Beauté

Fille perdue, cheveux gras : mes astuces

30 septembre 2013

Qu’il est doux ce sentiment d’aller au bout des choses, de finir enfin ce qu’on avait entamé il y a longtemps… même si le truc entamé n’est qu’un billet sur les cheveux gras !! Mais voilà, je vous livre enfin ces astuces que j’utilise au quotidien depuis plusieurs mois voire années.

D’abord soyons précises, comme beaucoup d’entre vous, mes cheveux ne sont pas exactement « gras », ni « secs » d’ailleurs, ils sont « mixtes » : racines grasses et pointes sèches !

Mais Fille d’Eve, tu n’es pas condamnée à garder tes racines grasses et pointes sèches, non ! Fille d’Eve, lève-toi. Et danse avec la vie.

Interlude culturel à visée décryptage de jeux de mots :
« Eve lève-toi et danse avec la vie » tube oubliable interprétée en 1986 par Nicole Juliette Pietri, dite Julie Pietri.
« Filles perdues cheveux gras » film français racontant les amours malheureuses de 3 amies. Film français, quoi.

hair$

Astuce cheveux mixtes –
Niveau débutante : le talc !

Les racines grasses ne sont pas un mystère de la vie. Alors que l’énorme succès des Chti’s à Mykonos ou Miami, si. Les racines grasses sont le résultat mécanique du lavage de cheveux : quand on frotte son cuir chevelu, on excite les glandes sébacées, qui vont donc produire du sébum, destiné à protéger nos cheveux.

En résumé, quand on se lave les cheveux on les salit. CQFD.

Pour ré-équilibrer sa nature de cheveux, l’objectif est donc d’espacer les shampooings.

Si vous êtes débutante en soin cheveux, je vous conseille de remplacer un de vos shampoings hebdomadaires par un shampoing sec. Mais comme le shampoing sec coûte souvent un bras, je vous suggère cette astuce donnée par une coiffeuse : remplacer le shampoing sec par du talc bébé premier prix, acheté au supermarché !

Donc, on met la tête à l’avant, on verse du talc, on masse doucement le cuir chevelu le temps que le talc absorbe le gras (mmmm !) puis on se brosse les cheveux pour éliminer le « shampoing sec », idéalement avec une brosse en poils de sanglier, plus douce pour les cheveux…

Ah oui, et pour les autres shampoings de la semaine, du bio évidemment, parce que les shampoings non bio « gainent » le cheveu et finissent par l’étouffer : magnifique au départ, puis de plus en plus moche et terne ! Et si on achète des bouteilles de 1 litre de shampoing bio familial, ça passe question budget !

talc

Astuce cheveux mixtes –
Niveau confirmé : l’huile de jojoba

Se mettre de l’huile sur la tête pour traiter des racines grasses, voilà qui paraît insensé, et pourtant ! L’huile de jojaba est une huile magique qui a le pouvoir de ré-équilibrer le cuir chevelu de manière ciblée : elle graisse les parties sèches et assèche les parties grasses !

Pour profiter au mieux de ses bienfaits, je vous conseille d’appliquer l’huile de jojoba en masque nocturne. Quelques pressions dans la paume, puis répartissez sur l’ensemble de la chevelure, et laissez poser toute la nuit. Prévoyez une serviette pour protéger votre oreiller. Et un solide sens de l’humour pour vous protéger du ridicule !

Au réveil, double shampooing pour éliminer toute l’huile, puis admirez le résultat… et les yeux envieux de ceux qui se sont moqué la veille !

A renouveler tous les 7 ou 15 jours.

jojoba

Astuce cheveux mixtes –
Niveau experte : le pré-lavage au rhassoul

L’astuce ultime pour ré-équilibrer ses cheveux est une recette très efficace, mais qui demande un certain engagement. Il faut en baver pour être une bombasse, n’est-il pas ?

L’idée, c’est de se laver les cheveux au rhassoul, une sorte d’argile qui absorbe la saleté sans qu’on ait besoin de frotter : du coup, les glandes sébacées ne sont pas excitées, vous suivez ?!

La bonne astuce que j’ai trouvé au cours de mes pérégrinations sur internet je-sais-plus-où, c’est de préparer un mélange moitié rhassoul moitié shampoing. Et pour avoir déjà essayé le rhassoul tout seul, je vous promets que ça change tout !

Voici donc la marche à suivre :
1/ Achetez du rhassoul au magasin bio (c’est une poudre marron).

