Tourisme & Sorties Vu !

The week-end

13 mai 2018

IMG_8038

Je n’ai jamais été très forte pour organiser. Les dîners, les vacances, les week-end. Dans la répartition des tâches familiales, j’étais celle chargée des feuilles d’impôts, des mode d’emploi, des rendez-vous médicaux.

Non que je n’aime pas la légèreté, mais précisément, je trouvais ça trop lourd d’en assumer la responsabilité, prendre le risque que ce ne soit pas comme on l’avait rêvé.

Maintenant que mon agrément et celui de mes enfants fait partie intégrante de mes responsabilités, il a bien fallu s’y coller.

J’ai joué la carte de la sécurité. Quelques kilomètres à parcourir et quelques jours seulement, dans la Baie de Somme. Première fois pour moi, sans doute pas la dernière, car j’ai adoré.

Je savais en partant que je voulais en profiter pour filmer, mettre en pratique cette formation vidéo pour le boulot que j’avais tant aimé ; poser des images et des sons sur des sensations, c’est pour moi une immense satisfaction, le sentiment d’avoir capturé quelque chose de l’instant, de transmettre l’impalpable, comme je tentais de le faire lorsque je faisais des reportages pour la radio, peaufinant encore et encore le montage.

Alors bien sûr, ce n’est pas la réalité, tu sais. Tu le sais, mais c’est notre devoir de le rappeler, surtout à nos enfants baignés dans l’illusion des images rêvées, la vie fantasmée 2.0. Il n’y a pas les petites crises du quotidien, le matelas qui grince, le coup de soleil, la piqûre de guêpe et le doigt qui double de volume, le maman j’ai faim et c’est quand qu’on arrive.

Ce n’est pas la réalité, ce petit film, mais c’est ce dont nous nous souviendrons en réalité.

Peut-être que c’est cela que j’ai compris pendant ce week-end, ce n’est jamais comme on l’avait rêvé, mais il faut laisser affleurer le calme et la beauté dont on fait les souvenirs entre les interstices, il faut quelques secondes savourer… et c’est cela dont on reparlera, cela dont on se souviendra, quand on sera revenu chez soi, n’est-ce pas ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

Pas de commentaires

Laisser un commentaire