Humeurs

Telephone Men

11 janvier 2016

On peut remercier la parité homme-femme.

Désormais, au supermarché le dimanche matin, on trouve autant d’hommes que de femmes. Voire plus. Je les ai surnommé « telephone men ».

Parce que oui, ils font les courses en hommes modernes, mais toutes les 14 secondes, ils appellent leur femme pour répondre à une question aussi existentielle que « fins ou extra fins, les haricots verts ? ».

Ce matin, j’en ai même capté un qui appelait sa femme pour savoir quel type de sel de Guérande il devait prendre exactement. Véridique*.

A un moment, on s’est retrouvé à quatre dans un rayon, moi et trois telephone men en pleine perplexité coursesque. Véridique*.

Enfin, un des trois avait trouvé la solution pour résoudre toutes ses questions, il faisait les courses en mode téléguidage : je l’ai croisé dans plusieurs rayons, et j’ai fini par comprendre qu’il avait la voix de son maître greffé à l’oreille. Impossible de commettre la moindre boulette !

Après, pour être honnête, certains hommes n’appellent pas leur femme. Ils se débrouillent tout seul ou presque : ce matin, j’ai surpris deux hommes qui n’auraient pas dépareillés dans un comité de direction en grande discussion à propos d’un balai de chiottes, et ça s’est conclu par un « oui, enfin, je crois que les deux modèles sont pareils, en définitive, allez bonne journée Monsieur». Véridique*.

*Merci les telephone men, grâce à vous, pour une fois sur ce blog, je n’ai même pas besoin de prendre mes libertés habituelles avec la réalité, vous êtes bien plus fort que tout ce que je pourrais imaginer 😉

ail-700

Des hommes, des tatoués, des vrais…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

Pas de commentaires

Laisser un commentaire