

  • Répondre boljo 16 décembre 2010 at 0 h 06 min

    Et pis ça cache (presque) le radiateur en fonte !! Je fais du mauvais esprit, c’est pas faux. Et regarde quoi en ricanant, sa femme suédoise qui s’est pris les pieds dans le tapis à poil (le tapis, pas la femme) ?
    Tout ceci mis à part, tu as raison, et sans chercher bien loin ce type d’objet déco offre une multitude de fonctions, il parle, il chante (sous la douche), il remplace assez efficacement des noyaux de cerises, donc bruit, chaleur, parfois même odeur et plus si affinités. Multifonctions, dis-je !

  • Répondre Rebecca 16 décembre 2010 at 9 h 54 min

    Oui rien de tels que les accessoires pour donner une âme à une pièce. Je ne voudrais pas laisser croire que je considère le beau brun en V comme un accessoire!!

  • Répondre anacoluthe 16 décembre 2010 at 10 h 21 min

    @sosso : t’as raison, ça peut faire kéké, ça dépend de l’attitude (tu sais, un peu comme toutes ces fringues fille qui peuvent faire kéké et qui sont pourtant tendance, l’imper léopard, le slim cuir ou le tee dentelle…)

  • Répondre anacoluthe 16 décembre 2010 at 10 h 22 min

    @Mlle toutouille : l’accessoire MAIS bien choisi (et lui-même accessoirisé d’un tee shirt…)

  • Répondre anacoluthe 16 décembre 2010 at 10 h 24 min

    @J.Earthwood : un texte sur Ana Coluthe, j’irai voir ça chez vous, en effet ! (votre écriture m’a l’air assez virevoltante également !)

  • Répondre anacoluthe 16 décembre 2010 at 10 h 25 min

    @boljo : non, ça regarde son enfant, livré en option obligatoire avec la femme suédoise (j’en finis par me demander si c’est vraiment une bonne affaire… j’espère que ça fait robot aspirateur, pour le même prix !)

  • Répondre anacoluthe 16 décembre 2010 at 10 h 26 min

    @Rebecca : non, c’est vrai, le brun à tee V n’est pas un toy boy, c’est un toy homme (ohhhhh, bon, je sors…)

  • Répondre à Ginie et son paillasson Annuler Répondre