2/ Dans un récipient en verre, versez environ 3 cuillères en bois de rhassoul. Attention, on n’utilise JAMAIS de plat ou cuillères en métal avec l’argile ou le rhassoul, ça annihile leurs propriétés.

3/ Versez un peu d’eau chaude, et 3 cuillères de shampoing bio sur la poudre, afin d’obtenir une sorte de bouillasse (bien dégueulasse) !

4/ Répartissez sur toute la chevelure sèche. Laissez poser 5 minutes. Puis rentrez dans la douche, humidifiez un peu les cheveux, et laissez poser à nouveau 5 minutes pendant que vous vous lavez.

5/ Rincez, et faites un 2ème lavage avec une toute petite noisette de shampoing bio.

Un peu long, donc, mais le résultat est hallucinant : avec cette technique, j’ai réduit ma fréquence de lavage à 2 fois par semaine seulement, et même au bout de 4 jours, mes cheveux ne paraissent pas gras…

Si vous voulez, vous pouvez aussi procéder à un dernier rinçage au vinaigre pour plus de brillance.

La solution petit budget : juste avant le shampooing, verser 1 litre d’eau du robinet dans une bouteille en plastique vide. Puis ajoutez une petite dose de vinaigre de vin (2 cuillères à soupe environ). Secouez.
En fin de rinçage, versez-vous la bouteille sur la tête (d’où l’utilité que l’eau du robinet soit tiède et non glacée…). Ne rincez pas évidemment !
L’odeur du vinaigre s’estompe assez rapidement quand les cheveux sont secs…

Voilà, à vous de jouer, et dites-moi si vous avez testé et apprécié ces astuces !!

rhassoul

 

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

22 Commentaires

  • Répondre lela1981 30 septembre 2013 at 9 h 29 min

    et si vous n’avez pas de talc, ça fonctionne aussi avec de la farine ! Truc de grand mère appliqué et démontré ! :o)

  • Répondre anacoluthe 30 septembre 2013 at 9 h 38 min

    @lela1981 : ah bon ???? J’ai cru comprendre que ça marchait aussi avec du bicarbonate de soude mélangé à de la maïzena (j’ai vu ça dans Paulette) mais je ne savais pas pour la farine, tout simplement !

  • Répondre Albane 30 septembre 2013 at 9 h 54 min

    Je suis une adepte des shampoings secs, et je me suis mise au rhassoul aussi dernièrement, histoire, comme tu le dis, de rompre le cycle « plus je lave mes cheveux plus ils deviennent gras ». Cela fait un peu bizarre au début de s’enduire de boue, mais ça marche bien. J’essaierai de mélanger avec un peu de shampoing comme tu le fais.

  • Répondre anacoluthe 30 septembre 2013 at 10 h 06 min

    @Albane : et tu as remarqué l’effet bonus du shampoing sec (ou du talc) : le volume !! Mais j’ai quand même un peu de mal avec la sensation du shampoing sec, à vrai dire…

    Pour le rhassoul, tu me diras : je trouve que mélangé à du shampooing, on a moins un effet de cheveux un peu carton qu’avec du rhassoul seul…

  • Répondre luna part 30 septembre 2013 at 14 h 47 min

    Alors je valide les 2 derniers conseils mais pas le 1er.
    Chez les folles du veuch le talc est banni c’est kkbeurk niveau compo. La farine est tout aussi efficace et bien plus clean (sinon le rhassoul en poudre et sec ça fonctionne nickel aussi en shampoing sec et ça se voit moins quand on est brune :-) )

  • Répondre luna part 30 septembre 2013 at 14 h 52 min

    Sinon le level au dessus niveau shampoing quand t’es habituée au rhassoul (et que tes racines regraissent moins vite parce que le rhassoul a bien règulé le truc) c’est… le sidr ! Une poudre indienne qui contient de la saponine (donc ça mousse un peu) ça laisse les cheveux hyper doux (en comparaison le rhassoul decape un peu)

  • Répondre anacoluthe 30 septembre 2013 at 14 h 55 min

    @luna part ; ah oui, tu valides la farine toi aussi, alors ?? J’avoue que je ne me suis jamais posé la question pour le talc, je ne sais même pas si la composition est présente au dos, j’irai voir…

  • Répondre anacoluthe 30 septembre 2013 at 14 h 59 min

    @luna part bis : non mais t’es pas cool, là !! Tu sais que dès qu’on me parle d’un truc étrange à se mettre sur le cheveux, j’ai tout de suite envie d’essayer (j’ai déjà mis du yaourt, du miel, bon appétit !)

