Humeurs

J’aime pas jouer…

23 janvier 2014

Si le jeu est le propre de l’homme, alors je ne suis pas un homme.

En même temps, je suis une femme.

Et en même temps, il y a tellement de trucs qui sont soi-disant le propre de l’homme – le langage, le rire, l’argent – que je ne suis pas trop inquiète sur la capacité de ma famille à faire la différence entre moi et ma chienne.

Mais le fait est là : j’aime pas jouer. Les jeux de cartes m’endorment, les jeux de société me font bailler, les jeux d’argent m’indifférent, les jeux électroniques me laissent de marbre, et j’ai plein de vies à Candy Crush que j’offre à qui veut (phrase ayant pour objectif avoué de me propulser au TOP 3 des requêtes Google).

Et c’est plus ce dernier point qui me turlupine : est-ce que je suis normale si je ne suis pas gameuse a minima en 2014 ? (et d’après ce que j’en ai vu, Candy Crush, c’est vraiment a minima, désolée hein les gars, mais franchement…)

Je m’inquiète : si ça se trouve, il y a une connexion stimulation-plaisir qui ne se fait pas correctement dans l’aire tegmentale-ventrale de mon cerveau ?

La vérité, c’est que j’ai décidé une fois pour toutes de ne pas commencer à jouer. J’ai été une fois et une fois seulement en présence d’une console de salon équipée de Super Mario, dans un appartement que je gardais pour des amis partis en vacances.

J’ai cru que j’allais devenir dingue tellement ce truc m’obsédait.

PASSER AU NIVEAU SUPERIEUR était devenu ma seule ambition dans la vie, le moteur de mes jours et mes nuits. Tout ça sans y prendre le moindre plaisir, enfin, à peu près le même type de plaisir qu’un ado priapique et boutonneux de 14 ans 3/4 doit prendre à se palucher frénétiquement…

C’est après 6 jours à ce régime que j’ai pris une grande décision : j’aime pas jouer…

number-one

 

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

7 Commentaires

  • Répondre Albane 23 janvier 2014 at 10 h 20 min

    J’ai décidé moi aussi de ne jamais jouer à Candy Crush. Ce truc a l’air tellement addictif que je préfère ne pas y mettre le petit doigt… déjà que je manque de temps pour faire ce que j’aimerais faire !

  • Répondre anacoluthe 23 janvier 2014 at 10 h 41 min

    @Albane : celui qui commence Candy Crush maintenant ne pourra pas dire qu’il n’a pas été prévenu. A quand un service public de désintoxication à Candy Crush ?!!

  • Répondre Marylin 23 janvier 2014 at 19 h 58 min

    Mouarf, j’ai aussi été sacrément obsédée par un jeu de voitures pendant des vacances scolaires (ça date un peu, hum…).
    Jour et nuit, il fallait que j’y joue, et que JE GAGNE !!
    Bon, et puis ça s’est calmé.

    Mais j’aime jouer. Régulièrement. Et avec moins de passion sûrement ^^
    Par contre Candy Crush, non, vraiment pas.
    Mais Hay Day, en revanche… avec celui-là, je ne m’ennuie plus nulle part, c’est sûr ^^
    ++

  • Répondre anacoluthe 24 janvier 2014 at 15 h 25 min

    @Marylin : c’est un truc de ferme, ça Hay Day, non ? Je crois bien que j’ai même l’appli sur mon iPhone… mais parce que ma fille y joue dans les salles d’attente, comme toi 😉

    Moi dans la salle d’attente, je regarde Instagram, Facebook, Twitter… je préfère les réseaux sociaux aux jeux pour passer/perdre mon temps !

  • Répondre Marylin 3 février 2014 at 10 h 22 min

    Pas bête !
    Mais moi, je cumule les 2, souvent… on s’refait pas, hein ^^

  • Répondre Céline 22 mai 2014 at 17 h 52 min

    Aaaah, donnes-moi tes vies à Candy Crush !!! :0
    Non sans blagues tu as bien raison, c’est fou ce que c’est chronophage ces petites bêtes, surtout quand on est mauvaise joueuse comme moi ! 😉

  • Répondre anacoluthe 30 mai 2014 at 11 h 43 min

    @céline : c’est pour ça qu’il ne faut JAMAIS commencer !!

  • Laisser un commentaire