Maman

Paye ta réunion Parents-Profs – Maman d’ado #7

17 décembre 2015

parents-profs

« Madame Anacoluthe, pouvez-nous révéler la raison profonde qui vous a décidé à faire un enfant, malgré je crois quelques réticences initiales ?
– Eh bien… je crois que j’ai toujours secrètement rêvé de participer aux réunions Parents-Profs… »

Degré de crédibilité : zéro

La réunion parents-profs, avec le vomi de bébé sur tes pieds à 4 heures du matin, c’est la face (bien bien) cachée de la merveilleuse médaille parentale.

On n’en rêve pas avant, et pourtant, on est bien d’obligé d’assumer pendant. Qui plus est quand on a, comme moi, la bonne idée d’avoir une fille pensionnaire dans un lycée à 1h10 de route.

Enfin 1h10 par temps clair, si on a un vent arrière et pas de camion devant. Malheureusement, les réunions parents-profs n’ont jamais lieu par temps clair et le dimanche, jour de repos des camionneurs et des professeurs, qui si ça se trouve passent leur dimanche ensemble autour d’un poulet-purée, mais je m’égare là non, si je m’égare.

Les réunions parents-profs de votre enfant pensionnaire dans un lycée à 1h10 de route ont lieu un mardi soir de décembre, le jour où vous avez plein de boulot, en fin de journée pile pendant les embouteillage de sortie de bureau, dans la nuit, quand il pleut des cordes, et alors même que tous les camionneurs de la région se sont donné rendez-vous devant votre voiture sur les petites routes sinueuses de campagne.

Bref, les réunions parents-profs ont lieu à 3h10 aller-retour de votre lit.

Heureusement, vous vivrez entre temps quelque moment de grâce.

La rencontre avec une habitant du cru, très couleur local dans l’accent, autoproclamée « défenseuse du code de la route et gardienne de la rue tout le temps et par tous les temps », qui vous interpelle du haut de sa fenêtre, de derrière les rideaux, sous la pluie et dans la nuit donc, alors que vous venez péniblement de dégoter une place près du lycée saturé par les voitures de parents d’élèves « Thchuss, là, c’est quoi ce bordel, vous êtes garé en sens inverse, j’vais appeler les flics moi !!! » (Chère Petite Madame, aucun problème, je vais de ce pas faire demi-tour #Connasse)

L’entrevue avec la prof de Maths, alors que votre fille souffre de ce qu’on appellera pudiquement une « incompatibilité d’humeur » avec cette matière : « Je n’aime pas être défaitiste, mais là, 4,5 de moyenne, j’avoue que ça va être compliqué… »

Les adieux déchirants avec votre enfant, déprimé à l’idée de retourner dans sa chambre mal chauffée de l’internat, si loin de sa famille adorée (loin des yeux, près du cœur, devise des pensionnaires).

Et enfin, acmé de la soirée – moment de grâce et de graisse réunies – une fois le devoir accompli, le Mac Do Drive avalé dans votre voiture à 21H15, alors qu’il pleure dans votre cœur comme il pleut sur la ville le parking désert de la zone commerciale, et quelle est donc cette langueur qui pénètre votre cœur (rien rien, c’est juste le gras des frites qui ne passe pas…).

 

(les gras, vous aurez compris que la pudeur m’interdit de vous raconter ces vrais moments de grâce, comme lorsque son prof principal m’a confié que ma fille avait eu la meilleure note de la classe à l’examen… #fierté !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

8 Commentaires

  • Répondre sophie 18 décembre 2015 at 13 h 21 min

    brrrrrr frissons…..nous on y a échappé puisque l’ado n’a pas précisé que c’était mardi….vu le bulletin pas joli joli qui est arrivé dans la boite…on va y avoir droit en janvier…
    bises poulette

  • Répondre anacoluthe 18 décembre 2015 at 15 h 30 min

    @sophie : en vrai – et à part les galères logistiques – je ne flippe pas du tout pour les réunions profs, et même si ma fille a 4,5 dans la matière ! Ca ne veut tellement plus rien dire, aujourd’hui, être « bon » à l’école, on peut être performant à l’école et se planter après, et vice versa, du coup, je relativise… Ma fille percute, je le vois bien, je lui fais confiance pour s’en sortir !

  • Répondre Amiral Dourakine 18 décembre 2015 at 15 h 47 min

    J’avais besoin beaucoup mathématiques pour faire point avec étoiles, maintenant pitit boitier GPS faire même chose en millième de seconde. Alors très honorée Madame Anacoluthe, vous pas désespérer. Fille vous faire chemin très beau dans la vie sans mathématiques. Subséquieusement, moi signale blog vous à secrétaire comité des écrivains russes, comme hautement plein immense valeur littéraire, et très drôle, aussi. Mes hommages respectueusement tumultueux.
    Amiral Andreï Vassilievich Dourakine

  • Répondre luna part 18 décembre 2015 at 18 h 47 min

    Je compatis, je suis sortie de la réunion parents-profs ce midi pas à 110 bornes mais de l’autre côté de la frontière avec les flics qui filtrent l’entrée du pays complètement vidée ! La professeur qui a le plus gros volume horaire m’avait annoncé en début de semaine entre 2 portes que notre fille n’était vraiment pas à sa place et qu’elle ferait mieux d’aller en enseignement professionnel dès la rentrée de janvier ! Le truc qu’on n’avait pas du tout vu arriver 😮 Heureusement en discutant avec un responsable d’une autre section j’ai compris que la prof avait outrepassé ses droits et donc une bonne mise au point était prévu ce matin en embarquant le père spécialiste en gestion de crise en entreprise, pas du tout content de poser une matinée de congés en ce moment mais bien obligé de faire corps pour remplir son boulot de parent (tous les autres profs nous ont dit que c’était ridicule et que cette prof n’était vraiment pas diplomate, qu’il y avait d’autres façons de dire qu’il fallait persévérer et travailler davantage :p )…
    Y a des jours où effectivement on se demande pourquoi on s’est lancé dans l’aventure parentale !

  • Répondre sosso 19 décembre 2015 at 20 h 00 min

    Hier, Nino m’a dit « fort fort, Mamangue  » (oui, il a pris l’accent de Toulouse)…………. (c’est une bonne raison, non ? – avant qu’il ne me réveille 4 fois cette nuit)
    Des bisous

  • Répondre anacoluthe 23 décembre 2015 at 18 h 53 min

    @Amiral Dourakine : moi croiser doigts de toutes mains pour que vous raison avoir sur épineux dossier concernant l’avenir de notre adorée fille !! (très honorée pour votre signalement à comité écrivains russes)

  • Répondre anacoluthe 23 décembre 2015 at 18 h 57 min

    @Luna Part : une preuve de plus que l’implication des parents est quand même hyper déterminante pour l’avenir des enfants ! Heureusement que vous ne vous êtes pas laissé impressionner !!

  • Répondre anacoluthe 23 décembre 2015 at 18 h 58 min

    @sosso : oh que oui, c’est une choubidou de raison (m’enfin on en reparle quand même que tu auras droit aux réunions parents-profs 😉 )

  • Laisser un commentaire