Maman

L’amour à emporter

19 octobre 2011

Quasiment tous les soirs, mon homme et moi devons jouer ce rôle ingrat de policier auprès des Mini- Monstres :

« C’est tout, maintenant les filles, on se tait ! » « Allez, vous dormez sinon ça va barder ! », « Ecoutez-moi bien je compte jusqu’à 3 et si ça continue, je descends ! »

L’autre soir, j’ai compté 1-2-3 et je suis descendue.

Et sur les marches de l’escalier qui mène à notre chambre, j’ai trouvé ces petits bouts de papier. Depuis son lit, une petite souris de 6 ans m’a chuchoté : « Bonne nuit, Maman, je t’ai fait des petits câlins pour que tu puisses les serrer contre toi quand je ne suis pas là…»

Le policier en moi aurait asséné que c’est bon, vous pouvez circuler dormir, ça ira pour cette fois, mais la maman que je suis aussi a simplement soufflé « C’est gentil ma chérie, et maintenant bonne nuit, fais de beaux rêves de princesse »

Et en remontant, j’ai repensé à cette petite fille que j’étais en mon temps, à l’amour insensé que je portais à ma Maman – Maman, ma couverture contre les mauvais jours, la tristesse et les chagrins trop lourds – et combien moi aussi, certains soirs, dans le noir de la nuit, j’avais du mal à m’endormir sans elle…

Grandir, c’est aussi apprendre à se détacher. Ce n’est pas toujours facile pour nous parents, qui aimerions tant épargner toute tristesse à nos enfants, mais voilà « la nuit, on dort » !

Et je me réjouis parce je crois que ma petite chérie, à sa manière, a trouvé un moyen de comprendre que – même loin – les câlins de Papa-Maman sont juste à côté, sur un bout de papier ou dans notre tête, posés côte à côte sur l’oreiller…

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

16 Commentaires

  • Répondre annick 19 octobre 2011 at 16 h 06 min

    oh c’est tout poétique comme billet :-)

  • Répondre anacoluthe 19 octobre 2011 at 17 h 14 min

    @annick : oui, t’as vu, sous ma carapace, il y a un petit cœur de « gniiiii trop chou » qui bat…

  • Répondre MissBrownie 19 octobre 2011 at 18 h 02 min

    Oh c’est mignon :)

  • Répondre Mlle Toutouille 19 octobre 2011 at 23 h 07 min

    C’est tellement mignon

  • Répondre Firemaman 20 octobre 2011 at 10 h 23 min

    C’est beau ces petits riens qui valent tout l’or du monde.

  • Répondre anacoluthe 22 octobre 2011 at 18 h 39 min

    @Miss Brownie : craquant, hein…

  • Répondre anacoluthe 22 octobre 2011 at 18 h 41 min

    @Mlle Toutouille : je dirais même plus, c’est cro-mignon-mignon-mignon-mignon (toute ressemblance avec une taupe chantante serait purement volontaire !)

  • Répondre anacoluthe 22 octobre 2011 at 18 h 41 min

    @Firemaman : oui, tout léger dans la main, mais ça fait chaud au cœur…

  • Répondre boljo 26 octobre 2011 at 13 h 50 min

    Mon coeur de glace, surtout quand ça concerne le sommeil, s’est mis à fondre devant ces petits papiers porteurs d’amour.

  • Répondre Rebecca 26 octobre 2011 at 18 h 53 min

    C’est adorable… Les enfants ont des mots tellement touchant pour nous dire leur amour. C’est magique! Et là je pense à ma Mamzelle en vacances chez Papy Mamie…

  • Répondre anacoluthe 26 octobre 2011 at 22 h 54 min

    @boljo : cœur de glace, ça simplifie sans doute vachement pour l’éducation des enfants… Malheureusement, j’ai plutôt le coeur coulant et aussi, bizarrement, le sang chaud…

    Du genre à passer en 2 secondes de « oh ma petite bichette chérie » à « si ça continue privée de télé pendant 128 ans ! »

  • Répondre anacoluthe 26 octobre 2011 at 22 h 56 min

    @Rebecca : ah, ta poulette est en vacances, pas facile hein, c’est toujours « loin des yeux près du cœur » avec les enfants…
    Oui, des mots touchant et puis aussi le coup du câlin où ils nous serrent fort à nous étouffer, c’est craquant…

  • Répondre sabine 28 octobre 2011 at 15 h 21 min

    c’est craquant! les miens me disent « bonne nuit Maman » quand je sors de leur chambre…

  • Répondre anacoluthe 1 novembre 2011 at 11 h 35 min

    @sabine : en même temps, s’ils te disent « bonne nuit Maman » et qu’ils ne se relèvent pas 5 fois derrière parce que pipi-soif-cauchemar-etc, j’ai envie de te dire : Chanceuse !

  • Répondre J.Earthwood 9 novembre 2011 at 23 h 22 min

    Ah, les filles !… J’ai cru (re)voir cette inventivité désarmante… qui m’a toujours laissé baba (ou gaga) devant leur ingéniosité…
    Merci pour ce beau « souvenir » tiré de votre présent.

  • Répondre anacoluthe 10 novembre 2011 at 16 h 06 min

    @J.Earthwood : c’est vrai que ma « sévérité » (relative !) est souvent désarmée par la créativité de mes enfants… mais est)ce que c’est propre aux filles, je ne sais pas, pas d’enfant garçon sous la main pour tester les différences !

  • Laisser un commentaire