    En plus, sur le billet que je viens de voir en cherchant des infos, j’ai vu qu’on peut mélanger de l’HE de bay de St Thomas au sidr (qui permet de lutter contre les pellicules, nickel pour ma pré-ado).

    Mais bon, j’ai vu aussi que ça bouchait les canalisations, pas glurp ! Déjà que j’ai un doute avec le rhassoul…

  • Répondre Luna Part 30 septembre 2013 at 15 h 05 min

    ça bouche les canalisations autant que le rhassoul 😉 mais pour 1 shampoing il faut l’équivalent d’1 cuillère à café mélangé dans un flacon de 250 ml d’eau tiède (en gros tu recycles un vieux flacon de shampoing), c’est pas énorme comme quantité pour boucher une canalisation. (je me fais un gommage par semaine au marc de café et c’est réputé nettoyer les canalisation aussi mouarf je me dis que ça compense !) Sinon l’HE de bay de St-Thomas tu peux la mélanger aussi avec ton huile de jojoba de ton astuce n°2 😉

  • Répondre Superbulles 1 octobre 2013 at 9 h 25 min

    Ah tu parles de moi dans ton post du jour c’est sympa :) Je connaissais le coup du talc effectivement assez ressemblant au shampoing sec, il y a une marque Batiste qui en propose des pas trop chers adaptables selon la couleur des cheveux. Ca me dit bien l’huile de jojoba à tester. En revanche les trucs avec pré-lavage j’oublie, pas le temps…

  • Répondre anacoluthe 1 octobre 2013 at 9 h 33 min

    @Luna Part : ah oui, donc ça bouche, le rhassoul, pas cool ça…

    Lorsqu’on m’a appris que le marc de café débouchait les canalisations, je me suis lâché sur le rinçage de la machine à expresso (qui n’est pas à dosette chez moi ! Les dosettes, c’est le mal, pas du tout recyclable et tout et tout) que je fais allègrement dans l’évier !
    Mais peut-être que je devrais rincer dans la douche, maintenant, pour compenser mon rhassoul ?!!!

    La Bay de St Thomas, je la mélangeais aussi au rhassoul avec de l’huile de jojoba, à l’époque où je préparais ça en sorte de masque pré-lavage pour ma fille… et puis après on a perdu l’huile, ça a résolu le problème (perdre une bouteille d’HE, nan mais comment est-ce possible ?!!!)

  • Répondre anacoluthe 1 octobre 2013 at 9 h 40 min

    @Superbulles : coucou !!! Je suis allé voir Batiste, pas mal cette idée… mais maintenant que je sais que de la farine suffit ! (en fait, le shampooing sec, je l’utilise très peu, maintenant que mes cheveux sont ré-équilibrés, c’est plus si je veux avoir beaucoup de volume…)

    C’est vrai que c’est long, le rhassoul, mais comme je ne lave plus que 2 fois par semaine, je fais ça la week-end et le mercredi matin, au moment où j’ai le temps. Et j’ai l’impression de gagner du temps en me lavant les cheveux moins souvent qu’avant !

  • Répondre cilaïne 1 octobre 2013 at 11 h 05 min

    Top merci pour ces conseils…en plus j’ai tout dans mes placards (le rhassoul je l’avais essayé – adoré – et oublié ! j’espère qu’il n’est pas périmé….)
    C’est le graal de n’arriver qu’à deux shampoing par semaine !
    Pour l’huile j’ai acheté celle de chanvre sur les conseils de sophievertigo. Mais la jojoba tu la mets donc sur « longueurs et pointes » ?

  • Répondre anacoluthe 1 octobre 2013 at 11 h 13 min

    @cilaïne : l’huile de chanvre ah ah ah, je ne savais même pas que ça existait, ça ne m’étonne pas que ce soit un coup de la crazy Sophie Vertigo ! (ceci dis, je viens de voir que c’est excellent contre les rougeurs de la peau, je devrais tester)

    Pour l’huile de jojoba, je l’applique sur TOUTE la chevelure, des racines aux pointes… Je sais que ça paraît étrange, mais elle s’adapte vraiment selon les zones et les besoins, elle ré-équilbre, et fait de beaux cheveux, en fait ! (mais c’est 2 shampoings obligé pour tout éliminer, et pas au rhassoul ceux là)

    L’avantage c’est qu’elle se trouve très facilement comme huile…

  • Répondre Marylin 2 octobre 2013 at 11 h 23 min

    Nanméallô quoi, je savais même pas que tu en savais autant dans le registre de la coiffure !
    Je suis épatée !
    Et Julie Pietri, quelle référence ultime, franchement bravo !

