Mode

Front de libération des charentaises !

10 novembre 2015

Charentaise-crews

Notre peuple vaincra !

Souvenez-vous, il y a 4 ans, nous fêtions la libération d’un emblématique de notre patrimoine national, j’ai nommé… l’improbable slip – longtemps et injustement délaissé au profit de son cousin le boxer – enfin remis sous les feux de la rampe par les petits gars du Slip Français.

Il y a 2 ans, ce sont les espadrilles – les bonnes vieilles espadrilles de nos vacances d’enfance « avé l’accent qui chante bon le soleil » – qui sortaient de leur léthargie, réveillées par les bonnes fées d’Arsène.

 

Et aujourd’hui, séquence nostalgie, ce sont les charentaises, les vraies de vraies, avec leur montage traditionnel à la main et leur cheminée-feu-de-bois-intégrée (l’intérieur tout doux tout chaud en Thermolactyl®) qui sont dynamitées par l’ultra-trendy collectif Andrea Crews pour Damart, avec de l’activisme pro-Cop21 dedans : le réchauffement des charentaises, oui, le réchauffement climatique, non !!

Moralité, ces charentaises édition collector sont vendues chez Colette : ce qui signifie que je vais pouvoir me balader tranquille en charentaises sans que mes filles se moquent de moi, mais hé, notre peuple de frileux a vraiment vaincu les gars !

charentaises-damart

Oui, mes charentaises* sont tellement hype que je les customise avec des accessoires de mode, ici les badges Damart x Accro de la mode (aka Isabelle Oziol de Pignol, que j’ai eu l’occasion de rencontrer à la soirée Damart et qui en plus d’être talentueuse, est vraiment-vraiment-vraiment adorable !)

*Charentaises offertes par la marque

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

1 Commentaire

  • Répondre Stelda 24 décembre 2015 at 0 h 29 min

    Alors tu sais quoi ? J’ai voulu en offrir à Mr pour Noël l’an dernier, il a poussé les hauts cris qu’il n’était pas un pépé! J’ai eu beau lui dire que la charentaise était so in, il n’a rien voulu entendre. Mon mari est parfois d’un ringard… Bon Noël, chère Anacoluthe :)

  • Laisser un commentaire