Vu !

Demain tout commence : « Bonsoir Monsieur Omar Sy… »

6 décembre 2016

demaintoutcommence

Mes mouchoirs et moi, on a eu la chance d’assister à l’avant-première de « Demain tout commence ».

Qui n’est donc pas si « feel-good-movie » que je vous l’avais écrit avant de le voir, mais je pense que la présence d’Omar Sy et de son rire légendaire dans un film suffisent désormais à l’estampiller « feel good ». Jurisprudence Intouchable.

A ma décharge, j’ai vu que c’était le terme employé par beaucoup de journalistes pendant la promo du film. Dont au passage le 20 heures de TF1 où ma fille est passé ce week-end pour témoigner sur le film, et ça je peux te dire que ça a eu son effet « feel good » sur elle, vu que les ¾ de ses potes l’ont poké en mode « mais c’est dingue t’es sur TF1 » (je ne savais pas qu’autant d’ados regardaient le 20h de TF1 le dimanche soir, ils n’ont rien de plus palpitant à faire à 16 ans, sérieusement ?!)

Alors, que penser de ce film ? (Suspense insoutenable, la France est suspendue à mes lèvres pour savoir qu’en penser…). Honnêtement, le critique de cinéma en moi s’est dit que quelques ficelles étaient un peu trop apparentes dans la réalisation d’Hugo Gélin.

Mais si je musèle mon côté Télérama au profit de mon côté môman, je me suis laissée embarquer par le film en zone d’intenses émotions : j’ai ri et j’ai pleuré, oui !

C’est d’ailleurs ce qui m’a inspiré pour la question que j’ai posé à Omar Sy lors du débat qui a suivi le film avec les acteurs et le réalisateur.

Je vous rejoue la scène :

Intérieur nuit dans une salle du Kinépolis de la proche banlieue lilloise, 23h30. Assise au 3ème rang, une femme sublime et mystérieuse – qui plus est auteure d’un blog modeste et génial – lève délicatement la main.
L’assemblée retient son souffle lorsqu’elle s’empare du micro : « Bonsoir à tous. Ce film est vraiment très émouvant, qui plus est quand on est parent. Omar, vous qui êtes père, et même si par principe vous connaissiez l’histoire du film, je voulais savoir si vous aviez été embarqué par vos émotions lors de la première projection ? »

Troublé par la pertinence de cette question – et probablement par cette femme sublime, mystérieuse et géniale mais jetons un voile pudique sur cette séquence si vous le permettez – Omar bafouille. Oui bon, en vrai, il a répondu assez longuement à cette question avec plein de phrases compliquées, que mon cerveau endormi et impressionné avait un peu de mal à analyser. En résumé, je crois que sa réponse était :

« Je vous confirme que je connaissais l’histoire, oui ! Rire légendaire. Mais en même temps, il y a le film que l’on tourne, et puis le film que l’on voit ensuite, celui que fabrique Hugo Gélin, avec le montage, les musiques, et c’est finalement assez différent. Donc j’ai été embarqué, même si je crois que la posture, la position dans laquelle est l’acteur, n’est pas la meilleure place pour ça. En tout cas, quand j’ai vu le film initial – car en fait ce film est le remake d’un film mexicain – oui, en tant que spectateur, j’avais été bouleversé, mais je crois que je suis pas à la bonne place pour ce film-ci. »

Ma fille a filmé un bout de scène mais depuis son Snapchat, WTF ?! Voici donc sous vos applaudissement 10 secondes floues et inaudibles d’Omar Sy :

 

Après, il y a eu une autre question posée à Gloria Colston, la petite fille qui joue la fille d’Omar, pour savoir comment elle faisait pour suivre les cours avec le tournage et la promo. Je tiens à rassurer sa famille : oui, elle suit bien les cours, elle fait ses devoirs et son prof lui donne des conseils par Skype. Depuis les Etats-Unis, car en fait Gloria vit à LA avec ses parents.

Hugo Gélin s’attendait à ce que le casting soit très compliqué, car il cherchait la perle rare, une petite filles métisse entre 9 et 12 ans, capable de jouer la comédie et danser, bilingue anglais et français. Et finalement, 2 heurs après l’ouverture du casting, on lui a parlé de Gloria, qui publiait ses vidéos d’apprentie rappeuse sur You Tube, et banco ! On ne peut qu’approuver son choix, et souhaiter une longue carrière à cette talentueuse petite fille dont c’est le premier film – on a du mal à le croire !
Gloria nous a d’ailleurs montré ses talents de chanteuse ce soir là :

Troisième comédien présent ce soir-là sur scène – Clémence Poésy étant absente pour cause d’heureux événement – Antoine Bertrand, qui – ça ne s’invente pas – a joué la pièce « Intouchable » sur scène au Québec. Cet acteur canadien présente la particularité de faire 2 blagues à la seconde, ce qui provoque le rire « so feel good » d’Omar Sy, alors merci Antoine !

En résumé, je dirais d’ailleurs que le plus réussi dans ce film, c’est probablement le jeu d’acteurs, la complicité qu’on sent entre cette fine équipe, et le talent époustouflant de naturel de cette jeune Gloria, qu’on reverra sans aucun doute sur grand écran.
Demain, tout commence… pour elle !

 

(et ma star à moi sur les petits écrans, la voilà ! Je précise qu’elle était Ok pour que je publie sa photo, hein…)

img_6749

 

omar-sy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

Pas de commentaires

Laisser un commentaire