    Bon, et concernant le bio, apparemment tu es carrément dans le vrai.
    J’avais à ce sujet interviewé une fille qui tient un « blog cheveux » assez connu : elle m’avait expliqué pourquoi elle était passée aux produits bios pour les cheveux.
    C’est assez édifiant de voir la différence avant/après (à lire ici si ça t’intéresse : http://belleblonde.net/du-bio-pour-la-bonne-sante-de-nos-cheveux/)
    ++

  • Répondre anacoluthe 3 octobre 2013 at 18 h 06 min

    @Marylin : à vrai dire, les produits de beauté bio, c’est un sujet qui me titille depuis de nombreuses années, puisque je ne supportais plus les produits classiques pendant ma 1ère grossesse… En le plus incroyable dans ce domaine là, c’est que le naturel est la plupart du temps plus efficace et moins cher.

    Et avec internent, aujourd’hui, on trouve vraiment les infos facilement ! Oui, je l’avais lu ton billet, je me souviens !

  • Répondre lily8513 15 mai 2014 at 20 h 40 min

    bonjour, j’ai beaucoup aimé je me lavais les cheveux tous les jours. depuis 2 mois, je fais un shampoing et le lendemain, shampoing sec au rhassoul et j’attache mes cheveux. j’aimerais espacer encore plus mes cheveux sans avoir à les attacher. l’astuce niveau experte, tu crois que ça peut marcher pour moi?
    j’ai déjà essayer le rhassoul seul mais mes cheveux étaient comme de la paille, je pense que mettre avec du shampoing ça doit être mieux.
    je vais tester et je vous dirai. Merci en tout cas pour ces astuces!!! J’ADORERAIS ne laver mes cheveux que 2 fois par semaine! Vous étiez à quelle fréquence auparavant???

  • Répondre anacoluthe 21 mai 2014 at 19 h 28 min

    @lily8513 : depuis que j’ai écrit ce billet, les choses ont changé pour moi, et je ne me lave plus les cheveux qu’UNE SEULE FOIS par semaine, dingue !!!

    Il faudrait que j’écrive un autre billet, pour arriver à ce résultat, j’utilise la technique du no-poo…

    Bref, je suis d’accord que le rhassoul seul peut assécher les cheveux, une pointe de shampoing bio dedans améliore la consistance. Après, moi, je ne fais plus le 2ème lavage au shampoing, je me contente du lavage au rhassoul.
    Et surtout, surtout, le rinçage au vinaigre comme je l’explique dans le billet, avec 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang-Ylang dans l’eau, c’est encore mieux…

    Pour espacer, désolée mais le meilleur moyen est de les attacher, je trouve ! Notamment la nuit, en faisant un chignon en haut de la tête, car les cheveux graissent par frottement sur la peau. Penser aussi à changer très souvent sa taie d’oreiller.

    Il faut aussi bien les brosser matin et soir pour « répartir » le gras (c’est dans la technique du no-poo)

    Et surtout, il faut être patiente, ça prend du temps pour espacer, car il faut que les cheveux se régulent, c’est long… On gagne un jour sans shampoing, on stabilise quelques semaines, et hop, on essaie d’espacer un jour supplémentaire… Ca veut dire donc accepter quelquefois qu’on n’a pas les cheveux nickel…

  • Répondre lou 28 août 2014 at 13 h 33 min

    Bonjour

    Quand j’étais jeune j’avais les cheveux gras et depuis 2000 j’ai déménagé à la montagne et à 45 ans fini les cheveux gras et je me lave les cheveux avec les shampoing pour cheveux normaux et comme je n’ai plus les cheveux gras est-ce que je peut me lavez les cheveux avec un shampooing pour cheveux sec

    Cordialement

  • Répondre anacoluthe 16 février 2015 at 19 h 01 min

    @lou : je pense que la qualité de l’eau influe beaucoup sur les cheveux : une eau peu calcaire par exemple, permet d’espacer les shampoings…
    Et je pense aussi que la nature des cheveux peut évoluer, donc mieux vaut s’adapter à leur nature du moment, oui !

  • Répondre Les trucs que j’essaie en ce moment | midi à ma porte 20 mars 2015 at 18 h 03 min

    […] et peu à peu à force de traitements doux et naturels, à ne plus se laver les cheveux… ( ici et ici) Mon rêve ! Bon, je ne suis pas toujours très courageuse, ni très persévérante, laver […]

  • Répondre ChOwé 5 avril 2015 at 21 h 25 min

    Hello! Vraiment très bon article 😀

  • Laisser un commentaire