Mode

Chaussettes lover…

5 juillet 2016

Comme le temps est plutôt doux pour un mois de novembre – ahem – je peux m’adonner à ma passion secrète pour les chaussettes.

Tiens, je viens de réaliser un des avantages de vivre à Lille, la formidable opportunité de porter des chaussettes toute l’année…

Ce que j’aime dans les chaussettes, c’est qu’elles tiennent chaud aux pieds, c’est qu’elles illustrent parfaitement ma définition du bonheur, forgée avec la sagesse au fil des années : un petit rien du quotidien qui fait chaud au cœur. Et quand en plus le petit rien fait chaud au pied, c’est bonus pour le karma.

Tour d’horizon des marques qui me permettent d’assouvir ma passion…

1/ My Lovely socks, la plus french touch

Cette jeune marque qui a déjà tout d’une grande (déjà 400 modèles et 9 salariés !) est made in France… et conçue dans ma ville de Lille (#fierté) avec un leitmotiv : « everywhere but in bed » ! Entendez dans des sneakers, des derbies ou toute autre chaussure permettant d’afficher ces chaussettes « chic & mode » !

> Le site My Lovely Socks

lovelysocks-bleu

lovely-socks-coeur

2/ Happys Socks, la plus hipster

Ils sont suédois, ils sont vendus dans le monde entier dont à Tokyo et chez Opening Ceremony, et leurs campagnes sont shootées par Terry Richardson et David Lachapelle. Bref, leurs chaussettes sont cools, et à pois. Et à triangles, à trèfles, à rayures…. (fans de chaussettes noires, passez votre chemin ^-^)

>Le site Happy Socks

happysocks-lachapelle-good

3/ Pas chassé, la plus girly

Créée par des filles et pour des filles, c’est la chaussette parfaite pour les princesses-danseuses-blogueuses mode, bref pour nous, les fifilles, les vraies, avec toujours le petit détail qui nous fera craquer, dentelle, maille ajourée, pompons…

> Le site Pas chassés

G-pas-chasses-viviane-ajouree-blanc-vert

G-pas-chasses-nina-marine-dentelle

4/ Archiduchesse, la plus dandy

Créée par des mecs et pour des mecs pour les filles aussi, en fait ! Sa particularité ? Une gamme haute en couleurs, comme la com’ de la marque : gonflée, elle donne même son chiffre d’affaire mensuel sur son blog !

>Le site Archiduchesse

archiduchesse-good

5/ Des pas rayés, la plus futée

Pour en finir avec la malédiction de la chaussette orpheline, Des Pas Rayés vend ses chaussettes par trois et non par paire… et déjà dépareillées, donc !
Une bonne idée au départ pensée pour les enfants, et maintenant aussi pour leurs parents…

>Le site Des pas rayés

G-chaussettes-depareillees-pasteques

6/ Oybo, la plus audacieuse

Ici, ce n’est pas tant par esprit pratique que pour satisfaire une certaine idée du chic – à l’italienne ? – que les paires proposées par Oybo sont dépareillées : « one pair, two soul », un slogan nullement mensonger pour ces chaussettes de caractère…

>Le site Oybo

oybo-good

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

4 Commentaires

  • Répondre Zéphine 5 juillet 2016 at 23 h 39 min

    j’ADORE l’idée du trio de chaussettes!!!
    pour ma part, je suis encore psychologiquement incapable de mettre une certaine somme dans quelque chose qui est caché la plupart du temps, et qui finira immanquablement troué… Et comme en plus je passe les 3/4 de l’année pied nu, je me contente de chaussettes bas de gamme choppées au supermarche (Glamour, mon deuxième prénom!).

    Mais je garde en tête ces marques, qui feront des cadeaux parfait à Noël!

    • Répondre anacoluthe 12 juillet 2016 at 9 h 48 min

      @Zéphine : oui, il suffisait d’y penser 😉
      j’imagine bien qu’on n’a pas le même rapport aux chaussettes, vu qu’à l’inverse de toi, je vis les 3/4 de l’année avec froid aux pieds !! Après, c’est vrai qu’on ne voit pas toujours les chaussettes (et encore, l’idée avec ces marques c’est justement de les montrer !) mais c’est un petit plaisir qu’on se fait pour soi, ça me met en joie le matin quand je les mets…

  • Répondre Amiral Dourakine 6 juillet 2016 at 14 h 07 min

    La Bretagne, l’autre pays de la chaussette. L’Amiral , parce que ça lui rappelle de bons souvenirs, en met des toujours des bleues « mer du sud » dans ses « Boutoukoed » qui comme chacun l’ignore sont des sabots (fabriqués par des sabottiers alcooliques et consanguins dans la forêt de Paimpont dite de Brocéliande par les bobos parisiens).

    • Répondre anacoluthe 12 juillet 2016 at 9 h 50 min

      Je n’ose imaginer les séries mode qu’on pourrait réaliser avec ces Boutokoed et ces chaussettes bleus lagon 😉

    Laisser un commentaire