Humeurs Maman

Le coup de mon lapin

10 février 2011

"Impression cervicales 3", huile sur IRM, collection personnelle.

En ces temps de révélations sur les effets secondaires des médicaments, je vous dois la transparence : les suppositoires à l’eucalyptus présenteraient de graves dangers  pour les vertèbres cervicales.

Et je le prouve :

Il y a 3 semaines, Mini-Monstre en Second était très enrhumée. Or, du haut de ses 6 ans, 1 mois et 5 jours, il y a deux choses que Mini-Monstre en Second déteste par-dessus tout : les carottes râpées et les suppositoires à l’eucalyptus.

J’ai renoncé il y a 2 ans, 6 mois et 23 jours à lui faire ingurgiter des carottes râpées ; mais pour les suppositoires à l’eucalyptus, je persiste à tenter de la convaincre que, parfois, vraiment, elle dormirait mieux avec.

Et l’autre soir, il y a 3 semaines, j’avais presque réussi. Le presque m’a été fatal. Au dernier moment, dans un mouvement réflexe, Mini-Monstre en Second a envoyé valser ses pieds – et ma tête – sur le chambranle de son lit superposé.

Rafael Nadal lui-même n’aurait pas réussi un smash plus percutant que Mini-Monstre, à ceci près que l’aller-retour « raquette-filet-raquette » de ma tête contre cette planche de bois aurait été du plus mauvais effet en compétition.

Ce soir-là, battue par KO, j’ai juste grommelé à Brutos en Second que tant pis pour elle, elle dormirait le nez bouché et puis c’est tout.

Au bout de 2 semaines et demie, j’ai commencé à m’inquiéter des maux de tête persistants dont je souffrais depuis ce soir-là. Et puis, je me suis avisée que j’avais une sensation quasi-permanente de pression crânienne et des vertiges lorsque je me penchais en avant.

Et alors que je vivais ainsi depuis 20 jours, il m’est apparu avec une lucidité fulgurante et à peine exagérée que, si je ne voulais pas être foudroyée par une commotion cérébrale, je devais voir mon sauveur sur le champ.

Mon sauveur est médecin. Médecin, et homéopathe, et acupuncteur, et ostéopathe, une clinique à lui tout seul, en somme.

J’ai toujours pensé que la médecine moderne avait beaucoup perdu avec les progrès de l’imagerie médicale, certains praticiens préférant envoyer leur patient faire une radio plutôt que de les ausculter pour de vrai.

Le médecin de ma grand-mère, par exemple, est dixit très bien mais il n’aime pas trop toucher ses patients.

?, n’est-il pas ? Voire carrément triple ! Si on trouve que beurk le corps, pourquoi donc avoir choisi médecine ?!

Tandis que mon sauveur-médecin, lui – en plus de m’ausculter-palper avec ses vraies mains – m’accueille toujours par un tonitruant et souriant « Alors, comment ça va ?! » J’aime qu’il laisse ainsi affleurer le doute, oui, on pourrait aller bien, ici même, dans un cabinet de médecin.

Ou plutôt, j’aime qu’il voit plus loin que la petite maladie qui occupe mon esprit détraqué d’hypocondriaque : au fond, oui, en y regardant bien, ça va.

Et c’est ainsi qu’en me demandant comment je vais, mon sauveur-médecin me soigne déjà, à peine entrée dans son cabinet.

J’ai toujours pensé que la médecine moderne avait beaucoup perdu à s’occuper autant des maladies, et aussi peu des malades.

Après avoir écouté mon histoire de suppositoire qui l’a bien fait rire et avoir palpé ma nuque, il a décrété que je souffrais d’un mini-coup du lapin, et que je devais me détendre.

C’est en sentant mes vertèbres craquer que j’ai compris la nécessité de me détendre.

Et comme je ne l’étais pas trop, détendue, j’ai bien failli envoyer valser la tête de mon sauveur lorsqu’il a empoigné la mienne pour lui faire faire un quart de tour sur la droite puis sur la gauche.

Injuste retour des choses, après le smash de Mini-Monstre.

« Elles ont quand même un sacré caractère, vos filles, hein… Allez donc vous reposer, si possible ! » a conclu mon médecin, qui est aussi celui de mes deux enfants.

J’ai toujours pensé que la médecine moderne avait beaucoup perdu avec la disparition des médecins de famille. Car seul un praticien commun peut réellement saisir les interactions pathologiques entre – au hasard – des Mini Monstres épuisantes et leurs parents épuisés…

***

**************

****************************

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être aussi ...

