Déco

Un jour, j’habiterai chez Ikéa…

5 novembre 2013

J’ai toujours été fascinée par le catalogue Ikéa.

Enfin pas toujours.

Petite, quand j’habitais dans un endroit où les catalogues Ikéa n’arrivent pas – autrement dit in the middle of no where – j’étais fascinée par le catalogue La Redoute.

Vous n’imaginez même pas mon émotion le jour où La Redoute m’a appelé il y a quelques années pour que je travaille pour eux. Comme si j’allais entrer dans le catalogue. Oui, bon, en fait, j’aurais dû m’en douter, dans les locaux de La Redoute, il y a des gens derrière des bureaux, une machine à café près de l’escalier et la cafèt’ au rez-de-chaussée. Et OK, OK, des photos du catalogue partout !

Bref, Ikéa. Un jour, enfin, j’habiterai chez Ikéa.
Un jour, dans ma cuisine équipée, on s’y mettra à 6 pour préparer le dîner, et on n’arrêtera pas de se marrer, encore une blague d’Ingmar vous savez.

Un jour, mes enfants s’amuseront dans le salon, près de leurs jouets rangés dans une caisse, avec juste un petit train en bois dehors, et mes enfants, ce sera un garçon blond et une fille brune, parfaite égalité, pas de jalousie chez nous.

Un jour, chez moi, ce sera calme et ordonné. Les bijoux dans la boîte à bijoux, les chaussettes dans les boîtes à chaussettes, les journaux dans les boîtes à journaux, les allumettes dans la boîte à allumettes – ah non, ça, j’ai déjà bon ! – et rien que des pulls blancs dans mon armoire. Pas plus de 3, sinon c’est le bordel j’aime pas.

arbrom

Un jour, j’aurai pensé à mesurer l’intérieur de ce p***** de placard avant de me retrouver dans le rayon « organisation de la maison », un jour, j’aurai enfin finalisé mon projet de cuisine sur l’ordi, au calme, et pas le samedi après-midi en magasin avec 25 autres clampins, un jour j’aurai fait le point complet et une to-do-liste-à-acheter, au lieu de jeter des trucs dans mon sac bleu puis les reposer, puis les reprendre, les reposer, les prendre et au pire on pourra échanger, et puis perdre le ticket et les entasser à la cave avec d’autres objets inutilisés sur une étagère même pas Ikéa.

Un jour, merde, j’y arriverai. La perfection de la maison. Comme celle de mon amie M****, belle, claire, calme, une place pour chaque chose, et ça, ça vient d’où dis-moi ? Oh, ça, keutchi-euros chez Ikéa, pourquoi ?

Saint Ikéa, priez pour moi, ne me préservez pas de la tentation de la perfection, et donnez moi le sens de l’organisation…

Tribute to mon insta-copine Nath&la, qui – avec son facétieux commentaire « So Ikea » – m’a donné l’idée de détourner ma photo instagram (initialement un simple arbre jaune sur fond bleu) pour illustrer mon billet.

Pssst, profitez-en pour visiter sa jolie boutique ici !!

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

13 Commentaires

  • Répondre Albane 5 novembre 2013 at 10 h 00 min

    Bon ça me rassure, je ne suis pas la seule dont la maison ne ressemble pas à un catalogue ikea (même avec des meubles ikea). A la limite on pourrait peut-être dire qu’elle ressemble au chantier de construction du futur ikea du coin (à la limite). D’ailleurs qu’est-ce que je fais ici plutôt que de passer l’aspirateur ?

  • Répondre Au p'tit Bonheur 5 novembre 2013 at 10 h 52 min

    Ta maison doit être bien vivante !
    Experte en b***** organisée (même si je me soigne), je compatis pleinement !

  • Répondre Au p'tit Bonheur 5 novembre 2013 at 10 h 53 min

    Organisé, le b****, je corrige !

  • Répondre Luna Part 5 novembre 2013 at 15 h 51 min

    ben moi j’aime bien que ta maison ne ressemble pas au catalogue Ikéa, mais qu’elle ressemble à… toi ! 😉

  • Répondre Luna Part 5 novembre 2013 at 16 h 21 min

    sinon tu fais comme mes filles c’est encore plus simple 😉 :
    http://lunarepart.hautetfort.com/archive/2011/09/01/recycle-ton-ikea.html

  • Répondre anacoluthe 5 novembre 2013 at 18 h 01 min

    @Albane : voilà,tu décris bien les choses : un chantier avec des gravas. Et des meubles Ikéa au milieu. 😉

  • Répondre anacoluthe 5 novembre 2013 at 18 h 04 min

    @Au p’tit bonheur : organisé, organisé, j’ai bien peur que ce soit ce qu’on se dise pour se consoler, non ?!!!!

    (ah ah, t’es comme quoi, faire une faute en com’ ça te grrrrrrr tellement que tu rectifies dans un 2ème com’ !)

  • Répondre anacoluthe 5 novembre 2013 at 18 h 04 min

    @Au p’tit bonheur : et là, je fais une faute, of course (acte manqué ?) : comme MOI, je voulais dire…

  • Répondre anacoluthe 5 novembre 2013 at 18 h 06 min

    @Luna Part : ah ah, mais trop marrantes, tes filles, c’est vrai que Ikéa, c’est un peu comme une maison de poupée géante en fait !!

  • Répondre sabine 6 novembre 2013 at 12 h 34 min

    pareil Mireille. Mais ce jour n’arrivera jamais. J’habite trop loin de chez Ikéa.
    (oui, je sais y’a le site mais spa pareil)

    et le billet de Luna :) :)

  • Répondre anacoluthe 6 novembre 2013 at 19 h 11 min

    @sabine : mais c’est peut-être une chance, d’habiter loin d’Ikéa : au moins, toi, tu n’est pas dans l’illusion que ce sera possible un jour 😉

  • Répondre lutecewoman 7 novembre 2013 at 17 h 11 min

    Hum, un conseil simplicité volontaire pour l’intérieur chiquissime : http://livre.fnac.com/a2601127/Alice-Le-Guiffant-L-art-du-desencombrement

  • Répondre anacoluthe 7 novembre 2013 at 17 h 26 min

    @lutecewoman : hé hé, je vois que tu poursuis sur ta lignée !! nan mais t’inquiète, je me désencombre à fond, en fait, j’ai plus les moyens de consommer !!

  • Laisser un commentaire