Maman

Les enfants des copains ont le mauvais goût de grandir…

27 janvier 2014

Les enfants des copains ont le mauvais goût de grandir sans qu’on puisse feindre de l’ignorer, alors que nous, on a la politesse de ne pas remarquer que les copains ont vieilli et nous aussi, depuis tout ce temps qu’on ne s’est pas vu dis donc.

Les enfants des copains vous poussent à prononcer des phrases de vieux cons, telles que « Et alors, ça va l’école, tu es en quelle classe maintenant » ou bien « quand je pense que je t’ai connu bébé ».

Lorsqu’ils ont l’extrême désobligeance de n’avoir que des 17 en maths-physique-français et pourtant zéro boutons d’acné, les enfants des copains sont vraiment des p’tits cons. Qui ont grandi, oui.

Mais le plus désagréable avec les enfants des copains, c’est qu’ils nous font réaliser que les cons, ce sont nous, nous qui laissons passer tout ce temps sans voir ces copains que pourtant on aime tant.

***

grandir

Au moment d’illustrer cet article, je suis retombée sur cette photo de moi ado.

J’avais 14 ans et demi, 11 dans ma tête, une bouille de bébé et déjà ma taille adulte.

Bref, l’adulte que je suis regarde avec un peu plus de bienveillance qu’auparavant l’ado que j’étais, car je réalise  aujourd’hui qu’il était légitime de me sentir un peu perdue dans cette faille spatio-temporelle en gros bordel…

 

***

**************

****************************

388528famillehellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

14 Commentaires

  • Répondre MissBrownie 27 janvier 2014 at 16 h 32 min

    Etant donné que j’ai été la 1ère de mes amies à faire des enfants. Mes amies seront les premières à dire à T-Biscuit « Dire que je t’ai connu bébé » !

    Enfin, de mo côté, ce qui me fait tout bizarre, c’est d’avoir connu certains cousins et cousines de mon homme quand ils étaient petits et désormais ce sont des adultes. Les années passent vite.

    Pas simple pour les filles d’atteindre la taille adulte au collège, surtout quand on est très grande comme toi (ou ma meilleure amie)

  • Répondre anacoluthe 27 janvier 2014 at 16 h 37 min

    @MissBrownie : bon, j’espère que tu vois tes amies souvent, sinon tu sais ce qui t’attends 😉

    Nous on a des amis plus âgés, alors ça peut vraiment faire un choc (dont le choc maximal : ne pas reconnaître l’enfant des copains, si tu l’as pas vu devenir ado !!)

    Ca me fait pareil pour les cousins, je ne les vois pas grandir…

    Ah oui, pas simple, je le réalise maintenant avec ma fille aînée, grande comme une jeune fille, mais qui est pourtant encore choupinette dans sa tête : ce décalage est étrange…

  • Répondre Rebecca 27 janvier 2014 at 21 h 41 min

    La photo est magnifique…
    Dans notre bande de copains, ce sont nos enfants qui sont les plus vieux alors on va les voir venir les petites phrases! 😉

  • Répondre Albane 27 janvier 2014 at 22 h 53 min

    Dans le sens inverse, nous avons un ami, toujours célibataire, ayant prolongé ses études indéfiniment, universitaire rédigeant sa thèse, qui a tendance, vu sa situation, à ne pas voir le temps passer. Et chaque année au mois de janvier je prends un malin plaisir, après lui avoir souhaité une bonne année, à lui rappeler que « nous allons bientôt fêter les X ans de notre fils aîné (sept ans en 2014) ». Et invariablement chaque année il me renvoie un mail en m’écrivant « Sept ans déjà ! ». (On s’amuse comme on peut !)

  • Répondre Mlle Toutouille 27 janvier 2014 at 23 h 02 min

    Bien que l’article ne soit pas drole, je n;ai aps pu m;empecher de rire a cette phrase

    « Les enfants des copains vous poussent à prononcer des phrases de vieux cons »

    Mouaahaha. Mais c’est vrai que je me dis que j’ai toujours le temps de voir mes amis, puis en fait je ne le prend pas le temps.

  • Répondre anacoluthe 28 janvier 2014 at 15 h 43 min

    @Rebecca : merci… c’était du temps où on faisait encore des tirages des photos, je dois en avoir une dizaine de moi ado à tout casser !!

    Ah oui, prépare-toi, mais tu as encore quelques années, tes enfants sont jeunes !

  • Répondre anacoluthe 28 janvier 2014 at 15 h 46 min

    @Albane : c’est très curieux cette situation des thésards, ils prolongent cet état étudiant pendant des années, comme s’ils restaient bloqués sur pause, pendant que leurs copains commencent à travailler, se marient, font des enfants…

    J’ai une copine du même âge que moi qui a fait une thèse… mais ses enfants ont 6 ou 7 ans de moins que les miens, du coup !

  • Répondre anacoluthe 28 janvier 2014 at 15 h 48 min

    @Mlle Toutouille : comment ça, l’article n’est pas drôle, mais moi je l’ai écrit en le pensant drôle, un peu cynique, quoi 😉

    Oui, on court comme des malades, et on ne réalise pas qu’on ne s’est pas vu depuis 2 ans… sauf qu’en 2 ans un enfant change énormément !

  • Répondre sophie 28 janvier 2014 at 17 h 48 min

    ma fille 13 ans et demi, troisième…en plein tourbillon, comme toi à l’époque et comme moi aussi….cela nous permet d’être plus indulgent avec nos ados et compréhensif…même si c’est péniiiiiible des fois
    bises
    sophie

  • Répondre anacoluthe 28 janvier 2014 at 17 h 57 min

    @sophie : m’en parle pas, énorme tourbillon voire RAS LE BOL en ce moment de mon ado en ce moment !!! (j’étais paumée du genre mutique, ado, alors que la mienne est du genre revendicatrice 😉 )

  • Répondre Babidji 29 janvier 2014 at 12 h 12 min

    c’est la grosse claque à chaque fois … ces saligauds nous renvoient en pleine face à quel point el temps passe pfffff …. c’est honteux !

  • Répondre anacoluthe 29 janvier 2014 at 12 h 23 min

    @Babidji : on devrait leur interdire de grandir et puis c’est tout !

  • Répondre Amiral Dourakine 13 décembre 2014 at 13 h 02 min

    Anacoluthe, vous n’imaginez pas le choc que vous allez éprouver lorsque ce seront les PETITS enfants de vos copains qui commenceront à grandir !

  • Répondre anacoluthe 21 décembre 2014 at 19 h 48 min

    @Amiral Dourakine : Je ne sais que trop bien que je prononcerais cette phrase bien plus vite que je ne le pense, je me souviens très bien qu’on me disait enfant « tu verras, une vie passe vite » et maintenant c’est moi qui le pense !

  • Laisser un commentaire