Tourisme & Sorties Vu !

Quelques heures à Marseille en 2013…

3 mai 2013

Deux jours à Marseille… une échappée belle dont je rêvais depuis longtemps, mais quand on est pourvue de deux Mini-Monstres les bien-nommées, les confier quelques heures n’est pas chose aisée (en fait, le secret, c’est de courir très vite et de ne pas se retourner quand on part…)

Ma maman ayant accepté cette délicate mission pendant nos vacances en Provence, 1h38 de voiture plus tard, nous nous sommes retrouvés en plein été…

Voici donc quelques heures à Marseille, le récit d’une novice en Cité Phocéenne qui pourra éventuellement servir de guide aux débutants comme moi (Marseillais confirmés s’abstenir !)

***

Un après midi aux Goudes entre ciel et mer…

calanques

Attention, révélation : Marseille est une métropole située en bord de mer !! OK scoop bidon, mais c’est une chose de le savoir, et une autre de le vivre, à 20 minutes* du centre ville, perdu au bout du monde, entre la falaise, le soleil et la mer, dans le petit port de pêcheurs des Goudes…

La bonne idée, aller déjeuner au Grand Bar Restaurant des Goudes, face au port, petite terrasse sans prétention mais grande table, avec des poissons passant directement des pêcheurs du port à la cuisine… et quelle cuisine ! Bref, une petite pépite dénichée sur the uncomparable Yelp (et ce n’est pas la seule chose que j’ai découvert à Marseille grâce à Yelp !)

Et puis après, en longeant la falaise, il y a les rochers qui tombent dans la mer, et puis même une plage, et là… on se prend à penser très très fort que Marseille Plage, c’est quand même autre chose que Lille ou Paris Plage !

*enfin, 20 minutes hors saison ! L’été, il paraît que c’est plutôt 1h…

***

Un apéro au coucher du soleil, face à la mer…

mots-mama

« Un apéro au coucher du soleil, face à la mer et avec des Yelpeurs Marseillais, ca vous dit ?! » Bien sûr que ça nous dit, impossible de refuser une telle proposition, celle de Julie M. la pétillante Community Manager de Yelp Marseille.

Parce que oui, en yelpeuse avertie – avant même de débarquer en ville – j’avais parcouru le site à la recherche des meilleurs spots conseillés par les marseillais eux-mêmes. Et alors que je demandais conseil à Julie M. sur The Best Place to Be le soir même, elle eut la gentillesse de nous inviter à un apéro entre yelpeurs. Et, comment dire… on a plutôt bien sympathisé, vu qu’on a enchaîné apéro puis dîner jusqu’au bout de la nuit !

Débarquer en touriste dans une ville que je ne connais pas, et le soir même dîner avec ses habitants comme si j’en étais une, parler de tout, se marrer, échanger ses coordonnées, se dire qu’on reviendra et qu’on remettra ça, recevoir des petits messages le lendemain pour savoir si la route a été bonne… c’est pour ce genre de trucs que j’adore Yelp, un réseau où le mot social prend tout son sens !

Et même si vous n’êtes pas inscrits sur Yelp (tssss, tssss) je vous donne le secret du bar où le soleil se couche face à la mer : Le Staow ! Et ne manquez pas juste à côté l’excellentissime ardoise du bistrot Larrieu

***

Dormir au Mama-Shelter

mama

J’ai déjà déclaré ma flamme ici à mon ami dedans-mes-rêves, Philippe Starck, artisan de bons moments au Mama Shelter Paris.

Au Mama Marseille, on retrouve ce mix idéal – et rare pour un hôtel – de design/confort/détente, à prix d’ami-ami, enfin si vous pensez à bénéficier d’une promo (à partir de 49€ en ce moment), parce que sinon, outch…

Et puis, comme à Paris, on y vit la délicieuse sensation de ne pas être un touriste, car le restaurant est aussi fréquenté par les marseillais jusqu’au bout de la nuit (oreilles sensibles s’abstenir !).

Mais à la différence de Paris, l’hôtel est très bien situé, à 2 stations de métro de la Canebière, ce qui nous amène au paragraphe suivant avec un enchaînement digne des plus grands Michel (Drucker et Denisot, le combo gagnant).

