Vu !

Lorsque Laura Ingalls jouait pour Woody Allen…

12 février 2013

manhattan

J’ai la cinéphilie téméraire.

A 20 ans, c’était particulièrement patent : par exemple, aller voir les Fraises sauvages d’Ingmar Bergman un 31 décembre à 23 heures, téméraire !

Quand à ce week-end Tarkovski à la Cinémathèque – soit 2 heures de Stalker le samedi, suivies de 3 heures d’Andreï Roublev le dimanche – très très téméraire, tellement que je n’ai pas vu d’autre issue qu’embrasser fougueusement le garçon qui m’accompagnait pour mettre fin à ce supplice…

Les années ont passé, j’aurais dû me calmer, et pourtant : regarder Manhattan avec mes enfants, cinéphile téméraire patentée !

Parce que pour mes filles, un film en noir en blanc, c’est lent, embêtant et – attention il n’y a pas pire sur l’échelle du nul – ça date de quand t’étais petite, Maman (hum, ces temps reculés où on devait rester immobile pour téléphoner, tout à côté de son combiné tenu en laisse).

Bref, au bout de 10 minutes, 100% de ma petite troupe avait déserté l’écran pour rejoindre le vaste monde (aka la salle à manger en mode goûter). C’est donc seule que j’ai savouré mon Woody préféré, et pour la première fois, en français, because téméraire mais pas folle à lier, avec les enfants, j’avais fait une croix sur la VO sous-titrée.

Et là, révélation : Laura Ingalls a tourné pour Woody Allen dans Manhattan !

Enfin… plus exactement, la comédienne française qui double Laura Ingalls dans la petite maison dans la prairie, double également Mariel Hemingway, qui joue dans Manhattan…

Et la véritable révélation que j’ai donc eu à la suite de cette prise de conscience, c’est que la doublure voix a une grande influence sur la perception inconsciente que l’on a du personnage d’un film.

Et dans ce cas précis (Mariel Hemingway joue le rôle d’une très jeune femme amoureuse de Woody, qui, lui, joue son rôle habituel de torturé maladif un rien blasé) il me semble que ça biaise un peu les choses, car cela transforme cette jeune fille en nunuche absolue – dévalant une prairie en riant et cheveux au vent  – alors que le personnage n’est pas si nunuche que ça, en VO…

Moralité : faut pas déconner avec le choix des comédiens de doublure. Imaginez, je sais pas, la voix française d’Eddy Murphy doublant Daniel Craig dans James Bond, il perdrait immédiatement 30 places au classement des hommes les plus sexy de la planète, non ?! (« eh mec, mon nom est Bond, tu vois, James Bond !! »)

***

Poke à ma cop’s Demeninges et à son entreprise pharaonique d’éducation cinéphile avec sa fille…

 

***

**************

****************************

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

16 Commentaires

  • Répondre electromenagere 12 février 2013 at 9 h 28 min

    Ah ça il y a des voix qui collent à la peau comme Jacques Balutin avec Starsky ! Difficile de s’en défaire après des années d’habitude mais je me dis que ça doit être encore pire pour eux et tributaire de la carrière de l’autre.
    Je me rends compte à quel point c’est dur de faire regarder des films aux enfants vu les évolutions techniques du cinéma. Par exemple, on a regardé samedi Jason et les argonautes, et je suis bien contente qu’elle soit à un âge où les péplums sont encore regardés avec « sérieux », quand Harry Potter passera par là, elle va bien se moquer des effets spéciaux des péplums.

  • Répondre lutecewoman 12 février 2013 at 9 h 43 min

    Ici, j’éduque au ringard à coups de soirées pyjamas. Comme ça veut dire qu’on mange un truc d’enfants sur la table basse, le soir, c’est suffisant pour plaire. Et je pense que mon enthousiasme pour les musicals est communicatif.

    (Yvan Attal repris la voix de Tom Cruise, on m’a dit.)