26 Commentaires

  • Répondre Papillote 10 février 2011 at 14 h 16 min

    j’étais chez un docteur hier. en deux rdv d’à peine 10 minutes, il m’a toujours pas ausculté. par contre il m’a prescrit 11 examens et un médoc qui augmente le rythme cardiaque. s’il avait au moins pris la peine de prendre mon pouls, il aurait vu que le médoc n’est pas adapté… contacté, il m’a dit de le prendre quand même (j’ai un peu peur quand même)

  • Répondre anacoluthe 10 février 2011 at 15 h 35 min

    @Papillote : ah oui, d’après ce que j’ai lu, t’as VRAIMENT pas besoin d’accélérer ton rythme cardiaque… C’est dingue, ça, parce que le pouls, c’est quand même la base, le truc que même les médecins qui n’aiment pas trop ausculter font par principe, histoire de…

  • Répondre Mélisse 10 février 2011 at 19 h 58 min

    ah j’ai un peu le même genre de médecin (sans l’accupuncture mais avec l’amitié en plus) et c’est précieux de chez précieux
    he he he je trouve ça super bon signe qu’on ne puisse pas imposer un truc à ta fille (par contre faudrait concevoir toute sa chambre en rembourré)

  • Répondre Camille 11 février 2011 at 1 h 04 min

    Il t’a prescrit une semaine en thalasso?

  • Répondre anacoluthe 11 février 2011 at 11 h 11 min

    @Mélisse : N’est ce pas que c’est important ? Ce sont des amis qui nous ont recommandé ce médecin il y a 10 ans, à la naissance de notre fille, et depuis, j’ai compris comme c’était important, un bon médecin, comme ça pouvait changer les choses… (bon là, en plus, comme c’est un homéo, il a cette conception globale de la santé d’une personne qui me semble très pertinente…)

  • Répondre anacoluthe 11 février 2011 at 11 h 12 min

    @Camille : non, mais je me suis auto-prescrit une après-midi au lit… Crevant, la manipulation de la nuque, incroyable !

  • Répondre sosso 11 février 2011 at 11 h 15 min

    Et ben, moi, quand je sors de chez mon kiné, j’ai des envies pas très catholiques. et ce, depuis qu’il s’est mis en tête de masser mon système digestif (véridique!) !!!

  • Répondre bergamote 11 février 2011 at 15 h 07 min

    « J’ai toujours pensé que la médecine moderne avait beaucoup perdu avec les progrès de l’imagerie médicale, certains praticiens préférant envoyer leur patient faire une radio plutôt que de les ausculter pour de vrai. »
    Je fais graver ces mots illico dans la salle d’attente de Mr Berga, qui lui aussi ne jure que par la propédeutique (oui je me la pète grave!!! c’est le terme exact pour désigner l’examen médical): on ausculte d’abord sans IRM, échographie, et on écoute le patient (enfin chez nous on le regarde et on fait taire le maître!). Tous les jeunes médecins ne jurent que par toutes ces machines, berk, berk. Ce sont surtout des hommes d’affaires qui pensent seuil de rentabilité et voitures puissantes!

    « J’ai toujours pensé que la médecine moderne avait beaucoup perdu avec la disparition des médecins de famille. Car seul un praticien commun peut réellement saisir les interactions pathologiques entre – au hasard – des Mini Monstres épuisantes et leurs parents épuisés… »
    Et c’est pour ça que je me suis empressée d’amener les deux Mini Berga chez mon nouveau médecin pour qu’il comprenne mes crises de « J’en peux plus Docteur! »

    Sinon, j’espère que ça va mieux……

  • Répondre anacoluthe 11 février 2011 at 15 h 16 min

    @sosso : non, sérieusement ? C’est sensuel de se faire masser le système digestif ?! A mon avis, ça l’est, si le médecin l’est à la base !!
    A vrai dire, l’idéal pour moi, c’est un médecin pas trop sensuel, justement… Je préfère qu’il n’y ait aucune ambiguïté avec un type qui est appelé à me voir en petite culotte et à me tordre le corps dans tous les sens !!

  • Répondre anacoluthe 11 février 2011 at 15 h 28 min

    @bergamote : c’est un véto comme Mr Berga qu’il me faudra le jour où… enfin, si jamais on a un chien !

    Pour la question financière, c’est ce que je me suis dit en sortant de chez mon médecin : certes, il est plus cher qu’un généraliste, mais au final, c’est moins cher pour la sécu ! Dans un circuit classique, il y aurait eu consultation de généraliste + radio + séance de kiné + quelques crèmes à appliquer… Une centaine d’euros, sans doute.
    Là, ça a coûté 40€ + 2 tubes d’homéopathie (3€60).

