Geekeries

Hellocoton a fait des bébés : les nouveaux réseaux sociaux

3 décembre 2012

Hein qu’on dirait un réseau mis en lumière ? Ben non, c’est Fantastic à Lille !!

**************

****************************

Facebook, c’est un peu le grand-oncle d’Amérique des réseaux sociaux, l’ancêtre qui a tout initié mais qu’on adore détester : certes, toute la famille se retrouve chez lui, mais tout le monde en a ras le bol de sa manie de changer les règles au gré de ses sautes d’humeur de Papy psycho-rigide…

Et dans cet arbre généalogique des réseaux sociaux, Hellocoton, ce serait une sorte de Maman, bienveillante et bien de chez nous.

Car oui, ce réseau a été inventé à Paris-France par deux petits frenchies qui ont cru en leur idée, et bien leur en a pris : 4 ans seulement après sa création en avril 2008, bingo, le site est racheté par Prisma. Joli succès pour Maman, tout le monde est content !

Et maintenant, comme toute Mama qui se respecte, Hellocoton fait des bébés. Enfin, des bébés, c’est moi qui extrapole. Une métaphore filée, ça s’appelle (amie de la figure de style et de l’anacoluthe, stay tuned)

Parce qu’en vrai, les nouveaux réseaux sociaux frenchies dont j’avais envie de vous parler ne sont pas du tout affiliés à Hellocoton, mais je trouve qu’il y a des ressemblances façon parent-enfant. Décryptons.

 

Mes Bonnes Copines

 

Une des clés du succès de Hellocoton, c’est d’avoir compris qu’il y avait une spécificité de la bloggosphère au féminin, après des années de visibilité quasi exclusivement « testostéronée » des presse-citron et consort.

De plus, la conception même de ce site – avec une partie réseau en plus de l’aspect « reader » – a permis de fédérer une communauté de bloggueuses, qui ont pu se connaître et créer des liens plus facilement.

mesbonnescopines.com capitalise sur les liens au féminin, puisqu’il s’agit d’un réseau social d’entraide entre femmes (et pas seulement entre bloggueuses !)

Concrètement, cela ressemble à un SEL (système d’échange solidaire) en nettement plus sexy : chaque copinaute peut demander ou proposer un coup de pouce (cours d’informatique, garde d’enfants, création graphique, etc). Le coup de pouce est réglé en « bisous », une monnaie virtuelle avec laquelle on peut à son tour s’acheter des coups de pouce auprès d’autres copinautes.

La bonne idée, c’est que mesbonnescopines.com propose de prolonger l’expérience en créant des groupes selon ses affinités pro (les mamans chefs d’entreprises), perso (les tricoteuses), géographique… ou autre !

Et pour rencontrer des bonnes copines en vrai, des « rendez-vous secret » sont organisés par région sur des thèmes précis.

Autre point commun avec Hellocoton et sa fameuse « team », mesbonnescopines.com ne se présente pas comme un site désincarné, mais comme un véritable projet humain, les valeurs de l’entreprise et sa vision sont d’ailleurs exposés avec beaucoup d’enthousiasme dans la newsletter hebdo de Florence Haxel, créatrice du site.

Bref, si vous voulez découvrir ce site, dites-le moi en commentaire, et je vous « marrainerai »…

 

Enjoy My Tribu

 

La curiosité fait partie des valeurs revendiquées par Hellocoton dans son à propos, et c’est vrai qu’entre les mises en avant sur la Une, les différentes catégories et les dossiers thématiques, on peut réellement « découvrir toutes les dernières tendances » et « prendre une bonne dose d’inspiration » (c’est la team qui le dit !)

On retrouve le même état d’esprit d’ouverture au monde avec enjoymytribu.com, site tout récemment initié par deux créateurs français, et qui se définit comme « votre boîte à idées en ligne ».

Sur enjoymytribu.com, on peut donc se créer des boîtes dans laquelle on conserve ses idées en provenance de son ordi ou du web, qu’on peut partager avec sa tribu… ou pas ! Car à la différence de Pinterest, on peut choisir de ne pas rendre public sa « boîte » (ah… entre temps, je viens de voir que Pinterest a aussi créé des boards privés, il était temps !)

Autres différences notables avec Pinterest : on peut « pinner » (ici, c’est le bouton « enjoy » qui remplit cette fonction) non seulement des images, mais aussi des adresses URL. Ca n’a l’air de rien, mais c’est ultra pratique, c’est un peu comme si on pouvait se créer des boîtes avec des onglets de navigateur, en quelque sorte.

Et si vous voulez conserver en idée l’incroyable blog anacoluthe.fr, vous pouvez, donc !

Et petit-gros détail, avec enjoymytribu.com, la source d’origine n’est pas perdue (un gros bouton « voir d’où provient cette image »), contrairement à Pinterest, qui est tant décrié à ce sujet comme potentiel outil de spoliation massive des droits d’auteur !

Pourquoi ce site m’a t’il fait penser à Hellocoton, me direz-vous ? Eh bien, les idées sont organisées par « catégories » qui sont quasi les mêmes que celles des onglets Hellocoton. Et comme sur Hellocoton, certaines idées ou boîtes d’idées sont sélectionnées par la rédaction d’Enjoy My Tribu et mises en avant en Une, mais aussi dans une newsletter hebdo. (et là je m’interroge, pourquoi Hellocoton ne propose pas de newsletter, hein, pourquoi ?!)

 

Et un petit SeedBomb pour la route !

