Geekeries Lu !

Le blog est mort, vive le blog… sur Instagram !

15 mars 2016

Mort, mort… d’accord il respire encore, et puis même agonisant, moi je l’aimerai encore, parce que lire & écrire, comment vivre sans ?

Mais soyons lucide, les réseaux sociaux sont objectivement plus faciles d’accès que les blogs, côté lecteurs comme côté influenceurs :

Instagram, ça tient dans la poche, et il suffit d’un pouce pour shooter/partager des instants de vie avec sa communauté…

Pourtant, l’esprit du blog – esprit es-tu là ?! – revient là où l’attendait le moins, sous les photos, dans ce qui n’était censé être qu’une légende a minima voire optionnelle.

Et vous savez quoi, j’adore ça !

alexandriane

Prenez Alexandriane, par exemple.

Les plus anciens se souviennent du temps joli d’avant où la demoiselle avait un blog, So Glamourous, ça s’appelait. C’était drôle, c’était triste, c’était n’importe quoi, c’était bien, quoi.

Et puis, c’était fini, et qu’est-ce que ça m’a manqué ! C’est bizarre, n’est-ce pas, c’est du virtuel tout ça et pourtant on s’attache à ce quelqu’un qu’on ne connaît pas…

Les années ont passé, et un jour, au détour d’un fil Instagram, je découvre qu’Alexiane est revenu. Les années ont passé, oui. Un enfant, puis deux, un amoureux, une boîte, ce n’est plus l’Alex’ qu’on connaissait et pourtant c’est encore elle.

Dans son fil, elle sème des mini-billets – vous les reconnaitrez entre [crochets] – et chacun d’eux m’émeut. C’est parfois drôle, parfois triste, parfois n’importe quoi, c’est bien quoi. « J’aime les gens bons », dit-elle, « et raconter joli. C’est l’instablog ».

Extraits :

« [Partir]
Oui il faut partir en week-end avec les copains, oui ! Oui il faut partir sans les enfants, sans le presque mari. Oui il le faut. Pas parce qu’on ne les aime pas ou qu’on en a ras le bol. Justement parce qu’on les aime. Et qu’on s’aime aussi, soi. Pas la mère que l’on est, pas l’épouse qu’on va être, pas celle qui bosse. Non : soi. »

La suite : ici

«[La baby-sitter]
Est-ce que quelqu’un voit plus l’intimité d’un couple que la baby-sitter ? Peut-être pas.

Alors on la soigne. On la chérit. On oublie de faire le lit, et la vaisselle. On lui laisse nos enfants la morve au nez pour aller voir ailleurs si nous y sommes. Et nous y sommes. Ailleurs.»

La suite : ici

sophie_vertigo

Et puis prenez Sophie Vertigo.

Cette fille a le sens du style comme de la formule et inversement, ce qui déjà en soi suffirait à rendre son Insta drôlement intéressant.

Ajoutez des personnages récurrents – le Breton son amoureux, Chouchoute sa dernière fille, Croquette son autre fille (qui accessoirement est un chat) – et des aventures à rebondissements – la glycine dans le jardin, le cinéma du dimanche, les vacances inénarrables… – enfin, si, narrables justement, il faut courir lire son récit hilarant-haletant à épisodes de la sortie en bateau avec Raffaello sur la côte Almafitaine – et vous tenez le secret d’un presque-mais-pas-blog addictif.

Extrait d’un mini-récit de week-end à Trouville :

« Finalement j’ai dîné aux Vapeurs. J’ai calculé, entre deux verres de vin, que vitamine B3, sélénium, cuivre, iode + mayonnaise et pain-beurre + tarte normande et crème crue = tous les oligo-éléments nécessaires à la vraie vie. 
Marguerite Duras, qui possédait une petite piaule à l’hôtel des Roches Noires, disait : « J’aimerais qu’on m’appelle Marguerite Duras de Trouville ». J’ai dit à peu près la même chose à mon breton après le Calvados, et il a compris que ce serait lui qui conduirait pour regagner l’hôtel. »

Je pourrais aussi vous parler d’Alziur, insta-blogueuse ibérique dont je ne maîtrise malheureusement pas suffisamment la langue pour goûter le sel de ses « relatos breves » (oui, ça j’ai saisi ce que ça voulait dire).

Mais son compte Instagram à base de « photo + titre » me conforte dans cette douce idée : et si moribond dans sa forme de raconteur d’histoire, le blog renaissait de ses cendres ailleurs. Plus court, plus intense. Meilleur ?…

alziur

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

19 Commentaires

  • Répondre Jeune Vieillis Pas 15 mars 2016 at 9 h 15 min

    J’adore aussi l’Insta de Sophie Vertigo… Ms j’e.spere qd même que le blog n’est pas tout à fait mort

  • Répondre anacoluthe 15 mars 2016 at 10 h 49 min

    @Jeune Vieillis Pas : oui, j ‘espère aussi en fait ^-^! Mais il me semble qu’une certaine forme de blog est mort – enfin, les choses évoluent, c’est la vie – le blog de début qui racontait des histoires, qui était majoritaire à une certaine époque. Aujourd’hui, les blogs se sont professionnalisés… Ceci dit, c’est un mouvement sans fin, on allait chercher plus d’instantanéité sur Instagram au départ, mais Instagram aussi est devenu très pro, alors on va sur Snapchat..; c’est sans fin !

