Ecrit !

La lionne du Mont Ventoux

7 juillet 2016

A chaque nouvel invité, la même phrase balbutiée incrédule au petit-déjeuner « Vous allez croire que je suis fou, mais je jurerais avoir entendu un lion hier soir en m’endormant… »

« Un lion ??!! Ah ah ah, vous dormiez déjà, sans doute ! On ne les chasse plus dans le Mont Ventoux depuis longtemps » répondait malicieusement mon grand-père à son hôte, qui n’osait contredire le Général.

Certains, audacieux, les traits tirés, ré-itéraient leur propos abracadabrantesque le surlendemain matin « Je vous assure, indubitablement, tard dans la nuit, un rugissement de lion… »

Les yeux plissés, mon grand-père daignait dévoiler le pot à roses de son voisin, dresseur de fauve à la retraite, venu s’installer en Provence avec sa lionne.

Quant à moi, sans y penser, j’ai associé dans mon cerveau d’enfant ce rugissement à la chanson de Jacques Brel « Ca fait 5 jours, ça fait 5 nuits, qu’au delà du fleuve qui bouillonne, appelle appelle la lionne ».

Et ce bruit pour moi si familier, dans la chaleur des soirs d’été, sous les étoiles de Provence, toutes fenêtres ouvertes, ce bruit si familier que j’ai longtemps cru qu’il appartenait au paysage sonore du Comtat Venaissin, comme le chant des cigales ou des clochers : la lionne rugissant comme un chat qui ronronne, lentement me berçant dans mon sommeil d’enfant…

lionne-700

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

Pas de commentaires

Laisser un commentaire