Culture Geekeries Tourisme & Sorties Vu !

Enfermée avec les Igers au Palais des Beaux Arts de Lille : Epique & pics !

7 mars 2016

credit_laballenmousse

crédit photo : @laballenmousse

Qui n’a jamais rêve d’être enfermé dans un musée fermé ?!

Eh bien, mardi 23 février, je l’ai fait, grâce à la team Igers Lille et en particulier à Giovanna-Paola Vergari aka @Gipive – la manIger (c’est-à-dire Community Manager Igers) – qui a eu la bonne idée de proposer cela aux équipes du Palais des Beaux-Arts de Lille… qui ont eu la bonne idée d’accepter !

Si je devais résumer cette expérience, je dirais : Epique & pics !

C’était en effet la première fois que je participais à une rencontre réunissant des Instagramers IRL, ce qu’ils appellent un « instameet ».

Les Instagramers ou Igers, c’est une communauté de passionnés d’Instagram, fondée à la base en 2011 par l’espagnol Phil Gonzalez, et qui rassemble aujourd’hui 300 groupes à travers le monde, dont 30 en France et 1 à Lille, donc.

Ces passionnés ne se veulent pas élitistes, au contraire ! Leur philosophie, c’est le partage, d’idées, d’astuces, de techniques photos et de bons moments, pour sortir du virtuel et se rencontrer en vrai, notamment lors des Instameet mensuels (psttt, le prochain a lieu le 20 mars 2016 à St Omer).
Et pour se revendiquer « instagramers », nul besoin de cotisation : il vous suffit de suivre le compte Instagram de l’Igers de votre ville – ils sont plus de 4 200 followers à Lille – et de placer le Tag correspondant sous vos photos, par exemple #IgersLille

L’instameet au Palais des Beaux Arts de Lille avait ceci de particulier que c’était le premier du genre en France, la première fois, après le Met à New York ou la Tate à Londres, qu’un musée français accueillait toutes une journée des instagrammers pour un #EmptyMuseum !

Nous étions une soixantaine, répartis en 3 sessions de 4 heures tout au long de la journée, et nous avons pu accéder à des lieux normalement inaccessibles au public, l’intérieur des vitrines des plans-reliefs commandés par Louis XIV, les sous-sols du musée avec la salle des machines, le bâtiment du personnel et sa vue imprenable sur le musée, l’entresol technique et son dédale de couloirs étroits… sans oublier, bien sûr, les galeries désertes où ne se trouvaient que les œuvres, le silence et nous (et quelques pompiers mais très discrets, merci à eux ^^)

C’était magique, ce sentiment que le Palais nous appartenait, et épique en même temps, grâce à la force créative du groupe.

Je ne sais pas si vous vous êtes déjà retrouvé coincés en huit-clos avec une bande de doux-dingues littéralement passionnés par la photographie, mais je peux vous assurer que l’expérience est troublante : comme si, peu à peu, votre regard se laissait transformer par le leur, comme si ce qui n’était auparavant qu’un escalier ou un bassin se transformait en terrain d’expérimentations sans fin, en variant les cadrages, les lumières, les effets… et les accessoires !

credit_gipive

Crédit photo : @gipive

Car, comme Giovanna-Paola nous l’avait demandé, nous étions venus avec nos sacs remplis d’accessoires en tout genre, pour contribuer à créer des clichés uniques. Le soir venu, certains avaient même amené des danseurs dans leur bagage, pour une nuit au musée enchantée et dansée.

Nous nous sommes bien amusés, à refaire des tableaux vivants, à porter des masques blancs, à dessiner des mots avec des torches, et même à faire une fleur géante dans l’atrium majestueux du Palais (le pull ocre en haut à droite, c’est moi héhéhé !) (et sous l’apparent facilité du cliché, on a quand même passé 15mn allongés pour y arriver !!)

La belle aventure de cette journée va se prolonger au printemps, avec une exposition organisée au Palais des Beaux Arts de Lille, la boucle est bouclée… Pour ce faire, un jury va sélectionner 30 clichés parmi ceux réalisés ce jour-là, qui seront imprimés et exposés dans le musée. Les autres photos défileront sur un écran (Papa, Maman, je vais donc être exposée au musée… enfin au moins sur un écran !!)

En résumé, je suis vraiment contente d’avoir « d’en avoir été » ce jour-là au Palais des Beaux Arts de Lille.
Cela m’aura permis de réaliser une fois de plus que j’adore qu’il y ait parfois ce genre de choses dans ma vie – pour changer un peu des expéditions au supermarché vous voyez : vivre intensément l’instant, regarder les choses sous un angle différent, et partager des expériences avec des gens créatifs…

*****

Si vous voulez retrouver toutes les photos prises ce jour-là, rendez-vous sur Instagram avec les hashtags #igerslille_PBAlille ou encore #emptymuseumpbalille : plus de 480 photos à ce jour !

credit_alexm59

Crédit photo : @alexm59

credit_gybus

Crédit photo : @gybus

credit_bigbrnhouse

Crédit photo : @bigbenhouse

credit_anacolutheleblog

Crédit photo : ma pomme aka @anacolutheleblog !

credit_opheliphotolille

Crédit photo : @ophelie_photo_lille

credit_picked

Crédit photo : @pickced
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

Pas de commentaires

Laisser un commentaire