  • Répondre Amiral Dourakine 15 mars 2016 at 11 h 04 min

    L’Amiral Dourakine est inconsolable. Grâce à ce blog, il avait nouvelles de sa chère fille « spirituelle » Anacoluthe Bertrandovna. Il avait chance de partager ses coups de coeur et ses coups de chien, ses soleils et ses crépuscules. Dasvedania, Anacoluthe chérie, ma petite colombe; Que le joyeux tintement des grelots de la troïka qui t’emporte vers de nouveaux horizons te rappelle la steppe et le Don paisible, le gai claquement des « nagaïka » et les chants de cosaques le soir autour du feu. Que Dieu et la Très Sainte te protègent.

    • Répondre anacoluthe 16 mars 2016 at 14 h 55 min

      Que l’Amiral Dourakine se rassure, comme je sais qu’il ne maîtrise pas tout à fait notre langue, il a vu la fin de MON blog, là où je n’annonçais que la fin des blogs DES AUTRES (ce qui est un moyen dit « à la russe » de se faire une place au soleil ;)) enfin, plutôt la mort d’une certaine idée du blog… Ceci dit, je veux bien que le tintement des grelots de la troïka m’emporte vers les chants de cosaques le soir autour du feu (avec si possible le manteau en vison !)

  • Répondre sabine 15 mars 2016 at 11 h 08 min

    ben figure toi, que moi, ce que j’aime sur insta c’est juste la photo. Le texte sur insta ça ne marche pas avec moi, même si je reconnais aimer les instablogs d’Alexandriane, je ne les lis pas toujours. Pour moi Insta, c’est vraiment la pioche à l’instant.
    Et j’aime encore lire les blogs qui racontent. Même si je prends de moins en moins le temps. peut-être aussi parce que j’en ai de moins en moins.

    Mais alors tu arrêtes ici?

    • Répondre anacoluthe 16 mars 2016 at 14 h 59 min

      Mais non, je n’arrête pas, je parlais juste d’un phénomène : le micro-blogging sur Insta !
      Moi j’aime beaucoup au contraire, le fait de marier photo et texte qui se répondent (je suis d’ailleurs parfois très frustrée quand je n’ai pas de chouette photo pour illustrer un billet…) du coup je troue qu’Instagram se prête bien à ça… mais bon, tous Insta ne va devenir blog, c’est juste une micro-tendance, je pense !

  • Répondre La fille de l'encre 15 mars 2016 at 11 h 58 min

    excellent ce billet qui me fait découvrir de nouveaux comptes avec un peu plus de contenu qu’uniquement de jolies photos !
    Et pour moi, le blog n’est pas mort, il se réinvente sous de nouvelles formes et c’est passionnant non ?

    • Répondre anacoluthe 16 mars 2016 at 15 h 02 min

      oui, bien sûr, c’est une formule choc et raccourcie, d’ailleurs éculée, on n’arrête pas d’annoncer la fin des blogs depuis des années… En fait, c’est plus le micro-blogging qui m’intéressait que la supposée « mort » des blogs (je veux plus dire par là qu’il y a probablement moins d’engagement qu’avant, où l’interaction blogueur-lecteurs était très forte… parce que les réseaux sociaux n’existaient pas, tout simplement !!)

  • Répondre coralieb 15 mars 2016 at 13 h 36 min

    J’ai aussi cette impression de mort latente. A quelqu’un qui me demandait mais pourquoi tu te fais chie* avec un blog, c’est beaucoup moins de boulot sur insta et en plus tu chopperais plus de partenariats, j’ai répondu que j’aimais beaucoup (en terme de plaisir et de quantité !) écrire et que naïvement, j’étais encore attachée à cet espace que j’ai créé de mes petites mains. Et que j’aimais travailler. Et aussi que je ne poursuis pas mon blog pour « chopper des partenariats » mais toujours pour partager,échanger, débattre… Et on m’a regardé avec des yeux de merlan frit.
    Bref les instablogs semblent être le nouvel eldorado car moins de travail et plus de récompenses. Je trouve ça trop facile.

    • Répondre anacoluthe 16 mars 2016 at 15 h 08 min

      oui, forcément, si on se place dans une optique « chopper du partenariat » 😉 !!! Dans ce cas là, évidement, il faut un compte Insta et même acheter des followers, hein, c’est mieux pour « chopper du partenariat » ;-(

      Après, je pense qu’on a chacun un réseau de prédilection, dans lequel on se sent le plus à l’aise… Moi j’aime beaucoup le temps long des blogs, soigner les billets, et en deuz j’aime bien instagram mais je n’arriverais pas à y faire des billets je pense… mais si tu vas lire l’instablog d’Alexandriane, tu verras que c’est vraiment pas l’esprit « chopper du partenariat » (déjà, elle est de l’autre côté de la barrière, plutôt dans le camp de ceux qui en donnent 😉 c’est vraiment très bien écrit, des petites pastilles à croquer !

