Maman

Le cri

15 juin 2010

Si seulement j’étais peintre, norvégienne et née au siècle avant-dernier, je serais ressortie de cette nuit inspirée et non pas épuisée.

À 2H07 du matin, Mini-Monstre en Second s’est mise à hurler. Sans raison.

A 2H17, Mini-Monstre en Second hurlait encore et nous, nous cherchions inlassablement la raison.

A 2H27, Mini-Monstre en Second hurlait toujours mais nous, nous avions renoncé à chercher.

A 2H47, Mini-Monstre en Second n’hurlait plus tandis que nous cherchions en vain le sommeil.

Si seulement j’étais peintre mais voilà j’écris, et depuis ce matin, j’ai mal à la tête et comme un cri qui m’obsède…

« MAAAAMAAAAN ! » une œuvre majeure du courant Expressioniste…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

15 Commentaires

  • Répondre laure 15 juin 2010 at 16 h 01 min

    ah oui je connais, c’est juste horrrrible !!!

    rien à voir mais du grain à moudre suite au post « sou sle caleçon des garçons »,

    http://www.darkplanneur.com/2010/06/paris-porn-film-fest-commence-jeudi-.html

    bize

  • Répondre Cilaïne 15 juin 2010 at 17 h 20 min

    C’est fou ça, j’ai aussi choisi « Le cri » comme illustration à une bafouille écrite aujourd’hui (sur la vie en entreprise, rien à voir donc, enfin à part l’envie de hurler)

    Enfin bref, c’est vrai que ce genre d’experience est fatigo-angoissante. Elle s’en souvenait ce matin ?

  • Répondre anacoluthe 15 juin 2010 at 17 h 27 min

    @laure : circulez, y’a rien à voir (mais je vais quand même aller y jeter un coup d’œil !)

    @Cilaïne : Salariés de tous les pays, unissez-vous et criez pour couvrir les wuwuzelas ! (ah ouais, t’as le sens de l’illustration, dis-moi)
    Non, bien sûr, elle s’est réveillée comme une fleur et avait tout oublié…

  • Répondre Tocwim 15 juin 2010 at 17 h 30 min

    Oui, oui, effectivement c’est « criant de vérité » comme histoire.

    Pour les cris de Mini monstre en Second… pas d’explication sauf peut être une crise de somnambulisme très particulière (http://fr.wikipedia.org/wiki/Somnambulisme) ou de terreur nocturne (http://fr.wikipedia.org/wiki/Terreur_nocturne).

    Ce doit être épuisant ! Bon courage.

    A propos du cri de Munch (en fait 4 cris voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cri) je n’arrive pas a regarder ce tableau sans frissonner. Bizarrement j’entends très nettement un cri. Mais, heu, comment dire, là, dans ma tête, en fait. Et je pense que ce n’est pas le cri du personnage du tableau mais… le mien. Une sorte de cri primaire, tapi au fond de moi, qui ne demanderait qu’à surgir en certaines occasions extrêmes. Occasions auxquelles je n’ai pas eu l’opportunité d’être confronté… et c’est tant mieux.

  • Répondre anacoluthe 15 juin 2010 at 17 h 40 min

    @Tocwim : oui, terreur nocturne, j’y ai déjà pensé, mais je pensais que c’était seulement chez les enfants + jeunes… il semblerait que non !
    Et si c’est du somnambulisme, la bonne nouvelle que j’ai appris grâce à ton lien, c’est que ça pourrait être pire ! Comme ça, par exemple :

     » l’enfant urine dans un lieu inapproprié, utilise des mots obscènes »

    (l’exorciste, le retour, wéé !)

    Oui, je vois bien le genre de cri… mais, t’as jamais fait Space Mountain ?! (moi pas, mais je pense que je rendrais mon voisin sourd)

  • Répondre laure K 15 juin 2010 at 19 h 59 min

    mais c’est du porno fait par des femmes, entre autre, c’est ce regard là qui m’intéresse … !! ah je t ‘entends lever les sourcils aux ciel !!

  • Répondre ema 15 juin 2010 at 20 h 26 min

    c’est fou comme l’art sert à tout !

  • Répondre Anacoluthe 15 juin 2010 at 21 h 09 min

    @laure : mais oui, mais oui, j’ai vu et ça m’intéresse effectivement !! Mon « circulez y’a rien à voir, c’était juste en référence à ton « rien à voir mais », alors que ca renvoyait à quelque chose à voir, tu vois ? (que les mots sont imparfaits quand ils sont écrits au lieu d’être entendus, ils prêtent à confusion) (bon et sinon, dans l’absolu, faut savoir que je taquine quand j’aime, moi)

  • Répondre Anacoluthe 15 juin 2010 at 21 h 10 min

    @Ema : l’art mène même au cochon, parfois (cf supra)…

  • Répondre Camille 15 juin 2010 at 21 h 41 min

    HU HU HU.
    (dis, toi, tu cries pas, hein, la nuit?)

  • Répondre anacoluthe 16 juin 2010 at 9 h 37 min

    @Camille : ah ben non, du coup, quand je peux dormir peinard, je dors comme une masse, et je fais la grasse matinée jusqu’à (au moins) 7H30 !

  • Répondre dahoé 16 juin 2010 at 9 h 40 min

    et ben … tu sais que tu ne pousses pas la nullipare que je suis à la reproduction et au renouvellement de l’espèce avec ce type d’anecdotes … oh le stress !

  • Répondre anacoluthe 16 juin 2010 at 10 h 01 min

    @dahoé : faut jamais oublier mon avertissement « le blog c’est pas la vraie vie, c’est la vie en pire parce que c’est plus rigolo à lire » !
    Bon, là, OK, ça s’est vraiment passé… mais je vous raconte pas les moments où je suis totalement gaga devant mes filles… L’enfant, c’est à la fois adorable et chiant !

  • Répondre laure K 17 juin 2010 at 0 h 24 min

    bon et bien je te raconterai, hi, hi …!!

  • Répondre anacoluthe 17 juin 2010 at 9 h 26 min

    @laure K : ah, tu y vas ce soir ? (et le match de l’équipe de France, alors !) En tout cas, toujours en verve, le père Mocky, un festival porno féminin dans son cinéma, chaud !

  • Laisser un commentaire