Ceci dit, si vous préférez les ambiances cosy et chez l’habitant, j’ai aussi repéré un site qui m’a l’air sympa pour une belle location d’appartement à Marseille : House Trip France (oui, parce qu’ils proposent des appartements ou maisons partout en France et pas seulement à Marseille, en fait !)

***

Petit matin à La Canebière

Le poulpe qui a bouché le port de Marseille !

Le poulpe qui a bouché le port de Marseille !

Que celui qui n’a jamais visité la tour Eiffel à Paris me jette la première rascasse : on ne peut décemment pas zapper la Canebière si on séjourne quelques heures à Marseille !

Au pas-si-petit matin (mais le réveil à 9h30 fut héroïque considérant la quantité de rosé ingurgitée la veille…), le long du Vieux-Port, il ne faut pas rater les étals de poissons et leurs vendeurs si, tellement, enfin… mieux que dans mes rêves les plus fous !

Limite j’ai cru qu’on avait engagé des figurants pour faire plus vrai que vrai, à entendre cette vendeuse s’égosiller « Nan mais Madame, il faut faire les courses, des fois hé ! 5€ c’est n’importe quoi, autant que je vous les donne… » ou ce client apostrophant un marchand « non mais restez poli, peuchère, je suis marseillais, moi Môsieur ! »

Et puis émotion devant la petite Dame à qui on a acheté des yeux de Sainte Lucie, ces coquillages porte-bonheur (et puis aussi des hippocampes, mais chut, c’est interdit, enfin en demandant, on s’arrange, hein…) et qui nous a souhaité « du bonheur à vous, passque moi, vé, c’est la fin… »

Quand j’ai raconté à Mini-Monstre en Second la légende de Sainte-Lucie, qui a jeté ses yeux à la mer pour remercier la Vierge d’avoir guéri son père, ma fille a décrété que faudrait pas la prendre pour une débile avec toutes ces histoires, et que, dans ces conditions, elle ne croyait plus en Dieu et en Jésus… Mission parfaitement accomplie Sainte Lucie !

Petite pause café noir à la terrasse haut perchée de La Caravelle (autre bon plan Yelp !) et puis balade dans le famous quartier du Vieux Panier, récemment rénové, et qui a gagné ses lettres de notoriété avec la série Plus Belle la Vie. Il y a même un magasin avec tous les produits dérivés ! Oui, c’est cliché, mais ce quartier – et en particulier la place des moulins tout en haut – mérite quand même la palme de la mignonitude…

On a suivi le parcours plutôt bien pensé du plan de l’Office de Tourisme récupéré au Mama Shelter. Au départ, on voulait aussi faire un tour au nouveau musée du Mucem près du Vieux Port, mais mais mais… enchaînement en boucle piquée sur le dernier paragraphe, Marseille 2013 !

***

Marseille Capitale européenne de la Culture 2013

Avertissement : étant Lilloise, j’ai vécu avec émotion Lille capitale européenne 2004 de la culture, un événement tellement réussi qu’il a transformé notre ville, et le regard que beaucoup posaient sur le nord…

Naïvement, je m’attendais à vivre le même choc devant les animations de Marseille 2013, dont la configuration me semble être assez similaire à Lille : un passé industriel à dépasser, un vrai potentiel de ville à révéler…

Oui mais bon, non… Les animations de la Canebière sont hyper décevantes par rapport à ce qu’elles auraient pu être (quelques animaux bariolés, et une installation entourée de grillages, en panne ou pas encore ouverte…). Quant au beau projet du Mucem, les retards dans les travaux sont tels que le musée n’a toujours pas ouvert ses portes en avril 2013… Dommage de louper 4 mois d’une année pourtant capitale !!

Bref, voilà, je n’y allais pas pour ça, mais j’espérais que la Culture viendrait à moi avec quelques installations spectaculaires, et ce ne fut pas le cas. Mauvais timing, sans doute, il faudrait que je re-tente ma chance cet été !

Mais cela ne m’a pas empêché de croiser le chemin de quelques artistes dont j’aimerais vous parler :

#Les photos de Sirop de Rue :

rascasse-siropderue
Lors de la soirée entre Yelpeurs, j’ai eu la chance de faire la connaissance de Séverine alias Sirop de Rue. Tout juste revenue des USA, Séverine clic-clac Marseille comme elle respire, avec talent et sentiment… Courez voir ses clichés époustouflants réalisés avec un simple iPhone ! Et bonne nouvelle, on peut s’offrir un de ses tirages sur toile !