  • Répondre Marylin 15 mars 2016 at 18 h 50 min

    Bah…. je reste sceptique, là.
    Pour moi, ça n’a rien à voir. Et ça ne touche pas la même cible.
    Et – toujours pour moi – Instagram, c’est du vent, du vent, rien que du vent…
    Du vent rigolo, du vent joli, du vent qui emmène du monde – voire beaucoup de monde parfois… mais toujours du vent.
    Mais je dois me tromper sans doute… dis-moi ?
    Bizz

    • Répondre anacoluthe 16 mars 2016 at 15 h 13 min

      Je ne parlais pas de TOUT instagram, juste d’une micro-tendance que je vois émerger, où ce réseau est détourné de ce pour quoi il est fait initialement – juste des photos – (après on aime ou pas, toi pas trop visiblement 😉 moi ça dépend, il y a quand même des comptes avec de super belles photos, mais il y a aussi des comptes sans intérêt bien sûr…) en mini-billets façon blog.

      Donc voilà, outre le fait que je trouve ça amusant d’observer comment les réseaux sociaux sont investis différemment par leurs utilisateurs, on pourrait parler de Snapchat en plein bouleversement avec l’arrivée massive de plus de 25 ans en ce moment !- j’aime beaucoup les 2 comptes dont j’ai parlé …

      • Répondre Marylin 18 mars 2016 at 10 h 31 min

        Oui, oui, j’ai été regarder aussi les 2 comptes et c’est vrai que je les ai trouvés plutôt sympas :)
        Mais ce n’est pas vraiment que je n’aime pas, c’est le côté hyper éphémère qui me bloque je pense.
        Mais effectivement, j’y ai vu de très belles photos.
        Mais sur Pinterest aussi tu me diras…
        ‘Fin bref, j’accroche juste pas plus que ça… mon grand âge maybe ^^
        Des bizz en tout cas, tu reviens bientôt sur Paris ?

  • Répondre Au petit bonheur 16 mars 2016 at 9 h 45 min

    Ah bah non ! Pas instagram ! On ne pourra plus lire tes textes et c’est bien dommage !
    Je partage l’avis du commentaire précédent, pour moi aussi c’est un peu du vent Instagram…

    • Répondre anacoluthe 16 mars 2016 at 15 h 16 min

      M’enfin, je ne sais pas d’où vous avez compris que moi j’arrêtais le blog, je parlais du phénomène du blogging en général, pas de mon blog 😉

      Et donc, pour redire ce que je disais précédemment, je ne parlais pas de TOUT instagram, mais d’une micro-tendance émergeante : certains détournent l’usage initial d’Instagram uniquement photo pour y mettre des (micro) textes façon billets… Un peu plus ancré que le vent, donc ^-^

  • Répondre Sophie Vertigo 20 mars 2016 at 18 h 49 min

    Ouh la la merci Constance ! Je suis super touchée-flattée par ton post ! Merci pour tous ces qualificatifs. Moi aussi je suivais les aventures de So Glamourous, et Alex sait combien j’aime suivre ses « vous l’avez ? » sur Instagram !
    Je ne suis pas certaine que je me confierais plus sur un blog. (J’y ai réfléchi) Pour ce qui est de l’attrait pour pes photos ou le texte, je crois que ça appartient à chacun. Pour moi c’est plus facile de partir d’une photo pour raconter une histoire. Le blog, comme je me le figure, est plus littéraire et c’est la photo qui illustre le texte. Et ça nécessite des connaissances de guique que je n’ai pas !!

    • Répondre anacoluthe 21 mars 2016 at 23 h 35 min

      Mais oui, il me semble qu’on avait déjà parlé de ça, de ton « non-désir » de blog ! Je comprends tout à fait, et il me semble qu’on a tous un moyen d’expression de prédilection… c’est vrai, ce que tu dis, l’un part de la photo avec un éventuel texte en prolongement, l’autre l’inverse. Geek, geek, autourd’hui, il y a des solutions assez simples (mais moins qu’IG oui ^-^)

  • Répondre Alexandra 10 avril 2016 at 17 h 13 min

    Je découvre ton article et je te remercie beaucoup ! Ça me touche énormément et vraiment, parce que les mots que j’écris n’ont aucun autre but que d’aller vers d’autres gens et que de provoquer des petites émotions. Quand ça marche ça me surprend, et ça me fait plaisir ! Je t’embrasse :).

    • Répondre anacoluthe 16 mai 2016 at 19 h 07 min

      rhooooo, dit, je n’avais pas vu ton commentaire !!! Touchée que ça te touche, et oui, je te confirme que tu atteins parfaitement ton objectif <3 <3

    Laisser un commentaire