Tourisme & Sorties

Une journée en presque Angleterre

19 juillet 2013

calais

 

« Tiens, si on allait en Angleterre pour passer le temps en attendant the Royal English Baby ? » on s’est dit.

Enfin, the presque Royal English Baby, puisque celui qu’on attend, nous, c’est pour dans un an, quand on se sera décidé à ce que notre british chienne fasse des baby chiots.

Yes Sir, notre chienne est anglaise, c’est un terrier du Norfolk qui est un – ouvrez vos cahiers and write please – « petit chien rustique et ardent, qui fut très à la mode chez les étudiants de Cambridge, et dont le manteau doit être épilé deux fois par an ».

Epilé, oui, vous avez bien noté, ce chien-là n’est pas bêtement rasé – Cambridge oblige ! – mais épilé poil après poil, et impossible de zapper cette opération, si on veut que notre animal soit « confirmé » en tant que Norfolk terrier, étape indispensable afin de pouvoir lui faire faire des bébés eux-mêmes Norfolks terrier.

C’est comme ça qu’on s’est retrouvé en presque Angleterre pour la journée, c’est-à-dire à Calais, la plus britannique des villes françaises, et accessoirement le seul endroit dans notre région où on peut trouver un salon de toilettage canin sachant épiler.

« Bon ben, parfait, je vais commencer l’épilation, rendez-vous dans 4 heures » nous a annoncé froidement la dame du toilettage.

4 heures. A Calais. This is not very funny, Brian, what can we do pendant 4 heures ?!

Pour s’occuper, on a commencé par aller déjeuner, et en bon touriste nearly rosbif, on s’est donc dirigé vers une brasserie « so nice so frenchy » du centre-ville.
Il y avait du soleil, des mouettes et une terrasse, on était bien, à peaufiner notre bronzage rouge-écarlate-peau-brûlée « so nice so british ».

Au menu de la brasserie, des escargots au beurre d’ail et des cuisses de grenouille, normal quoi, comme dans ahem tout restaurant français, enfin, tout restaurant vu par les anglais. Toujours donner au touriste ce qu’il est venu chercher, règle number one de the hospitalité…

Après, on est allé respirer le bon air de la mer.

Et à Calais, sur le front de plage, on trouve la plus grande aire de jeux de plein air qu’il m’ait été donné de voir en Angleterre en France.
100 mètres de long de toboggans, bateaux pirate et balançoires, the paradis for kids, Mini-Monstre en Second a décrété. Bon, après elle a peu déchanté, quand elle a réalisé que ses jolies tongs – momentanément abandonnées 3 minutes pour grimper à la corde – quelqu’un lui avait volé.

Voler des tongs enfants ! C’est tellement fourbe comme comportement que, forcément, c’est un coup des anglais, je me suis dit en bougonnant.

Ou alors, c’est que le calaisien prend trop exemple sur son fourbe british voisin. D’ailleurs, visiblement, en matière de prénom, le calaisien prend very much exemple sur son british voisin, comme on a pu le constater au gré des toboggans : « Brandon, viens Maman ! » « Jordan, ça suffit maintenant ! » « Tiffany, donne la main à Beverly… ».

Il faut dire que l’Angleterre, c’est vraiment the door à côté, quand on est à Calais. On l’a pleinement réalisé, assis sur un banc à déguster notre cornet de glace, face à la mer, avec les Côtes anglaises en arrière plan, les énormes Ferry encombrant la Manche, et tout devant, au premier plan sur la plage, une forêt de dos uniformément coup de soleillés et tatoués dauphins…

Ca oui, on était bien, en presque Angleterre, c’était presque aussi beau qu’un jour de crachin à Liverpool…

 

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

12 Commentaires

  • Répondre sosso 19 juillet 2013 at 11 h 07 min

    J’adore ! on peut avoir avoir une photo de Lady Di (ce n’est pas le prénom de ton chien ?) épilée avec son tatouage dauphin ?

  • Répondre cybarna 19 juillet 2013 at 14 h 19 min

    Mais comment? comment? comment?? T’as pas vu Brian!! la lose! T’as regardé « in the kitchen? ». :D? Non c’est sûr, on ne peut surveiller les enfants, manger une glace, et chercher Brian! (d’ailleurs ptêt bien lui qui a piqué les tongs! :p)

  • Répondre anacoluthe 19 juillet 2013 at 14 h 20 min

    @sosso : :-)

    Le pire, c’est que quand on la voit, on ne dirait pas qu’elle est « épilée », on a juste l’impression que ses poils sont courts… C’est étrange, c’est une race avec 2 couches de poils, longs au dessus, courts en dessous.

  • Répondre anacoluthe 19 juillet 2013 at 14 h 24 min

    @cybarna : oui, voilà, c’est sûrement ça, le petit Brian était dans le bac à sable, il a pas résisté à la tentation et il a embarqué les tongs turquoise à pois blancs : Brian is a bastard !!!

  • Répondre Marylin 19 juillet 2013 at 19 h 11 min

    Huhuhu, comme il est bien ce billet, on s’y croirait !
    Et elles ont raison les filles : mets-nous un peu plus de photos, là, qu’on se projette complètement !

    ++ et bon week-end

    PS : Ce WE, j’interviewe Monsieur « Couple Libre », ‘tention, ça va déménager ^^ !

  • Répondre Albane 19 juillet 2013 at 23 h 09 min

    Waouh, épiler un chien, je ne savais pas que c’était possible. Mais bon, ça donne l’occasion d’une journée inoubliable… Bon retour en France !

  • Répondre Luna Part 30 juillet 2013 at 16 h 09 min

    ah ah ah merci pour cette tranche de rigolitude…
    l’aire de jeu, c’est pas celle avec une tyrolienne ? C’est le seul truc dont je me souvienne (ça et les petites cabines de plage en bois toute mignonne juste en face)

  • Répondre anacoluthe 7 août 2013 at 10 h 12 min

    @Marylin : nan mais déjà, je vous en mets beaucoup des photos de mon chien, je gagatise déjà trop sur cet animal 😉

  • Répondre anacoluthe 7 août 2013 at 10 h 14 min

    @Albane : moi non plus, je ne savais pas que c’était possible… et d’ailleurs, on est censé l’épiler un peu tous les jours (mais quel boulot, en fait, un chien !)

  • Répondre anacoluthe 7 août 2013 at 10 h 16 min

    @Luna Part : toutafé, c’est celle-là. Avec les mignonnes petites cabines de plage en bois. Mais à vrai dire, sur le moment, et vu la foule sur la plage, je me suis pas dit « rhô c’est mignon, ça… » ^_^

  • Répondre Stelda 11 août 2013 at 10 h 06 min

    This billet is so cute… et Calais est un peu crazy : voler des tongs à une petite fille ? WTF ?! Merci pour le cours d’élevage canin, je n’imaginais pas une seconde qu’on épilait un toutou. Les femmes peuvent donc affirmer qu’elles mènent une vie de chien.

  • Répondre anacoluthe 19 août 2013 at 12 h 41 min

    @Stelda : oups, j’avais zappé ton com’ :-( sorry !

  • Répondre à cybarna Annuler Répondre