Beauté Cuisine

6 idées détox pour le printemps !

13 mai 2015

detox-green

Alors comme ça, ton intérieur est tout cra-cra et tu voudrais lui offrir un petit nettoyage de toxines ?

Très bonne idée, il paraît qu’une cure détox de quelques jours au changement de saison permet de retrouver du tonus, une meilleure humeur, et un plus beau teint.

En plus, la détox est à peu près aussi tendance que le grand retour du pat’ d’eph, autrement dit, in-con-tour-na-ble ma chérie (attention, du second degré est caché dans la phrase précédente).

Mais alors, comment procède-t-on pour éliminer toutes ces toxines cra-cra de dedans toi ?

Je me propose de te livrer quelques pistes ‘de bon aloi’ (je suis membre active du comité de défense des expressions alakon). J’ai testé la plupart, mais chaque organisme est différent ma brave dame !
Du coup, et comme je ne suis ni médecin ni naturopathe, je te recommande de creuser un peu les choses en fonction de ta morphologie personnelle, si tu souhaites mettre en pratique.

 

1 – Le green smoothie

Si tu as vécu dans une grotte les deux dernières années, tu as peut-être échappé à la folie du green smoothie, qui s’est répandu sur les instagrams français grâce à la formidable photogénie du smoothie (à peu près aussi photographié par ses adeptes que par ceux des « cornets de glace devant un mur », c’est dire ^-^).

Le principe du green smoothie : mixer une mesure (une ‘cup’) de vert (mâche, jeunes pousses d’épinards, chou kale…) avec deux cups de fruits (la banane est parfaite pour son onctuosité, et il y a aussi les fraises, pommes, framboises, pêches etc), sans oublier une cup ou deux de liquide (eau, jus de fruit, lait végétal).
Un smoothie vert permet de profiter pleinement des bienfaits des nutriments et vitamines des légumes verts puisqu’ils sont crus, apporte des fibres qui permettent d’éliminer les toxines, et contribue aussi à rendre plus « basique » notre alimentation moderne trop acide.

Perso, je rajoute aussi de l’huile de coco, des graines de lin et quelques amandes, parce que c’est excellent pour la santé !

On mixe donc le tout au blender et roule ma poule (approuvé par le comité de défense des expressions alakon).

 

2 – L’argile verte

L’argile est réputée pour chasser les toxines, purifier, drainer, réguler le transit, apaiser les douleurs, soigner les boutons, faire revenir l’être aimé et autres bienfaits !
(sérieusement je suis une pro-argile convaincue, mais je vous laisse vous faire votre propre idée sur ses nombreuses vertus…)

Il faut choisir une argile verte surfine pour ce type de cure.
Le principe : le soir, mettre une cuillère à soupe d’argile (mais prise avec une cuillère en bois, jamais de métal pour l’argile !) dans un verre d’eau minérale faiblement minéralisée.
Pendant la nuit, l’argile se dépose au fond du verre.
Le matin, à jeun, on boit l’eau sans boire le dépôt d’argile au fond du verre.
Perso, après quelques jours, je passe à la phase 2 : mélanger l’argile le matin et boire tout le verre, mais c’est optionnel, et si vous êtes déjà habitué à l’argile.

Attention, l’argile est vraiment puissante, et déconseillée aux femmes enceintes, aux personnes suivant un traitement médicamenteux, faisant de l’hypertension ou des occlusions intestinales.

 

detox-amandes

3 – Le psyllium blond

Je vous avais déjà parlé ici du psyllium. Il s’agit de l’enveloppe d’une plante originaire d’Inde, qui présente la particularité d’être hydrophile (elle gonfle au contact de l’eau).

On l’utilise classiquement pour réguler le transit (et je ne parle pas de l’utilitaire Ford) (non mais quel nom !) (en préparation, un modèle encore plus rapide, le Ford Gastro ?!!)

Mais on peut aussi se servir de son effet « gonflant » pour nettoyer les parois intestinales de manière mécanique ; le psyllium n’est pas assimilé par l’organisme, il transite seulement, entraînant au passage les toxines, métaux lourds, gluten…

Le principe : on met le psyllium dans un verre d’eau, que l’on boit illico, et on reboit un verre d’eau immédiatement (pour faire gonfler le psyllium !).
Attention de bien prendre le psyllium avant les repas, sinon la sensation de « gonflement » dans le ventre va être franchement bof !

Pour le dosage, on commence par une cuillère à café pendant quelques jours, puis on peut passer à une cuillère à soupe.

 

4 – Le brossage à sec

On le sait peu, mais la peau est un organe essentiel pour éliminer les toxines.

Or, le brossage à sec de la peau est un excellent moyen de stimuler le système lymphatique qui permet d’évacuer les toxines.