#Les portraits de Facebic :

Accroché dans une rue pentue du Panier, l’atelier-galerie de Léon Seignourel alias Facebic abrite l’artiste, ses œuvres… et sa collection de bics ! J’ai une tendresse particulière pour les dessins réalisées au bic (souvenez-vous, mon agenda Carine Brancowitz) et j’ai beaucoup admiré la virtuosité des ombres et des volumes au bic noir de Léon Seignourel… ancien élève des Beaux Arts oblige !
Bon à savoir, vous pouvez lui commander un portrait réalisé à partir d’une photo (200€ à 1000€ selon formats)

#Les chaises photographiques de la Jnoun Factory :

chaises

Philippe Ivanez – photographe et cuisinier – a eu la bonne idée d’allier ses deux passions : avec sa comparse Nadia Lagati de la Jnoun Factory, ils créent des « chaises photographiques », comprenez des chaises Formica fifties sur lesquelles sont collées des photos plastifiées. Je n’ai malheureusement pas pu voir en vrai les chaises – pourtant ‘star’ des restaurants branchés marseillais – mais je remercie le magazine phocéen Le 8ème Art de m’avoir fait découvrir cet étonnant mobilier.

#Les photos de FranKc :

Attention, frustration, je vais vous parler d’un photographe sans vous montrer ses photos ! Autre belle personne rencontrée lors de la soirée Yelp, FranKc concilie sa profession de photographe de studio avec son travail d’auteur photographe. Et d’ailleurs, le lendemain de notre rencontre, il s’envolait pour New-York pour un projet personnel de portraits de new-yorkais que je suis impatiente de voir ! Reviens FranKc, on veut des photos !

Edit du 6 mai : FranKc is back, voici donc une photo de son travail ! (je me demandais pourquoi FranKc avait mis « Emily Loizeau » en objet, dans le mail qu’il m’a envoyé avec cette photo… Hum, eh bien, après une enquête de fond, je suis en mesure de vous révéler qu’il s’agit des mains de – suspense… – Emily Loizeau !) (je comprends vite, quand on m’explique !)

« Empreintes partielles »

EMILY2

***
**************
****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

15 Commentaires

  • Répondre Stelda 3 mai 2013 at 14 h 52 min

    Ouf tu sembles avoir apprécié Marseille!! Le contraire m’aurait désolée. C’est vrai que c’est une ville de roman de film : on y voit des choses (et surtout on y entend) des trucs qu’on croirait imaginés par Audiard pour un Dom Camillo.
    Et ce que j’aime c’est cette énergie artistique partout, à tous les coins de rue. Chacun essaye un peu sur le pas de sa porte, dans le bistrot d’un copain… Y a du bon et du moins bon mais ça compense la saleté et les tags partout (ça t’as sans doute frappé les tags, non ?).

  • Répondre anacoluthe 3 mai 2013 at 15 h 24 min

    @Stelda : c’est vrai que tu connais bien, toi ! Oui, j’ai beaucoup aimé, même si frustrée parce que c’était trop court… J’ai d’autant plus apprécié qu’il y a eu cette chouette rencontre avec les Yelpeurs marseillais qui a « intensifié » ma rencontre avec la ville.

    (à propos de tags, Sirop de Rue fait de très jolis photos de tags, justement !
    http://siropderue.net

  • Répondre La vie en presque rose 3 mai 2013 at 17 h 25 min

    Eh ben dis donc, c’est un vrai guide ! Dommage que tu l’aies pas publié AVANT l’été dernier, quand je suis allée passer 3 jours à Marseille qui était en travaux partout partout partout pour cause de capitale européenne de la culture en 2013.

  • Répondre anacoluthe 3 mai 2013 at 18 h 23 min

    @La vie en presque rose : merci, tu me consoles, je réalise que c’était beaucoup mieux d’y aller cette année, même si le MuCem n’était pas encore fini 😉

  • Répondre Luna Part 4 mai 2013 at 14 h 01 min

    Marseille m’a toujours attirée/repoussée, c’est une des rares grandes villes françaises où je ne suis jamais allée, un peu « planète Mars » tellement ça semble aux antipodes d’ici 😉
    Depuis que le TGV y va, ça me tente de plus en plus et ce genre de reportage pourrait finir de me convaincre d’acheter un billet 😉

  • Répondre anacoluthe 6 mai 2013 at 14 h 52 min

    @Luna Part : différent d’ici, oui, bien sûr, mais un des charmes de cette ville pour nous Lillois !
    Mon conseil, maintenant que je connais un peu la topographie de la ville, c’est de bien préparer son voyage : parce qu’en fait, ça monte et ça descend pas mal, donc l’improvisation « flânerie » ou le côté « on se perd » avec montage de côtes en plein canard à pied, ça peut vite tourner à l’enfer !

