Maman

Le stage de 3ème (Maman d’ado #6)

14 avril 2015

stage

Vous, les parents d’adolescents, vous savez ce que je sais.

Les moments de découragement, les portes qui claquent, le stress qui monte quand les notes descendent, les repas en famille qui tournent au règlement de compte, la convocation-humiliation par le prof principal ou pire, Môssieur le Directeur, ces promesses qu’on leur jette en pâture « oui oui, vous allez voir ce que vous allez voir, dès demain plus de portable, plus de sortie, stop fini, mais bien entendu c’est inadmissible vous avez parfaitement raison… », les heures de coucher de plus en plus décalées, les cheveux arrachés à se demander ce qu’il va faire de sa vie, lui, cet ado, insouciant le lundi, imbuvable le mardi, épuisé le mercredi, en colère le jeudi, abattu le samedi, endormi le dimanche…

Et le stage de 3ème. Le fameux. Celui pour lequel on est prêt à soudoyer Tata Hughette dite la moustachue – assistante de direction à la firme – ou à rappeler son ex dit le salopard – cadre au bras long et à la mémoire courte, du moins on l’espère car salopard, on lui a dit en face. Très fort. Plusieurs fois. Et devant témoins.

Quand à force d’humiliations et de boîtes de chocolats, on a enfin décroché le précieux sésame, on stresse à l’idée que pendant son stage, notre ado imbuvable-épuisé nous mette la honte. Très fort, plusieurs fois, et devant témoins.

Et puis, voilà qu’arrive ce qui devait être le dernier jour du stage. On va chercher son ado un rien stressé, s’attendant à tout sauf à ça :
L’ado sourire jusqu’aux oreilles « je peux revenir demain Maman, dis ? On a pas fini, je pourrais les aider à tout boucler, et puis je veux voir le résultat ! ».

Et le responsable du stage sourire-oreilles-aussi « Dis-donc, ça fait plaisir, un ado comme ça, enthousiaste, motivé, qui comprend vite, qui bosse bien, ça change… »

Nous, les parents d’adolescents, on croit savoir, et puis non, pas toujours finalement.

****

Je vous redis que le blog c’est pas la vraie vie ? Enfin, pour le dernier paragraphe, si : mon ado a adoré ses 2 stages, s’est beaucoup impliqué, et on l’en a félicité. Ce qui oui, me rassure un peu !

 

****

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

4 Commentaires

  • Répondre Marie 14 avril 2015 at 9 h 14 min

    Bah voilà, une fois de plus en lisant le billet du matin dans le bus, je verse ma larme !! Merci quand même :)

  • Répondre anacoluthe 14 avril 2015 at 23 h 18 min

    @Marie : et là je t’imagine me lisant tous les matins (enfin pas tous parce que je ne publie pas tous les matins !) me lisant dans le bus, et c’est moi qui verse ma larme : finalement, même avec 6 ans de blog au compteur, ça reste étrange de réaliser qu’on est lue par des ‘vrais’ gens 😉

  • Répondre isa-monblogdemaman 15 avril 2015 at 10 h 02 min

    Pfiou. Ca doit être un tel soulagement pour eux aussi de sentir qu’ils ont trouvé leur voie. Qu’ils auront peut être finalement, une petite place dans cette société qui ne leur promet pas grand chose (à part toute la viiiiiiie).

  • Répondre anacoluthe 15 avril 2015 at 23 h 34 min

    @isa-monblogdemaman : oui, j’ai vraiment ressenti ça chez mon ado, tout à coup réaliser que le monde du travail, ça peut être bien, intéressant, motivant… plus que l’école ! (et par contrecoup, faire un booster quand on réalise que bosser à l’école augmente les potentialités de pouvoir choisir un job qu’on aime !!!)

    (je ne sais pas si la voie est « trouvée », les 2 stages – avocat et photographe – lui ont autant plu l’un que l’autre ^-^)

  • Laisser un commentaire