  • Répondre Luna Part 12 février 2013 at 10 h 23 min

    j’ai le souvenir d’un fou-rire en séjour linguistique en Angleterre devant « Magnum » dès que Tom Selleck a ouvert la bouche. Ma famille d’accueil ne comprenait pas et j’ai eu beaucoup de mal à expliquer que c’était à cause de sa voix (plus haut perchée et nasillarde à l’américaine) mais vraiment très différente en VF (celle de Starsky aussi !) et c’est vrai que ça changeait la perception du personnage.

  • Répondre anacoluthe 12 février 2013 at 10 h 57 min

    @electromenagere : Jason et les argonautes, non mais chapeau bas ! Et tu lui faire lire quand, l’Odyssée ?!
    Je remarque quand même que tu ne fais souhaites pas que ta fille ait accès à des grands classiques comme Starsky et Hutch…

  • Répondre anacoluthe 12 février 2013 at 11 h 00 min

    @lutecewoman : ah oui, c’est une bonne idée, jouer sur le côté Pavlovien de l’enfant ; « Vieux film égal chamallow, donc mmmm les vieux films ! »

    Ah bon, Yvan Attal en Tom Cruise, drôle d’idée, Yvan ! J’espère pour lui que les prochains films de Tom Cruise seront chouettes…

  • Répondre anacoluthe 12 février 2013 at 11 h 01 min

    @Luna Part : je n’ai jamais entendu leurs voix en VF, mais c’est vrai que ça doit marcher dans l’autre sens, comme principe… Bon, en fait, la voix, c’est hyper important pour un comédien (waouah, je fais de ces découvertes, moi !)

  • Répondre La vie en presque rose 12 février 2013 at 11 h 04 min

    Et la voix française de Woody Allen lui-même, en tout cas dans ses preimers films, genre « Prends l’oseille… » : c’était celle de Bugs Bunny. Insupportable.

  • Répondre anacoluthe 12 février 2013 at 11 h 30 min

    @La vie en presque rose : Ah bon ? Tiens, amusant, j’essaierais de voir (enfin d’écouter !) ça…

  • Répondre Cilaïne 12 février 2013 at 12 h 02 min

    A l’époque (totalement révolue !) du téléchargement de films, on était tout contents de lancer Ocean Twelve….en VF mais surpiiiise : canadienne…..Julia, Brad et Georges au pays de Céline Dion….finalement on a bien rit !

  • Répondre Stelda 12 février 2013 at 12 h 27 min

    Tu as raison à 200 % : les doublures jouent terriblement sur le personnage! Et l’autre jour, j’avais l’impression de regarder un film avec SJP, mais non : c’était juste sa voix! Ca m’a fait drôle pendant 1h45.

  • Répondre anacoluthe 12 février 2013 at 15 h 05 min

    @Cilaïne : ca devait être super drôle (et super pas crédible) en version québécoise !

  • Répondre anacoluthe 12 février 2013 at 15 h 06 min

    @Stelda : ah oui, les voix des séries, c’est terrible, parce qu’on retrouve souvent leur voix dans la pub, et du coup, j’entends la pub, je vois le personnage (et c’est pas toujours à leur avantage…)

  • Répondre christine 12 février 2013 at 21 h 54 min

    C’est pourquoi je regarde les films en VO. Mon fils se fait seul son éducation cinéphile en piochant dans la cinémathèque perso, il est tombé sur des Tati et il adore!

  • Répondre anacoluthe 14 février 2013 at 16 h 51 min

    @christine : Mes filles aiment bien Tati aussi… et puis avec Tati, on n’a pas ce problème de sur-interprétation des personnages selon leur voix !

  • Répondre Sosso 18 février 2013 at 10 h 10 min

    Je travaille sur un gros projet numérique ( une appli visible sur la télé).
    Bref, on a enregistré des livres. Et ben une histoire lue par Morgan Freeman, ça pète!

  • Répondre anacoluthe 19 février 2013 at 12 h 04 min

    @Sosso : La voix française de Morgan Freeman, elle est incroyable !

  • Laisser un commentaire