Humeurs Maman

Copains comme cochon d’Inde

4 décembre 2011

La fourberie de Dame nature n’est plus à démontrer, c’est là chose avérée.

« Wech wech, sa reum la teupu, à Feum Nature ! » s’empresse de sous-titrer mon inconscient.

Hem hem, je vous prie de lui pardonner, mais on sait que ce n’est point ragoûtant, ces histoires d’insconcient, de « ça » et de tout ça…

Mais il faut voir jusqu’où la traîtrise de Dame Nature va se loger : tenez, moi qui suis à peu près aussi proche des animaux que Steevy Boulay de la médaille Fields, voilà que mon domicile est en train de se transformer peu à peu en annexe d’Animaland.

Après « La saga du lapin nain », nous venons en effet d’attaquer l’épisode 2  : « L’épopée du cochon d’Inde ».

Qui d’ailleurs en ce qui le concerne ne vient pas d’Inde mais du Pérou, pays où il est aussi apprécié que la dinde dans nos contrées : c’est-à-dire bien assaisonné les jours de fêtes (la preuve ici, âme sensible s’abstenir)

« Chanmé, la teupu, la teupu, Feum Nature ! »

Hem hem bis, c’est exprimé un peu violemment, mais en même temps, c’est clairement le fond de ma pensée quand je vois cette photo de brochettes de cochon d’Inde, brrrrr…

La particularité de notre nouveau résident en provenance du Pérou, c’est sa pilosité, croisement improbable entre un plumeau et Fonzo from Happy Days.

Cependant, nous avons pudiquement déclaré – après que Mini-Monstre l’a choisi entre cent à l’animalerie – que Cookie (oui, c’est une fille) était très « funky ». Et oui, très jolie.

La vérité, mon jeu favori depuis qu’on l’a ramené ici, c’est « où la tête alouette ? »

Plumeau ? Papatte à chien ?

Où-est la tête, alouette ?

Mais ne serait-ce point un œil qu'on aperçoit là ?

Coucou la voilà !

Autre caractéristique de notre Cook’n roll : elle adore couiner doucement quand on la câline (il paraît d’ailleurs qu’au Pérou on appelle « Cuy » les cochons d’Inde eu égard à ce bruit) (et les chats, c’est « ron ron » ou bien ?)

La prochaine étape de notre saga animalière domestique sera de faire cohabiter le lapin et la cochonne d’Inde dans une même cage, le vendeur de l’animalerie nous ayant affirmé qu’ils pouvaient à coup sûr devenir « de bons copains ».

Enfin, pour le moment, notre lapin a surtout envie qu’ils deviennent « de bonnes copines », hem hem… Cookkie, un peu moins, à en croire ses couics couics frénétiques.

D’après ce que j’ai lu sur Internet, si ça ne se calme pas d’ici quelques semaines de chambre cage à part avec présentation progressive, il faudra se résoudre à castrer le lapin.

« Vech, trop relou c’te teupu ! Castrer, c’est trop chanmé ! »

Eh l’inconscient, si ça te plaît pas tout ça, va donc parler à l’inconscient de ton copain le lapin priapique au lieu de tout commenter !

***

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

8 Commentaires

  • Répondre MissBrownie 5 décembre 2011 at 11 h 25 min

    Elle est où la té-tête, il est où le cucul?
    Samedi, Chupa a ramené un Zhu Zhu pet. Il couine aussi mais il ne fait pas caca.
    Un chat obèse, ça me suffit 😉

  • Répondre anacoluthe 5 décembre 2011 at 14 h 34 min

    @MissBrownie : justement, je me demandais si les Zhu Zhu Pet étaient censés êtres des cochons d’Inde ?? Un chat obèse, comme souvent les chats des villes, non ?

  • Répondre l'expat de biarritz 5 décembre 2011 at 18 h 52 min

    Toi, tu vas finir avec un chien…

  • Répondre anacoluthe 5 décembre 2011 at 18 h 59 min

    @l’expat de biarritz : tu ne crois pas si bien dire, c’est le grand projet secret des forces du mal (aka : mon mari sur ce coup là)

  • Répondre Blogueuse égarée 5 décembre 2011 at 23 h 13 min

    Pas mal, ta nouvelle perruque 😀

  • Répondre Camille 6 décembre 2011 at 0 h 53 min

    Pardon, excuse moi, mais quand le lapin il veut faire des cochonneries avec la cochonne d’inde, il trouve la tête (et donc les fesses), ou bien il fait au hasard?

  • Répondre anacoluthe 6 décembre 2011 at 11 h 57 min

    @Blogueuse égarée : pauvre Cookie, elle pourrait juste faire postiche-mèche comme job, vu sa taille !

  • Répondre anacoluthe 6 décembre 2011 at 11 h 59 min

    @Camille : bizarrement, il a trouvé tout de suite, la première fois qu’on les a présenté, hop, il s’est jeté sur elle… Depuis, on fait gaffe, on lui présente fermement que la tête-alouette… et elle, elle lui fait des couic-couic d’amour dans le cou (elle aime bien son côté radiateur, je crois) mais ça fait flipper le lapin, tous ces bruits !

  • Laisser un commentaire