 

Bon OK, ce nouveau réseau social n’a absolument rien à voir avec Hellocoton, mais je ne pouvais pas passer à côté quand Rebecca Amstromg m’a appris qu’elle lançait son bébé le 12 décembre prochain (hé, je ne me souviens plus comment on a connu nos blogs respectifs avec Rebecca Amstrong mais si ça se trouve c’était par Hellocoton ?!)

L’idée de SeedBomb.net (encore en version bêta pour le moment), c’est de mettre enfin en réseau toutes les initiatives favorisant la Bioversité en milieu urbain (genre le larguage de graines dans les friches, les fermes urbaines, vous voyez ?), de partager les bonnes pratiques, et de créer des vocations !

La puissance du réseau au service direct de la nature, je valide…

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

18 Commentaires

  • Répondre Rebecca 3 décembre 2012 at 9 h 21 min

    Oh merci de parler de seedbomb! J’espère que toutes et tous les jardiniers urbains qui s’ignorent (ou pas) viendront rejoindre seedbomb. Il y a tellement à découvrir et partager!
    Et je découvre les autres réseaux dont tu parles, je vais aller y jeter un oeil…

  • Répondre anacoluthe 3 décembre 2012 at 11 h 43 min

    @Rebecca : je t’en prie, c’est bien modeste en regard de ce que tu fais (je suis toujours très admirative des gens qui ont l’énergie de faire avancer concrètement le monde !!)

  • Répondre Rebecca 3 décembre 2012 at 14 h 31 min

    J’espère que je vais réussir à faire marcher le truc! J’ai mis ton article en lien sur le blog de seedbomb. Tiens si tu veux t’inscrire pour partager de petits coins de verdure urbains que tu aimes, ça se passe ici: seedbomb.net/launching.ok. Je suis intéressée par toute remarque sur l’ergonomie du site, fonctionnalités, etc, Pour qu’il soit beau pour son lancement!! :)

  • Répondre Rebecca 3 décembre 2012 at 14 h 34 min

    Je veux bien que tu sois ma marraine pour mes bonnes copines, STP…

  • Répondre lutecewoman 3 décembre 2012 at 16 h 06 min

    marraine-fée-moi, je te prie.

  • Répondre anacoluthe 3 décembre 2012 at 19 h 27 min

    @Rebecca : OK, j’essaierai d’aller voir ça et de te donner mon avis (non éclairé 😉

  • Répondre anacoluthe 3 décembre 2012 at 19 h 27 min

    @Rebecca : et je t’ai marrainé, a y’est !

  • Répondre anacoluthe 3 décembre 2012 at 19 h 28 min

    @lutecewoman : aussitôt demandé, aussitôt fée ! (si tous les vœux étaient aussi faciles à réaliser, je postulerais pour Mère Noël…)

  • Répondre Marine 3 décembre 2012 at 21 h 54 min

    Moi aussi je veux bien être marrainée! et au passage, j’adore tes billets d’humeurs insolites.

  • Répondre anacoluthe 4 décembre 2012 at 10 h 43 min

    @Marine : merci beaucoup ! Voilà, « Marrainage » envoyé ce matin…

  • Répondre LAURENCE 4 décembre 2012 at 14 h 46 min

    Coatchée par ta soeur, elle me conseille vivement de commencer un traitement « Hellocoton ». Pas risque de surdosage mais certainement d’ouverture d’esprit. Accepterais tu de me marrainer aussi ? merci, Laurence ********

  • Répondre anacoluthe 4 décembre 2012 at 15 h 34 min

    @Laurence : Hello Laurence, et bienvenue ! Je m’en vais de ce pas te marrainer sur mes bonnes copines !

    PS. j’ai modifié ton commentaire pour que ton nom de famille n’apparaisse pas…

  • Répondre l'expat de biarritz 5 décembre 2012 at 13 h 35 min

    Article TRÈS TRÈS intéressant !
    Pas du tout le temps d’aller voir ça ce mois-ci mais dès janvier je m’y plonge.
    Merci :)

  • Répondre anacoluthe 5 décembre 2012 at 17 h 31 min

    @l’expat : merci merci, et RDV en janvier, donc !

  • Répondre bergamote 6 décembre 2012 at 23 h 00 min

    A peine le temps de regarder ton blog, et ma vieille page FB de temps en temps…. alors tous ces sites!!!! Mais ça m’intéresse… ça me change des réseaux sociaux pas rigolo-rigolo version recherche d’emploi auxquels je forme mes étudiants. Je devrai leur faire un TP Hellocoton….

  • Répondre anacoluthe 7 décembre 2012 at 12 h 42 min

    @bergamote : ah bon, ça existe des réseaux sociaux spécifiques pour la recherche d’emplois ? Ou alors c’est les trucs genre Viadeo et Linkedin ?? (pas ultra fun, c’est vrai…)

  • Répondre La vie en presque rose 18 décembre 2012 at 0 h 13 min

    Je veux bien que tu me marraines, Anacoluthe. Je trouve que Hellocotton est devenu trop gros. Lequel tu me conseilles ?

  • Répondre anacoluthe 19 décembre 2012 at 18 h 35 min

    @La vie en presque rose : Ok, je te marraine ! C’est vrai, Hellocoton, c’est devenu très grand, mais peut-être aussi parce que la bloggosphère est devenue très (trop ?) grande ! Je ne sais pas s’il y a une alternative, les sites dont je parlent ne s’adressent pas spécialement aux bloggueurs…

  • Laisser un commentaire