Accessoirement, cette pratique rend la peau toute douce et contribue à diminuer la cellulite, ça motive avant l’été !

Pour les détails, je vous renvoie vers ce billet où j’expliquais le principe du brossage à sec dans une optique de nettoyage de la peau, mais le principe est le même !

 

detox-coco

5 – L’oil pulling

Là aussi, il s’agit d’une pratique dont je vous ai déjà parlé dans un précédent billet dans une optique de nettoyage des dents, mais qui est également une technique de détox ayurvédique.

Le principe, c’est donc d’effectuer tous les matins, à jeun, un bain de bouche avec une cuillère à soupe d’huile de sésame ou de coco, que l’on « tire et pousse » dans toute la bouche, pendant environ 15 minutes, avant de la recracher (dans les toilettes pour ne pas boucher ses canalisations !)

Cette pratique assainit la bouche et la langue, qui est un organe permettant l’élimination des toxines (la fameuse langue chargée toute vilaine qu’on se traîne quand le samedi soir entre potes on a abusé de toxines à base de gras et d’alcool !).

 

6 – Le jeûne court

Le jeûne est une des pratiques les plus connues en termes de détox, mais aussi une des plus délicates à mettre en oeuvre : on ne se lance pas dans un jeûne n’importe comment et sans s’être bien renseigné au préalable sur les modalités !

C’est d’ailleurs pour ça que je n’ai encore jamais essayé, car je ne maîtrise pas ce sujet suffisamment.

Néanmoins, j’ai entendu à la radio une alternative intéressante et plus accessible, proposée par le Docteur Saldmann dans son livre « Prenez votre santé en main » : il s’agit de jeûner une fois par semaine, pendant 12 à 16h. Concrètement, expliquait-il, il suffit de terminer de dîner à 20h, et de jeûner jusqu’au lendemain 13h et on est bon pour ses 16h de jeune hebdomadaire ! (précisons qu’on a le droit et même le devoir de boire pendant ces 16h, hein !!)

Du coup, je regarde d’un oeil neuf les grasses mat’ du dimanche matin de mon ado, qui se lève et petit-déjeune-enfin-déjeune à 13h : elle ne glande pas, elle jeûne, bravo ma fille !!

Selon le Docteur Saldmann, les bénéfices seraient alors un meilleur tonus, une diminution des allergies, une peau plus belle… bref, les bienfaits habituels d’une cure détox.

 

7 – Edit : et un jus de citron pour la route !

Comme me le signalait justement Luna Part sur Facebook, le célèbre « jus de citron » au réveil dans un verre d’eau tiède est un détox très efficace également, qui plus est facile à mettre en oeuvre illico presto : ce n’est pas un hasard si autant de « stars » en ont fait leur secret de beauté…

 

Alors, motivé ou pas pour se lancer dans une cure détox de printemps ?

****

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

4 Commentaires

  • Répondre Au p'tit Bonheur 13 mai 2015 at 13 h 51 min

    Je commence à tester le brossage à sec, et c’est incroyable le bien que cela fait, je n’imaginais pas que cela soit autant le cas. Pour le reste, jamais testé. Je tente le grand verre d’eau citronné au réveil, qui est, d’après ce que j’ai lu bon pour la detox aussi. Bref, je cherche tous les petits trucs faciles à mettre en place pour être moins fatiguée, plus zen et tout et tout (et si en plus ma cellulite peut se barrer, alors !)
    J’apprends grâce à toi qu’un jeûne de 16 heures suffit à calmer le jeu. Je vais voir où je peux caser les 16 heures…(l’option de ta fille est géniale mais absolument irréaliste avec 4 nains de jardins.
    Bises

  • Répondre anacoluthe 13 mai 2015 at 15 h 38 min

    @Au p’tit Bonheur : oui, le jus de citron dans un verre d’eau tiède, c’est aussi une très bonne idée détox 😉

    Je survalide le brossage à sec, c’est addictif, parce qu’on se sent bien tout de suite après, ça doit libérer des endomorphines ou chais-pas-quoi, ce truc !
    (apparemment, le gras ce serait des toxines que le corps n’aurait pas réussi à éliminer, d’où je pense l’effet du brossage sur la cellulite…)

  • Répondre Maud 18 mai 2015 at 21 h 58 min

    J’en ai appris des choses sur ton blog…… MERCI
    Et tu es taguée sur mon blog….. bisous

  • Répondre anacoluthe 20 mai 2015 at 9 h 36 min

    @Maud : oh super, alors, je t’en prie…

    Je vais aller voir ça (mais je manque toujours de motivation pour les tags, j’avoue :-( )

  • Laisser un commentaire