    Et se renseigner si les lieux qu’on veut voir sont accessibles sans voiture ! (on était en voiture pour aller aux Goudes, par exemple, mais je crois qu’il y a un bus…)

  • Répondre Fr4nKc 6 mai 2013 at 16 h 35 min

    Merci merci, tu m’as bien fait rire qui plus est :)

  • Répondre anacoluthe 6 mai 2013 at 17 h 36 min

    @Fr4nKc : je t’en prie et bravo, je vois que tu as intégré la leçon de « thank you » new-yorkais à la Garance Doré (une jeune blogueuse qui débute ^-^) !

  • Répondre Superbulles 13 mai 2013 at 12 h 30 min

    Marseille c’est la ville de mes grands-parents donc j’y retourne toujours avec une certaine émotion. Pour moi c’est d’abord Notre Dame de la Garde que je voyais de leur fenêtre de cuisine. Et puis oui la mer, bien sûr tellement la mer ! Et tous les petits villages. J’adore Endoume par exemple. A Marseille il y a même une place qui porte mon nom de famille (à moins que ce ne soit l’inverse) mais je ne dirais pas laquelle 😉

  • Répondre anacoluthe 14 mai 2013 at 11 h 08 min

    @Superbulles : waoua, une place à ton nom, la super classe !
    Ca m’a frappé la mer, je n’avais jamais réalisé avant que cette ville est vraiment coincée entre la montagne et la mer, et que tout s’articule donc autour de ça, l’immobilier, les restaus, les loisirs…
    Et vu depuis ma ville de Lille, c’est tellement tellement différent comme environnement, ça me paraît limite surréaliste qu’on puisse vivre dans un endroit avec la mer si bleue (et le soleil !) à portée de vue, tous les jours…

  • Répondre Superbulles 14 mai 2013 at 11 h 38 min

    Ah ben ceci dit j’aime beaucoup Lille aussi mais je crois que ma vision est largement tronquée par le fait que je ne connais que le Vieux Lille… (enfin ce que je veux dire c’est que je ne pense pas connaître Lille en fin de compte même si j’ai aussi des origines Ch’tis !).

  • Répondre anacoluthe 17 mai 2013 at 9 h 20 min

    @Superbulles : oui, le Vieux Lille n’est pas Lille, et d’ailleurs, Lille elle-même n’est pas la métropole lilloise où la plupart des gens habite car Lille est un ville à la superficie assez réduite en fait… mais bon, tu sais tout ça j’imagine si tu est originaire d' »ichi » !

  • Répondre Nono 30 mai 2013 at 21 h 34 min

    Eh bien maintenant il faut revenir, mi juin ? mi septembre…. voire plus tard ! profiter des musées qui vont ouvrir les uns derrière les autres ( du mucem au nouveau musée Borely, Longchamp rénové et magnifique sous le ciel bleu marseillais) , promener sur la digue et filer prendre un bain à la Crine au Frioul par exemple, descendre regarder les fonds de Sormiou en prendre plein les yeux et remonter en s’arrêtant déguster une bonne pizz’ chez Zé sur le retour à pied, profiter des couleurs fabuleuses de la mer avec le mistral le matin, faire le plein de navettes au Panier etc… etc… ), flâner à Noailles ( c’est pas propre et alors… ? ) ….

  • Répondre anacoluthe 31 mai 2013 at 16 h 50 min

    @Nono : ahhhhhhh, oui mais tu prêches une convaincue, là ! Je voudrais bien revenir… En tout cas, merci pour les idées d’activités !

  • Répondre Fauchée | la vie est une anacoluthe 19 novembre 2013 at 9 h 28 min

    […] alors, Bonne Mère, elle est passée où, cette chance providentielle que devait m’apporter mon œil de Ste Lucie, peuchère […]

  • Laisser un commentaire