Beauté

Fais-toi mousser : la mousse nettoyante home made !

16 avril 2015

mousse-nettoyante-maison

Ca m’est venu comme ça, enfin presque : le samedi, je me suis achetée ma mousse nettoyante bio visage « pour peaux assoiffées et dévitalisées », à 13€60 les 40 ml, quand même, mais bon, elle dure 3 mois.

Le dimanche, ma fille a entrepris de se nettoyer les pieds, les genoux, et tout son corps visiblement assoiffé et dévitalisé avec ma mousse nettoyante à 13€60-quand-même-et-qui-aura-duré-un-jour-ah-bon.

Le lundi, j’ai donc résolu de me fabriquer moi-même une mousse nettoyante visage pour peaux assoiffées et fauchées.

Ni une, ni deux, ni trois zéro, j’ai googlisé ma requête, et hop, magie d’internet, je suis tombée sur cette recette. Elle est tellement simple, que j’ai envie de crier à la terre entière « Juste fais le ! »

La liste de courses

liste-mousse

Pour faire simple, j’ai tout acheté au même endroit, chez Aromazone, mais j’imagine qu’il y a d’autres fournisseurs potentiels.
Le flacon mousseur est indispensable, car c’est lui qui ‘fabrique’ la texture mousse. On peut d’ailleurs récupérer un flacon vide d’une mousse du commerce, si le modèle peut être ouvert.

 

La facture

cb

La 1ère fois revient plus cher mais vous pourrez ensuite vous fabriquer un nombre incroyable de mousse. La seule chose à racheter régulièrement sera de l’hydrolat, qu’on peut remplacer par de l’eau minérale voire de l’eau du robinet bouillie 10 mn.
Et personnellement, j’avais déjà chez moi les huiles essentielles, donc investissement minimal. Le cosgard est un conservateur très utile dès qu’on se lance dans la cosméto home made (1 ml contient 33 gouttes, et on l’utilise dans la proportion de 0,6% du poids total).

 

La recette :

ingredients-mousse

ingredients2-mousse

Attention, c’est déconcertant de simplicité. Il suffit de mettre les ingrédients dans le flacon mousseur dans l’ordre suivant : hydrolat d’hamamélis, mousse de babassu, glycérine végétale, cosgard, huiles essentielles. C’est fini !

Ah, et pour peser les ingrédients au fur et à mesure, j’ai utilisé ma balance de cuisine. Pas besoin de les peser séparément, on les ajoute en utilisant la fonction tare.

 

Le petit plus :

etiquette-mousse

On se crée sa propre étiquette personnalisée, toute belle, toute bio, avec les ingrédients et la date de péremption (3 mois après fabrication).
Un peu de masking tape, et le tour est joué !

Et vous savez quoi, je préfère de loin cette mousse home made à mon ancienne mousse bio du commerce : sa mousse est parfaite, elle sent divinement bon, et elle nettoie très bien !
Et puis surtout, à chaque fois que je l’utilise, en mon fort intérieur, je me fais mousser « c’est moi qui l’ai fait, dingue ! »

 

(depuis, j’ai fait mon déo home made, mon huile démaquillante home made, ma crème pour le corps home made et je réfléchis déjà au prochain truc que je pourrais désormais fabriquer maison !)

****

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

13 Commentaires

  • Répondre sophie 16 avril 2015 at 10 h 59 min

    how smashing! how washing!
    j’ai lâché le no poo…. peut être cet été je reprendrai…
    bises
    sophie

  • Répondre anacoluthe 17 avril 2015 at 9 h 47 min

    @sophie : c’est peut-être plus facile à gérer en période de vacances, le no-poo… bon là, ma mousse, c’est pas du no-poo, mais c’est vrai que cosmétique maison et no poo, c’est la même famille !

  • Répondre eclectik girl 11 mai 2015 at 23 h 23 min

    sympa cette texture mousse !

    Et par contre, j’avoue, lorsqu’on commence a se lancer dans la cosméto naturelle et home made … on ne peut plus s’arrêter !

  • Répondre anacoluthe 13 mai 2015 at 15 h 46 min

    @eclectik girl : oui, c’est un truc de dingue, tout à coup on réalise que la cosméto home made c’est hyper simple et tellement plus agréable !!

    Enfin, surtout quand on « optimise » en utilisant les mêmes ingrédients pour différents produits (genre l’huile de coco mega star en dentifrice, déo, hydratant cheveux, hydratant corps, stick lèvres !!)

  • Répondre clarillon 18 mai 2015 at 10 h 55 min

    Dingue! je ne pensais pas que cela pouvait être aussi facile de faire ses cosmetos soi-même!
    merci chère Anacoluthe pour cette recette!

  • Répondre anacoluthe 18 mai 2015 at 16 h 34 min

    @Clarillon : oui, la mousse fait partie des choses les plus simples à faire !

    Simples aussi : le déo maison à l’huile de coco, des baumes nourrissants pour les lèvres, ou encore des mélanges d’huiles si tu te démaquilles à l’huile selon la méthode du layering/millefeuille :
    http://www.anacoluthe.fr/?p=1822

    Ca devient plus compliqué quand on veut faire des crèmes hydratantes… j’en fais pour le corps, mais je n’ai pas franchi le pas pour le visage, trop peur de mal faire…

    Ceci dit, il y a l’alternative très-très simple de mettre un peu d’huile dans du gel d’aloe vera, et hop on a sa crème hydratante (ça ne se conserve pas, on utilise tout de suite la noisette préparée)

  • Répondre AMY 11 février 2016 at 10 h 28 min

    Merci beaucoup pour cette recette qui m’inspire .
    Penses tu que je puisse utiliser la vitamine E a la place du cosgard?

    Merci

    • Répondre anacoluthe 11 février 2016 at 15 h 49 min

      Hello Amy, contente que ça t’inspire ! Pour la vitamine E, non, je ne pense pas. Je me souvenais vaguement que la vitamine E était plutôt adaptée aux préparations avec corps gras (pour éviter le rancissement) et en faisant une recherche sur internet, j’ai trouvé ça :
      http://lalo-cosmeto.blogspot.fr/2012/04/les-conservateurs.html

      Ce qu’il faut retenir, c’est que dès que c’est « aqueux » (avec de l’eau quoi), la conservation est plus problèmatique, donc il faut faire attention…

  • Répondre AMY 12 février 2016 at 11 h 36 min

    Merci beaucoup de ton retour. C’est vrai que tu as raison. La vitamine E c’est contre le rancissement. Je vais acheter du cosgard

  • Répondre Line 19 août 2016 at 15 h 38 min

    Merci pour cette recette que je vais tester ce week-end! En revanche quelle est l’utilité des huiles essentielles présentes? J’en ai aucune des trois et si l’intérêt est juste l’odeur je doute d’investir pour cela :)

    • Répondre anacoluthe 25 août 2016 at 11 h 12 min

      Oui, on peut faire sans en effet… mais ça sent tellement bon !

  • Répondre Christel 14 mars 2017 at 8 h 34 min

    Bonjour, je suis sur le point de me lancer j’ai tous les ingrédients à la maison. Il me faut juste commander le flacon mousseur. Et voilà ma question: qu’elle contenence fais ton flacon stp???
    Meeerci

    • Répondre anacoluthe 18 avril 2017 at 20 h 57 min

      Euh… je ne sais pas trop, environ 100ml je pense… le hic, c’est qu’il est indisponible depuis des moiiiiiis chez AromaZone (je dois m’en recommander un, et pas possible !)

    Laisser un commentaire