    Propédeutique, je ne savais pas du tout que c’était le terme, pour moi ça voulait dire autre chose (j’ai vérifié, ça désigne aussi autre chose, la 1ère année d’études supérieures)

  • Répondre MissBrownie 11 février 2011 at 16 h 42 min

    Les suppos à l’eucalyptus, j’ai arrêté il y a au moins 5 ans 😉
    Mes doudoux détestent les suppos!

  • Répondre sosso 11 février 2011 at 16 h 47 min

    Disons que le kiné est pas mal et… un ex!
    mais rien d’important. En plus, il est maintenant très heureux en couple.
    Pour ne pas le tenter ni craquer, j’ai un bon vieux legging à chaque fois!

  • Répondre anacoluthe 11 février 2011 at 18 h 09 min

    @MissBrownie : ah, t’as arrêté, toi ? Tu connaissais déjà les effets secondaires ?!

  • Répondre anacoluthe 11 février 2011 at 18 h 11 min

    @sosso : hé hé hé…

    Tu sais qu’avec ton leggings tue-l’amour, tu me fais penser à Charlotte Lebon quand elle la joue « TSF » et qu’elle explique tous les usages possibles d’un objet… dont, systématiquement un délirant « et ça peut aussi servir de moyen de contraception ! »

  • Répondre Rebecca 12 février 2011 at 10 h 45 min

    J’ai adoré ce billet! En général, quand je vois mon médecin, je lui dis que je vais bien, si ce n’est que je suis malade. Nous sommes bien plus que virus et bactéries!

  • Répondre anacoluthe 13 février 2011 at 17 h 56 min

    @Rebecca : oui, nous sommes bien plus que cela, tu as raison ! Sans doute qu’on a tendance nous-même à ne voir QUE cela, quand on est malade (ce qui est un peu déprimant, d’ailleurs), et ça fait du bien de pouvoir relativiser avec son médecin…

  • Répondre l'expat de biarritz 13 février 2011 at 20 h 25 min

    Eh bien, moi aussi j’ai un peu le même genre de médecin, sans l’acuponcture mais avec l’option humour.
    A la maison nous l’avons rebaptisé « Saint-Gilles » depuis qu’il m’a débarrassé de mes crises de migraine chroniques (pourquoi ne l’ai-je pas rencontré 10 ans plus tôt ???).

    Chaque consultation commence invariablement de la même manière :
    – Bonjour, comment allez-vous ?
    – Très bien. (Je n’arrive pas à répondre autre chose, même quand je suis au fond du trou, c’est un réflexe)
    – (sourire en coin) Parfait, ça fera 23 €.

    Et lui aussi suit mon monstre, donc il SAIT.

  • Répondre anacoluthe 14 février 2011 at 19 h 29 min

    @l’expat de biarritz : ah ah, j’aime beaucoup ton médecin, quelle répartie !

    (et accessoirement, j’aime beaucoup tes petits gris-gris à message, et en particulier celui de la Saint-Valentin !! Je prendrai **** more et **** less) (ou l’inverse ?!)

  • Répondre l'expat de biarritz 16 février 2011 at 18 h 27 min

    « (et accessoirement, j’aime beaucoup tes petits gris-gris à message, et en particulier celui de la Saint-Valentin !! Je prendrai **** more et **** less) (ou l’inverse ?!) »

    C’est pour ça qu’il est réversible !! 😉

  • Répondre anacoluthe 16 février 2011 at 18 h 34 min

    @l’expat de Biarritz : ah d’accord, il est gravé des 2 côtés ET POUR LE MEME PRIX (oui, cette fois, j’ai regardé en détail, pas comme la dernière fois !)

  • Répondre sabineetassocies 20 février 2011 at 21 h 45 min

    notre généraliste a quatre garçons, alors tu vois comme il nous comprend :)

  • Répondre anacoluthe 21 février 2011 at 10 h 30 min

    @sabineetassocies : ah oui, il doit vous comprendre… et toi, tu comprends la femme du généraliste, j’imagine ?!

  • Répondre sabineetassocies 21 février 2011 at 16 h 07 min

    @sa femme st médecin généraliste aussi :)

  • Répondre anacoluthe 21 février 2011 at 17 h 49 min

    @sabineetaasociés : tous les deux généralistes et ils ont fait 4 enfants ? Je m’incline devant tant de… tout !

  • Répondre La vie (où est le) mode d'emploi (?) 26 février 2011 at 11 h 59 min

    Je la comprends, cette petite. Lui faire ingérer des supos à l’eucalyptus… fallait bien qu’elle se défende.

  • Répondre anacoluthe 27 février 2011 at 19 h 10 min

    @La vie (où est le) mode d’emploi (?) : Ah mais attends, tu veux dire que ça ne s’avale pas les suppos ?!!! Tout s’explique…

  • Laisser un commentaire